Que faire 5 minutes avant sa colle ?

Nous avons tous connu cette situation : un de vos camarades de classe est en train de se faire torturer dans une salle pendant qu’un autre est en train d’essayer de se débattre avec un sujet improbable. Et vous, vous attendez à la porte que votre heure vienne. Vous vous posez alors cette question : que faire pendant ces 5 minutes avant sa colle ? Est-ce trop tard ? A-t-on encore le pouvoir de changer le cours de l’histoire ? Voyons cela…

 

Reprendre les erreurs de ses colles précédentes

C’est sûrement la chose la plus utile à faire en attendant que son tour vienne. Reprendre les erreurs faites lors des colles précédentes est le moyen le plus sûr de réussir sa colle. En effet, trop de colles sont ratées à cause d’erreurs méthodologiques. Ces 5 minutes qu’il vous reste avant de passer en colle sont à mettre à profit pour les corriger. Au moins se les remémorer.

Pour cela, il est important de se doter d’un carnet de colle. Il est parfois fourni dans certaines prépas, si ce n’est pas le cas vous devez le créer. Dedans il convient de noter toutes les erreurs de méthodologie que vous faites. Mais ne vous arrêtez pas là ! Notez aussi les points forts de vos présentations, les commentaires sur votre posture, votre plan… Si votre colleur l’accepte, il peut le remplir pendant que vous faites votre colle. Dans le cas où il ne le fait pas, il est important de prendre le temps de le remplir pendant 5 minutes à la sortie de votre colle.

Ainsi, pendant les 5 dernières minutes qu’il vous reste avant de passer, relisez ce carnet et concentrez-vous sur un point en particulier. Par exemple, en anglais, si vous êtes victime du syndrome du « S », appliquez-vous à le corriger la prochaine fois. Ou encore si en ESH/HGG/CG vous de prenez pas assez le temps de décortiquer le sujet, donnez-vous la chance d’y remédier au cours de cette colle ! Même en maths : si vous avez un élément de rédaction que vous maîtrisez mal, efforcez-vous de le faire bien cette fois. Si vous focalisez votre attention sur ce point vous progresserez mécaniquement sur le long terme ! Autrement, vous re-ferez l’erreur et aurez besoin d’une colle supplémentaire pour corriger ce problème. En d’autres mots, vous perdez l’opportunité de progresser.

 

Réviser utilement sa colle

Pour les plus tendus, il est encore temps de se remémorer des parties du cours. Mais il s’agit de procéder méthodiquement. Il serait en effet néfaste de découvrir des parties entières de cours que vous auriez oublié d’apprendre. Pour cela, procédez par ordre selon les matières.

Pour les langues, si vous disposez de fiches d’actualité, c’est le moment de les balayer rapidement. Il en va de même pour les mots de vocabulaire. Pour ceux qui utilisent Anki, faites une révision rapide d’un ou de plusieurs paquets.

Lire plus : GUIDE : Comment utiliser Anki matière par matière

 

Pour les maths, regardez rapidement votre programme de colle. Repérez encore une fois les formules à connaître, les démonstrations à refaire, les définitions. Si vous les avez en mémoire active, vous aurez plus de chance d’éviter de paniquer face à votre colleur.

Pour l’ESH, l’HGG et la CG, relisez les plans du cours que vous donnent vos professeurs. La plupart du temps, les sujets seront en lien direct avec certaines parties. Dans d’autres cas, il s’agira de faire dialoguer les différentes parties entre elles. Cette révision de dernière minute vous permet alors de prendre un peu plus de hauteur sur votre programme. Vous serez alors plus lucides face au sujet.

 

Se détendre avant sa colle

Enfin, et c’est sûrement l’attitude la plus efficace pour aborder sa colle, détendez-vous. Sortez un peu prendre l’air. Fermez les yeux. Pensez à autre chose. Pendant ce cours instant qui vous sépare de votre sentence, vous n’avez rien d’autre à faire que… Rien ! Les révisions de dernières minutes sont certes rassurantes mais la plupart du temps elles ne sont pas déterminantes pour la colle que vous allez passer. Les dés sont déjà lancés et vous ne pourrez pas changer deux semaines de travail en cinq minutes. Dans le bon sens comme dans l’autre.

L’attente avant de passer en colle est l’un des rares moments de la prépa où vous n’avez pas à subir une quelconque pression. L’attente pour passer ne dépend pas de vous, vous ne pouvez rien faire d’autre sur cette plage. Alors profitez de ce cours instant de liberté !

Lire plus : Comment préparer l’oral de CSH d’HEC sur les 2 ans ?

 

Un dernier mot avant d’y aller

Vous vous êtes préparés tout au long de la semaine pour cette échéance, il n’y a pas de raison de s’inquiéter ! Bon courage pour vos colles !

Martin Durroux

Etudiant à HEC Paris après une prépa ECE au lycée Sainte-Marie à Lyon, j'aide les préparationnaires en ESH et en maths.

Vous pourriez aussi aimer