Comment se préparer à l’entretien de personnalité ?

Pour espérer intégrer l’école de commerce de ses rêves, il s’agit de performer aux épreuves orales, et notamment à l’entretien de personnalité qui accuse souvent un coefficient important. Pour cela, la préparation reste la clé : plus vous vous entraînerez, plus vous balaierez un grand nombre de questions susceptibles de tomber, plus vous serez en mesure de réagir dans à peu près n’importe quelle situation. Vous l’aurez compris : vous ne vous entraînerez jamais assez. Il ne s’agit pas de se préparer au point de sortir mécaniquement des réponses toute faites, mais de vous préparer suffisamment pour mettre toutes les chances de votre côté le jour J.

  

Lire plus : Comment ne pas laisser déstabiliser en entretien de personnalité ?

 

 

Prendre du recul sur ses expériences

Au cours de l’entretien, le jury va vous poser de nombreuses questions sur vous et sur votre parcours : sachant que vos expériences et le recul que vous prenez sur elles en disent beaucoup sur votre personnalité et sur votre état d’esprit, il importe, en amont, de faire un bilan rétrospectif sur vos différentes expériences -académiques, professionnelles, associatives, etc.- afin d’être capable d’en parler de manière fluide pendant l’entretien. Attention cependant à ne pas vous contenter d’énumérer vos différentes expériences : il s’agit de prendre du recul et de faire preuve d’esprit critique !

 

 

Faire le point sur son projet professionnel

Il est fort à parier que votre projet professionnel sera abordé par le jury au cours de l’entretien. Il s’agit d’un élément-clé de l’entretien, aussi importe-t-il de s’y préparer sérieusement : si vous avez déjà un projet professionnel clair et défini, vous pouvez expliquer ce qui vous a donné envie de faire cela, parler des stages que vous aimeriez faire, et surtout commencer à vous projeter en répondant à la fameuse question « Où vous voyez-vous dans cinq ans ou dans dix ans ? ». Si vous n’avez pas de projet professionnel encore bien arrêté, cela ne signifie pas que vous n’avez rien à préparer, au contraire : il va falloir convaincre me jury que vous êtes un candidat sérieux et ouvert, qui veut tirer profit des différentes expériences académiques et professionnelles en école de commerce pour faire son choix.

 

 

Travailler sur la cohérence entre votre parcours et l’école

Pendant toute la durée de l’entretien, le jury va avant s’assurer d’une chose, à savoir de la cohérence de votre profil et de votre projet avec l’école pour laquelle vous passez l’entretien. En effet, à chaque école sa philosophie et sa signature ; aussi s’agit-il de montrer au jury que vous êtes fait pour cette école et pour aucune autre : parce que l’école vous permet de réaliser tel projet en particulier, etc.

 

Lire plus : 6 paramètres pour bien choisir son école de commerce

 

 

Préparer des arguments…

Pour avoir déjà tous les éléments clé en main le jour de l’épreuve, il s’agit de préparer ses arguments à l’avance sur chacune des thématiques abordées ci-dessus. Attention néanmoins : préparer ses arguments ne signifie pas les apprendre par cœur, au contraire. Apprendre son texte est le meilleur moyen de tomber dans un discours artificiel le jour de l’entretien : rythme linéaire, mots trop choisis pour être naturels, voix monocorde, tout ce que l’on veut éviter face au jury ! Pour éviter de tomber dans ce piège, résistez à la tentation de rédiger quoique ce soit : vous pouvez fonctionner sous forme de tirets ou de bullet points si cela vous rassure d’avoir une trace écrite, mais attention à ne rien rédiger ; de cette manière, vous ne tomberez pas dans le travers du par cœur et serez contraints de reformuler systématiquement. Ne vous inquiétez pas : à force d’entraînement, vous connaitrez tous vos arguments sans risque d’oubli, et saurez les restituer d’une manière percutante.

 

 

… Mais aussi entraîner sa posture

 L’entretien ne durant que quelques dizaines de minutes, l’image que vous donnez et l’impression que vous renvoyez sont absolument décisives : si cela peut sembler anecdotique, se tenir droit, ne pas avoir le regard fuyant, ne pas avoir de gestes parasites tels que toucher ses cheveux, balancer ses jambes ou encore jouer nerveusement avec un stylo, sont autant de codes à connaître pour faire bonne impression. Autrement dit, en combattant ces mauvaises habitudes adoptées par l’immense majorité des candidats, vous commencez à vous différencier et à occuper une place de choix auprès du jury. Aussi secondaire semble-t-elle, la posture n’est ainsi pas à négliger au cours d’un entretien. Ainsi, vous devez accorder une attention toute particulière à votre posture même durant vos entraînements !

 

 

Vous pourriez aussi aimer