Comment se préparer mentalement aux concours ?

Les préparationnaires doivent aborder les concours comme des athlètes le feraient pour la finale à venir, dans la mesure où vous serez en compétition ! Et tout bon sportif sait combien il est important de se préparer mentalement avant un grand match. En effet, afin de performer au maximum de ses capacités lors des concours, il faut non seulement avoir le savoir requis inhérent à votre réussite, mais également s’être préparé à se donner à 100% : il n’est pas facile, en raison du stress notamment, de se donner au maximum. Alors pour s’assurer de donner le meilleur de soi-même, il faut une préparation mentale, préparation que nous allons aborder dans cet article à travers 3 conseils.

 

Lire plus : 5 astuces pour surmonter la fatigue en prépa

 

Se concentrer sur ce que l’on maîtrise et oublier le reste 

Nous nous concentrons ici sur la préparation mentale que nous faisons juste avant l’événement, que ce soit avant le DS hebdomadaire ou le jour J. A partir du moment où vous vous plongerez dans votre routine d’avant-DS que nous aborderons dans le conseil suivant, oubliez tout ce que vous ne pouvez pas maîtriser : le chapitre dont vous auriez préféré réviser plus longtemps et la citation que vous avez oubliée, etc. Toutes ces pensées parasitent votre esprit, elles ne feront que vous stresser et enclencher panique, baisse de confiance et incertitude. Vous n’avez plus le temps de penser à ça, tout ce qui doit vous importer est comment faire en sorte d’aborder l’épreuve/le DS dans les meilleures conditions. En d’autres termes, vous devez vous concentrer sur votre état d’esprit et la stratégie que vous allez adopter.

 

Lire plus : 5 astuces pour surmonter le concours blanc

 

L’importance de la routine d’avant-DS

Il est important d’être dans le bon état d’esprit avant un DS ou lors du jour J. Ce dernier doit être composé d’envie, de calme et de sérénité : il faut certes se battre avec envie pour performer, mais étant donné l’effort intellectuel que ces concours demandent, votre cerveau doit également être calme, posé afin d’aborder l’épreuve en toute sérénité. C’est le rôle de la routine de faire émerger cet état d’esprit. En effet, en faisant toujours les mêmes choses avant un DS, votre cerveau assimilera ces dernières à un état d’esprit bien particulier. La routine est donc un signal envoyé à votre cerveau pour lui dire de se mettre en mode focus et que nous sommes pas là pour rigoler ! Voilà pourquoi il est important de le faire de manière hebdomadaire, sans quoi, votre cerveau ne prendra aucune habitude.

Mais de quoi doit se composer votre routine ? Il n’y a pas de routine parfaite, c’est à vous de choisir quoi faire : certains vont préférer lire un passage d’un livre fort en symbolique pour eux, d’autres marcher, etc. Tant qu’à la fin de votre routine, vous avez le bon état d’esprit pour aborder le DS, c’est qu’elle marche ! Cependant une méthode très répandue et efficace reste l’utilisation de la musique puisqu’il est assez aisé et naturel d’associer une musique à une émotion. Par exemple, qui n’est pas motivé après avoir écouté Till I Collapse d’Eminem ? Ainsi faire surgir calme et motivation à travers un enchaînement de musique peut s’avérer être une bonne technique ! Dans ce cas-là, vous devrez toujours avoir le même enchaînement de musique : l’ordre d’écoute doit rester le même à chaque fois (par exemple 1 à 2 musiques qui vous motivent au début, puis une fois motivé une musique qui vous calme et contient votre énergie).

 

La visualisation positive

La visualisation positive est une étape clé dans la réussite de votre préparation mentale. C’est une technique d’imagerie mentale dont l’objectif est de prévisualiser une situation (ici le DS ou l’épreuve à venir) afin de lui associer des images positives. Cette technique se fonde sur le fait que le cerveau ne sait pas dissocier une image provenant de la réalité d’une image provenant de l’imagination. Ainsi, en prévisualisant une situation de façon positive permet de tromper ses sens. En d’autres termes, vous devez vous faire un film ! C’est durant cette période de visualisation positive que vous devez mettre en place votre plan de route (Par exemple en maths, je commence par quel exercice ? Celui des matrices ? Des probas ?), et vous rappeler les grands principes à ne pas oublier (toujours en maths, cela pourrait par exemple être de ne pas aller trop vite, ne pas paniquer devant une question, se servir des questions précédentes pour répondre à la prochaine, etc.).

 

Ainsi, il est primordial que vous vous prépariez mentalement avant d’entrer dans la salle d’examen le jour J : au moyen d’outils tels que la visualisation positive ou encore la routine avant-DS, vous serez en mesure de vous surpasser !

Vous pourriez aussi aimer