Sport et prépa : même combat

Classe préparatoire, sport : même combat. Le mental que vous développez en prépa vous permettra de devenir un tueur dans votre discipline sportive et inversement, vos qualités liées à votre activité sportive vous seront d’une grande aide pour cartonner en prépa. Impossible vous dîtes ? On vous explique en quoi sport et prépa sont intimement liés.

 

Un objectif à atteindre

Quiconque fait du sport régulièrement a forcément un objectif en tête : perte de masse graisseuse, augmentation de masse musculaire, devenir le meilleur dans sa catégorie, améliorer son chronomètre etc. Cet objectif est ce qui justifiera les litres et les litres de sueurs qui couleront sur votre visage, entraînement après entrainement. 

En prépa, c’est exactement le même schéma : vous visez un panel d’écoles bien précises et vous vous donnez ensuite les moyens de les intégrer en passant de longues heures à travailler, matin et soir. Et peu importe les sacrifices que vous devez faire, vous avez votre but en ligne de mire et rien ni personne ne vous en écartera.

 

La nécessité d’une hygiène de vie 

Le sport, tout comme la prépa nécessite une hygiène de vie cadrée, soigneusement pensée.

Lorsque vous pratiquez un sport, votre régime alimentaire dépendra de votre objectif (selon si vous visez une perte de masse graisseuse ou bien une prise de masse par exemple). Tout sportif de haut niveau a pleinement conscience que son régime alimentaire fait partie intégrante de qui il est. Si un cheat meal est prévu dans son emploi du temps, jamais ô grand jamais il ne craquera en enchainant des repas truffés de mauvaises graisses !

Il en va de même pour le sommeil qui est soigneusement régulé pour permettre d’effectuer des journées de travail optimales.

En prépa, vous devez, pareillement, adapter votre régime alimentaire et votre sommeil à votre objectif, qui est un objectif de long terme (un concours que l’on prépare en 2 ans). Adaptez donc le modèle des sportifs à votre modèle prépa pour un corps et un mental à toute épreuve ! De bonnes nuits réparatrices et une alimentation saine, équilibrée et tonifiante seront des alliés de taille et vous aideront à tenir le rythme.

 

Le goût de l’effort 

C’est certainement le point commun majeur entre la prépa et le sport. Vous savez, c’est ce moment, lorsque vous êtes en train de courir depuis bien longtemps déjà, où votre corps vous dit « arrête toi maintenant », mais qu’une petite voix dans votre tête vous murmure de ne pas lâcher tant que vous n’avez pas fini votre parcours. C’est ce moment où vous êtes sur le point de craquer entre deux reps à la salle de musculation, ce moment où vous donnez pourtant tout ce que vous pouvez pour finir votre série. C’est ce sentiment là : j’ai mal, mais je dois l’accepter, je dois continuer, je dois finir.

Ce qui est marquant avec le sport, c’est la logique que l’on trouve dans le fait de devoir travailler pour voir apparaître petit à petit des résultats. On le sait tous : il faut souffrir, il faut y passer.

En prépa, vous le vivez au quotidien. Ces séances interminables de révisions, les exercices de maths qui s’enchaînent, ces samedi matin où vous aimeriez pourtant faire une grasse matinée… Et cette petite voix dans la tête qui ne cesse de résonner « accroche toi, ça en vaut la peine ». 

C’est probablement en cela que votre parcours en classe préparatoire est si formateur : vous devenez des endurants, des vrais ! Vous avez conscience de la difficulté de la tâche, vous savez que vous y laisserez peut-être quelques plumes, mais vous continuez de foncer pour autant, bref : vous vous êtes habitués à l’effort, et c’est certainement le plus beau des cadeaux que l’on puisse recevoir à notre âge.

 

Evoquer sa pratique sportive pendant les oraux 

Si la majeure partie des candidats mettront en avant une activité physique pendant les oraux d’admission, tous ne l’aborderont pas de la manière la plus habile. Même si votre sport ne sort pas forcément de l’ordinaire (musculation, football, running par exemple), vous devez tout de même en parler.

Et justement, plus votre activité physique est banale, plus vous devrez exceller dans la manière de la présenter aux oraux!

Ce sujet fera l’objet de tout un article d’ici à quelques semaines, mais vous pouvez déjà garder en tête qu’il faudra mettre en avant les liens étroits entre la pratique de votre sport et votre parcours de préparationnaire (en utilisant justement tous les éléments mentionnés ci-dessus). 

Pour plus de conseils au quotidien, retrouvez-nous sur Snapchat : mister_prepa

Benjamin Hautin

Etudiant à emlyon et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer :
Voici une excellente copie de mathématiques Ecricome (E) ayant obtenu la note de 19.3/20!