Une habitude quotidienne qui m’a fait progresser en géopolitique

 

La géopolitique est une épreuve à fort coefficient lors des concours BCE et Ecricome, et cela que vous soyez en mathématiques appliquées ou approfondies. Les méthodes de progressions sont diverses et variées et dépendent très largement du profil de l’étudiant. Évidemment, il apparaît qu’un exercice fondamental demeure être la rédaction de plans à la suite de réflexions sur des sujets pouvant potentiellement tomber aux concours. Pour cela, je te propose de consulter les différents articles présents sur notre site qui analysent des sujets et te fournissent des plans détaillés.


Les podcasts de Pierre Haski : une clef de progression sur différents axes en géopolitique

Dans cet article, j’aimerais partager une méthode moins « scolaire » qui m’a personnellement aidé à progresser durant ma deuxième année de prépa. Il s’agit, simplement, d’écouter quotidiennement les chroniques de Pierre Haski proposées chaque matin sur France Inter et disponibles en Podcast sur différentes plateformes ainsi que le site internet de France Inter. Ces dernières ne durent pas plus de trois minutes ce qui permet une écoute rapide en évitant de se perdre dans les différentes informations. Pierre Haski, ancien correspondant en Afrique du Sud, au Moyen-Orient et en Chine pour l’Agence France-Presse puis pour le journal Libération et actuel président de l’association Reporters sans frontières,  se porte à des analyses approfondies sur des questions internationales cruciales, telles que les conflits régionaux, les relations entre les grandes puissances, les crises mondiales, et bien d’autres sujets liés à la géopolitique. Dès lors, quels sont les bénéfices de tels podcasts ?


Des podcasts quotidiens permettant de mieux comprendre les tendances géopolitiques

Premièrement, sans doute qu’il est crucial de rester informé chaque jour de l’actualité en vue des différents concours. Cela vous servira d’ailleurs en géopolitique mais aussi pour les essais en langue vivantes qui traitent, dans la majorité des cas, des problématiques liées à l’actualité. Mais surtout, être aux points sur les différentes dynamiques géopolitiques vous permettra de mieux contextualiser les sujets lorsque vous serez dans la phase d’analyse.

Prenons l’exemple du sujet ESSEC de 2023 axé sur l’influence de la France dans le monde. Les chroniques de Pierre Haski évoquant une perte d’influence considérable de l’Hexagone furent nombreuses durant l’année scolaire car cela pouvait être décrit comme une tendance géopolitique contemporaine. Par exemple, un podcast s’intitulant « Pourquoi les manifestations à Ouagadougou, la Russie n’explique pas tout » expliquait une difficulté de la France à quitter la posture paternaliste, dès lors, « l’ancienne puissance coloniale reste le coupable idéal de l’incapacité des Etats à surmonter leurs problèmes, une aubaine pour ceux qui se nourrissent des malheurs des peuplesch ». De surcroît, le chroniqueur tend régulièrement à mettre en place un rappel historique dans les différentes situations, une chose essentielle lorsqu’on connaît l’importance d’apporter une profondeur historique dans les dissertations.


Des podcasts synonymes d’aubaine pour vos accroches

Deuxièmement, le bénéfice le plus évident des chroniques est qu’elles contribuent de manière logique à l’enrichissement de votre réserve d’accroches. En effet, il est important de souligner que votre introduction constitue le premier point de contact entre votre dissertation et l’évaluateur, ce qui fait de cette dernière, l’une des parties les plus importantes de votre copie. Une accroche percutante peut susciter l’intérêt du lecteur qui se concentrera davantage sur votre copie. En revanche, une accroche négligée ou ennuyeuse peut entraîner un manque d’attention à l’égard du reste de votre travail.

Après avoir réalisé ce rappel significatif, on peut en déduire que l’écoute de ce type de chronique chaque jour vous permettra d’avoir une accroche inscrite dans le contexte et pouvant refléter l’ambiguïté du sujet. Il est quasiment impossible lors des concours de tomber sur un sujet n’ayant pas été la source d’une actualité profonde ces dernières années. Une écoute quotidienne et attentive vous permettra d’avoir le confort de choisir parmi les différentes actualités plus ou moins originales que vous aurez pu entendre durant l’année.  Par exemple, la chronique s’intitulant « Le Qatar, un succès de Soft Power qui révèle les divisions du monde » qui évoque la coupe du monde d’un point de vue géopolitique peut constituer une accroche pertinente dans un sujet traitant les divisions entre le sud global et le nord.


Une habitude quotidienne influençant votre capacité de rédactions en géopolitique

Enfin, abordons un dernier avantage significatif et qui me paraissait essentiel à relater. Pierre Haski se distingue par sa remarquable éloquence avec une capacité à articuler des idées de manière claire et concise. Il me semble que le fait d’écouter un tel niveau de langage quotidiennement ainsi que de reprendre certaines de ses idées mot pour mot peut permettre d’élever votre capacité de rédaction dans vos copies en favorisant l’utilisation d’un vocabulaire spécifique à la géopolitique. Très régulièrement, vous serez confrontés avec des notions telles que « l’équilibre politique européen » , « injonctions occidentales », « multipolarité », « hégémonie », « Etat failli » ce qui pourrait largement valoriser votre copie en illustrant un lien étroit à la géopolitique. 

Vous pourriez aussi aimer