Trois façons de progresser en langues quotidiennement et sans efforts

L’apprentissage des langues en classes préparatoires n’est pas une mince affaire, personne ne dira le contraire. En particulier pour les préparationnaires qui ont accumulé un retard, et qui s’évertuent continuellement à essayer de le combler. Au milieu des maths, de la géopolitique ou de l’ESH, de la culture générale, trouver du temps pour progresser en langues est complexe. Et même lorsqu’on en trouve, c’est bien souvent la façon de procéder qui nous fait nous interroger de plus belle. Apprendre du vocabulaire par cœur ? Revoir ses vielles copies de DS ? Enquiller version sur thème et thème sur version ? Les possibilités sont légion, et on y passe bien souvent des heures.

Si vous avez horreur des sessions d’études prolongées à plancher sur la langue de Shakespeare ou de Cervantès, cet article est fait pour vous. Il passe en revu trois façons efficaces de progresser en langues, lesquelles ne nécessitent pas d’efforts monstrueux. Plus que tout, c’est la régularité dans votre apprentissage qui fera leur efficacité. Comme vous le savez déjà, c’est cette même régularité qui est la clef de la réussite dans n’importe quelle matière. Cependant, plutôt que de travailler une heure trois jours par semaine, ce temps sera découpé en micro-sessions de révisions. Ainsi, le tout devrait être non seulement plus efficace mais aussi plus « digérable » pour vos cerveaux d’étudiants surmenés.

 

Première méthode : s’abreuver de contenu littéraire et vidéo

Pour améliorer sa maîtrise d’une langue, lire ou regarder des contenus en version originale est particulièrement efficace. Ici, le but est de sortir du cadre purement scolaire de « l’apprentissage » de la langue et d’entrer en contact avec des contenus destinés à des gens qui la parlent couramment. En lisant de la littérature, vous deviendrez familier avec les constructions grammaticales et l’orthographe. Vous apprendrez également beaucoup de vocabulaire et serez plus à même de reproduire les tournures employées. Par ailleurs, en regardant des séries, des films ou des vidéos, c’est votre oreille que vous entraînerez. Votre prononciation devrez s’améliorer, puisque vous aurez des exemples audios en permanence. Vous vous familiariserez également avec les tournures orales qu’on ne rencontre quasiment nulle par ailleurs. Enfin, votre vocabulaire devrez lui aussi progresser.

Ici, l’effort est minimal, en particulier pour les contenus vidéos. Lire demande un peu plus de concentration mais est sans doute plus efficace, puisque vous pouvez faire une pause à tout moment pour tenter de déchiffrer un passage que vous ne comprenez pas. Finalement, ces deux méthodes peuvent être incorporées facilement à votre routine quotidienne. Une demi-heure de lecture ou un épisode d’une série tous les soirs devraient passer assez facilement.

 

Seconde méthode : le vocabulaire et AnkiApp

AnkiApp est un incontournable de l’apprentissage des langues. Pour réviser son vocabulaire, il n’y littéralement pas plus efficace. Commencez par relever chaque mot de vocabulaire inconnu ou difficile à mémoriser sur lequel vous tombez. (D’où l’importance de lire, de regarder du contenu et de travailler attentivement les thèmes et les versions, car c’est au-travers de ces autres exercices que vous serez mis en contact avec des mots nouveaux). Vous pourrez ensuite créer plusieurs decks et inscrire la traduction de votre vocabulaire.

L’application est particulièrement intéressante car elle comprend un système de progression. Celui-ci prend note de vos progrès et vous fera réviser en priorité les mots sur lesquels vous bloquez. Ainsi, dans les transports en commun ou durant votre pause, vous pouvez faire de rapides sessions de révisions. Découpées au fur et à mesure de la journée, celles-ci ne demandent que peu d’efforts mais sont incroyablement efficaces. Car c’est bien la répétition qui est la clef de l’assimilation.  

De plus, si vous n’avez pas forcément le temps de chercher vous-même le vocabulaire, vous avez la possibilité de télécharger des decks directement sur Internet. Ainsi, si vous avez des lacunes dans un thème en particulier, vous pouvez effectuer une recherche et vous entraîner avec un deck créé par un autre utilisateur !

 

Lire plus : comment se remettre à l’anglais avant sa rentrée en prépa ?

 

Troisième méthode : pratiquer la production orale et/ou écrite

Il n’y a sans doute pas meilleure façon de progresser qu’en manipulant soi-même les langues qu’on souhaite apprendre. Non seulement cela vous permet de continuer à progresser, mais aussi et surtout d’évaluer votre niveau et vos progrès. Vous bloquez sur un mot lors d’une conversation ? Une tournure de phrase vous échappe ? Vous n’aurez qu’à la chercher plus tard et à l’ajouter à votre arsenal de vocabulaire. Mais alors où écrire et à qui parler ?

Pour ce qui est de l’écrit, chatGPT est votre ami. L’intelligence artificielle peut échanger avec vous sur le sujet de votre choix. Ainsi vous vous entraînerez à la production écrite, vous userez des mots déjà assimilés et en apprendrez de nouveaux. En lui spécifiant votre niveau, elle adaptera son vocabulaire et peut même vous faire des retours sur chacune de vos erreurs. Si vous préférez écrire des essais plutôt que de conserver, demandez-lui une liste de sujets. Une fois votre production rédigée elle sera là encore capable de relever vos erreurs ainsi que de potentiels axes d’amélioration.

Du côté de l’entraînement oral, les options sont malheureusement plus limitées. La façon la plus simple de procéder est de prévoir des sessions d’entraînements oraux avec un ou plusieurs amis. Soyez inventifs ! Les jeux de rôles peuvent être très enrichissants. Imaginez une situation de la vie courante et attribuez un personnage à chacun. Là encore, vous mettrez en pratique vos acquis, vous pourrez relever les erreurs de vos camarades et vice-versa. Les possibilités sont infinies et les progrès à la clef gigantesques !

Victor Passe

Après 3 ans en classes préparatoires ECE je serai étudiant à Skema BS à la rentrée 2022. Comme je sais qu'en prépa un peu d'aide n'est jamais de refus, c'est avec plaisir que je vous propose la mienne ;)

Vous pourriez aussi aimer