La princesse Leonor des Asturies : l’avenir de l’Espagne

La Princesse Leonor, également connue sous le nom de Leonor de Borbón y Ortiz, est la première fille du Roi Felipe VI et de la Reine Letizia. Elle est l’héritière du trône d’Espagne depuis le 19 juin 2014, date à laquelle Felipe XI est devenu officiellement le roi d’Espagne. Le 31 octobre dernier, à l’occasion de son 18ème anniversaire, elle a officiellement prêté serment de fidélité à la Constitution lors d’une cérémonie devant les deux chambres du Parlement, suscitant l’admiration du public espagnol.

Ce n’est pas la première fois que l’opinion publique exprime son enthousiasme à son égard. Premièrement, en 2019, dans un discours antérieur, elle avait déjà exprimé sa conscience des devoirs et responsabilités qui l’attendaient. Deuxièmement, son entrée à l’académie militaire a renforcé sa popularité et sa position en tant que future héritière au trône. Ainsi, malgré le fait que la famille royale espagnole ait été affectée par de nombreux scandales, la Princesse Leonor pourrait jouer un rôle crucial pour rétablir la réputation de la monarchie.

Lire plus : La monarchie espagnole : origine, actualités et vocabulaire – Mister Prépa (misterprepa.net)

 

Retour sur les défis du règne de Felipe VI

Le règne de Felipe VI en Espagne a été marqué par d’importants défis. Malgré son accession au pouvoir, une partie de la société espagnole exprime un sentiment antimonarchique, réclamant que la succession fasse l’objet d’un plébiscite. De plus, certains Espagnols critiquent le manque de communication et de connexion entre la famille royale et le peuple.

L’instabilité politique a également persisté, avec des motions de censure, notamment contre le gouvernement de Mariano Rajoy et une tentative, bien que rejetée, contre le gouvernement de Pedro Sanchez en mars 2023 par Vox, le parti politique d’extrême droite espagnol. La formation d’un gouvernement soutenu par une majorité stable a été complexe, marquée par quatre cycles d’élections générales et huit rondes de consultations, révélant une fragmentation parlementaire.

En Catalogne, les relations entre la monarchie et les partis indépendantistes ont été tendues. Après le référendum illégal de Catalogne le 1er octobre 2017, Felipe VI a condamné les indépendantistes, suscitant des manifestations contre lui et la cessation des relations entre la Generalitat et le chef d’État.

Lire plus : L’essentiel de l’indépendantisme en Catalogne – Mister Prépa (misterprepa.net)

 

La famille royale espagnole face aux scandales

La famille royale espagnole a été confrontée à plusieurs scandales au fil du temps. En 2011, l’affaire Noos a éclaté, mettant en cause l’infante Cristina, fille de Juan Carlos, accusée de délits fiscaux liés aux activités de son mari, Iñaki Urdangarin. Ce scandale a abouti à la révocation de son titre ducal. En 2012, un autre coup a frappé la famille royale lorsque Juan Carlos a provoqué une controverse en se blessant lors d’un safari de luxe au Botswana, financé par un homme d’affaires saoudien. Cette escapade a été fortement critiquée compte tenu de la situation économique difficile en Espagne et des appels du roi à l’austérité.

Plus tard, en 2018, de nouvelles allégations ont émergé impliquant Juan Carlos dans des affaires de corruption, soupçonné d’avoir reçu une commission de l’Arabie saoudite pour la construction d’un TGV, selon son ancienne compagne, Corinna zu Sayn-Wittgenstein. En réponse à ces scandales, Felipe VI a pris des mesures significatives, révoquant le titre de duchesse de Palme de sa sœur et renonçant à l’héritage de son père. Il a alors montré qu’il voulait s’éloigner de ces controverses et a promis de mener une conduite « intègre, honnête et transparente ».

 

La progression de la Princesse Leonor dans son rôle institutionnel

En octobre 2019, à seulement 14 ans, la Princesse Leonor a marqué son entrée officielle dans la sphère publique en prononçant un discours lors de la cérémonie des prix Princesse des Asturies. Au cours de celui-ci, elle a manifesté sa volonté de s’engager envers l’Espagne et de contribuer positivement à la société, suscitant les éloges du peuple espagnol.

Suite à sa remise de diplôme et à la confirmation de son engagement envers la Constitution espagnole en 2023, la princesse Leonor se prépare à affronter de nouveaux défis en 2024. Le 6 janvier 2024, elle a pris part à la Pascua Militar, une cérémonie militaire qui a lieu chaque 6 janvier, mettant en avant son engagement dans les traditions militaires. Deux jours plus tard, le 8 janvier, elle a repris sa formation militaire à Saragosse, suivant ainsi les pas de son père.

La popularité de la princesse Leonor auprès du public pourrait contribuer à redorer l’image de la monarchie espagnole. Son approche semble être bien accueillie par le peuple, ouvrant potentiellement la voie à des relations plus positives entre la famille royale et la population espagnole, qui, depuis plusieurs années, manifeste un sentiment antimonarchique. En outre, il est à noter les relations entre la monarchie et les mouvements indépendantistes en Espagne, notamment au Pays basque et en Catalogne, où un dialogue plus constructif pourrait émerger dans le futur dans le but d’améliorer les relations diplomatiques et d’unifier l’Espagne.

Lire plus : L’Espagne face au défi de l’indépendantisme basque – Mister Prépa (misterprepa.net)

Anna Hery

Intégrant le Programme Grande École de SKEMA BS à la rentrée 2023, j’aspire à devenir consultante en stratégie auprès des entreprises de luxe accessible. En effet, étant passionnée par le monde de la mode et du design, j’ai pour ambition de travailler dans l'analyse de marché, le développement de marque et la planification stratégique. La mode et le prêt-à-porter ont toujours captivé mon imagination, puisqu’ils constituent des canaux d'expression de soi et de représentation culturelle: il s'agit de comprendre les histoires et l'héritage tissés dans chaque vêtement et accessoire. En combinant cette passion avec une fascination pour la culture hispanique, j'aspire à insuffler à mes études une véritable appréciation des diverses traditions, de l'art et de la créativité que l'on trouve en Amérique latine et en Espagne.

Vous pourriez aussi aimer