Analyse du sujet 1 d’ESH ECRICOME 2020

ESHMC ECRICOME 2020 – Analyse du Sujet 1

 📸 Ne manquez aucune information concours en nous suivant au quotidien sur notre compte Instagram 📸

Découvre sans plus attendre l’analyse du sujet 1 d’Économie Sociologie et Histoire du Monde Contemporain Ecricome 2020 épreuve phare en voie économique.

POUR VOIR L’ANALYSE DU SUJET 2

POUR VOIR LES SUJETS d’ESHMC ECRICOME 2020

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES du Concours ECRICOME 2020

 

Les politiques économiques peuvent-elles éviter les crises économiques

Le sujet était, il faut le souligner un sujet mêlant première année et deuxième année, qui mélangeait une partie du module 2 de première année (croissance et crise) et une partie du module 4 de deuxième année (les politiques économiques).

Ce sujet bien que simple et très classique pour un Ecricome dans sa formulation est en fait piégeur. En effet les définitions des mots clés du sujet sont encore une fois très importantes et si ces termes n’étaient pas correctement définis, cela pouvait mener facilement à un hors sujet.

 

Donnons d’abord les définitions des deux principaux concepts du sujet :

Politique économique : l’ensemble des décisions prises par les pouvoirs publics en vue d’atteindre des objectifs économiques désignés, en mobilisant divers instruments règlementaires, monétaires ou budgétaires. Elles peuvent être de court terme (conjoncturelles) ou de long terme (structurelles). Il existe différent type de politique : fiscale, industrielle, de l’emploi et il était de fait nécessaire d’établir différentes distinctions pour montrer au correcteur que vous avez saisi la globalité du sujet. 

Crise économique : Point de retournement de l’activité économique, qui passe d’une croissance économique forte à une activement économique ralentie.

 

Jusqu’ici le sujet était très classique et ces définitions devaient être connues de tous, cependant la définition du terme politique économique a bien pu faire une première sélection naturelle.

Le terme le plus « important » du sujet était peut-être alors ce verbe anodin, « éviter ». En effet éviter n’est pas synonyme de solutionner mais signifie bien passer à côté de quelque chose ou permettre à quelqu’un d’échapper à quelque chose de dangereux ou de pénible, le lui épargner (Larousse). Ce terme nous invite donc à penser la chose “ex ante” et non “ex post”. Ainsi, le sujet n’est pas de savoir si les politiques économiques peuvent résoudre et solutionner les crises mais bien de savoir si les politiques économiques peuvent les contourner, passer outre. Il fallait donc voir si l’état par ses politiques budgétaires et les banques centrales par leurs politiques monétaires peuvent prévenir les crises et non les guérir. Ainsi, il semble que les politiques conjoncturels ne semblent pas pouvoir prévenir les crises car leur objectif est plutôt de stabiliser l’économie en période de crises, pour autant les politiques économiques structurels semblent plutôt pouvoir les prévenir car le but des politiques structurelles est d’assurer la stabilité des économies. Cependant les politiques économiques peuvent non seulement ne pas les éviter mais créer le terreau d’une crise future.

Par crise économique importante dans l’histoire économique il y a celle de 1873, de 1929, de 1973 et celle de 2008, mais il était opportun d’évoquer en troisième partie (par exemple) ou à un moment dans son développement la crise économique actuelle découlant de la crise sanitaire. Vous auriez également pu évoquer dans le corps de votre devoir les d’autres crises économiques comme celles en Amérique Latine au milieu des années 80 et celles en Asie à la fin du XXe siècle où justement la Corée à pu éviter une grave crise économique grâce à des politiques économiques “ex ante”. 

Insérer un graphique et une explication sur le modèle ISLM aurait pu être une excellente chose et ajouterait du visuel et de la technique à votre copie, vous permettant ainsi de vous distinguer d’autres candidats. 

 

Une problématique possible était donc : les politiques menées par les États et les Banques centrales peuvent-elles permettre la stabilité économique au point d’éconduire les crises économiques ? Les politiques économiques “ex ante” sont-elles plus efficaces que les politiques “ex post” ? 

Le plan qui vous sera divulgué dans un second temps, devait bien distinguer quatre concepts pour être en plein dans le sujet : politique budgétaire étatique, politique monétaire établie par les banques centrales, politiques économiques conjoncturelles et politiques économiques structurelles.

 

Quelques auteurs intéressants à mobiliser : Keynes, Kydland et Prescott, Friedman, Artus, Musgrave, théorie de la régulation (Aglietta, Boyer, Albert), Smith, Lucas, Hicks, Kindleberger, Schumpeter

Dorian Zerroudi

Rédacteur en chef de Mister Prépa

Vous pourriez aussi aimer :
Découvre sans plus attendre la correction du sujet de Mathématiques ECS Ecricome 2020. Épreuve qui a marqué le début des…