Que faire durant les vacances d’été en prépa ?

Les vacances d’été arrivent vite, encore plus vite avec les confinements et re confinements, et c’est pour beaucoup le moment ou l’on peut enfin renouer avec une vie « normale », sans penser au concours, classements ou examens. Pourtant, quand on y pense, c’est quand même 3 mois qu’on aurait pu passer à se préparer, à combler ses lacunes. Comment allier efficacement travail, repos, et détente ? C’est ce qu’on va tenter de proposer ici

Commun à tous

Comment progresser, tout en se détendant et en voyageant ? Les stages et voyages de langues bien sûr ! Tout en progressant en langue en atteignant le niveau C1, voire peut être C2 pour certains, vous pourrez découvrir de nouveau lieu, faire la fête, se faire un bon groupe d’amis, et plus si affinités. Tout dépend bien sur du nombre de semaine que vous désirez passer à l’étranger, mais généralement, on commence à sentir les effets au bout d’un mois. N’hésitez pas à vous y prendre un peu en avance dés avril, voir mai. Tout dépendra des langues visées, mais on a vu pire comme voyage en été à Chypre ou en Espagne pour l’Europe, ou la cote américaine ou néo-zélandaise. En ayant augmenté votre niveau en langues, vous pourrez « mettre de côté » une voir deux matières, vos LV, ce qui est un gain de temps très utile, que vous apprécierez au cours de l’année ! En été, c’est vraiment un plan idéal pour joindre l’utile à l’agréable ! Pourquoi pas aussi allier ce stage à une expérience associative ? Vous pourrez ainsi, au moment des entretiens, ajouter une expérience enrichissante à votre présentation et ainsi augmenter vos chances d’intégrer l’école de vos rêves ! De nombreuses organisations proposent ce type de démarche, donc n’hésitez pas à comparer les offres et à vous renseigner dessus dès le début de l’année.

 

Avant de démarrer l’année de bizuth

Vous venez de finir le lycée, et d’avoir votre Bac ! Félicitation ! Vous avez eu vos résultats du bac et avait été admis en classes préparatoires, public ou privé ! Encore Bravo ! Profitez donc au moins jusqu’à début aout au moins. C’est encore mieux si vous partez en voyage linguistique pour vous détendre et améliorer votre niveau de langue, car il y a un fossé entre le niveau de langue au lycée et au concours. Pour les autres matières, ça ne sert pas à grand-chose de commencer à travailler l’HGGMC ou l’ESH, sauf éventuellement une semaine avant la rentrée, pour se remettre dans le bain. Cependant pour les mathématiques, vous pouvez commencer à travailler les premiers chapitre, tranquillement durant un mois. Typiquement, travailler les chapitres préliminaires sur les différents éléments de logiques, les raisonnements par l’absurde, contre-opposition, ou récurrence pourront vous faciliter la tâche. S’entrainer sur les développements linéaires, les complexes, suites ou des petits exercices de simplifications pourront réellement vous aider pour votre rentrée, et vous permettre de l’aborder avec sérénité la rentrée. Pour la première année, la CG sera généraliste. Vous pourriez à la limite lire un ouvrage généraliste de culture générale, mais ça ne changera pas vraiment votre manière d’aborder la matière. Cependant vous pourriez en profiter pour démarrer un rythme sain en vous mettant à lire plusieurs livres par mois, afin d’enrichir votre culture classique.

 

Avant de démarrer l’année de carré

Vous venez de passer en second année, et avez survécu à l’épreuve des conseils de classe. Bravo ! Vous allez pouvoir passer le concours et tentez votre chance pour les concours ! Mais, n’oubliez pas quand même que vous n’avez pas deux ans de préparation, mais un an et demi. Même si l’année se finit en juillet, beaucoup de prépa ont fini la majeure partie du programme début juin ! Donc, vous pouvez vous reposer plus tôt que lorsque vous sortiez du bac ! Le voyage linguistique est toujours aussi recommandé, et se reposer est bien sur toujours d’actualité, mais le programme ira vite. Vos enseignants de math en particulier feront certainement un examen de rentrée, et peut être même en HGGMC et ESH.  On ne va pas se mentir, faire la rentrée sans avoir réviser l’intégralité du programme en math, ou avoir ficher vos leçons de première année est fort hasardeux. Il faudra donc prendre au moins un mois pour réviser l’ensemble du programme de maths. Pour ce qui est de la Culture général, la question est bien différente de l’année précédente. Là le thème est précis, restreint, et une méthodologie existe. Je vous encourage donc à aller lire l’article rédigé sur comment travailler la CG pour le concours. Mais pour être prêt, un mois peut être souhaitable pour travailler au préalable le thème seul, en fonction de livres ou d’un programme. Il faudra donc être un peu plus studieux qu’avant, et vraiment refaire le programme de première année durant tout le mois d’aout voir démarrer à la toute fin de juillet.

 

Avant de démarrer l’année de cube

Moment parfois difficile, la transition entre carrée et cube peut être compliqué. Vous vous êtes surement impliqué, et votre décision de cuber vient d’une déception vis-à-vis des résultats. Vous avez peut-être même passé les oraux, et ce sont ces derniers qui vous ont fait défauts. Il vous faut donc digérer cette déception, et même chercher une nouvelle prépa si vous décidez d’en changer.  N’hésitez pas à partir deux, trois semaines en voyages ! La période est en revanche un peu trop courte pour penser à un voyage linguistique efficace. Donc détendez-vous sans toucher à un livre, jusqu’en aout, et profitez. Vous êtes en année de cubes donc vous aurez plus de temps et pourrez vous concentrer sur vos lacunes directement. Les conseils de révisions sont les mêmes que pour les deuxièmes années, mais le travail fait par un carré devrait vous prendre deux, trois semaines, y compris pour la culture générale. Vous êtes aguerris, plus efficaces. N’hésitez pas à travailler des anales ECRICOME ou EDHEC. Ce sont des épreuves de maths qui font le tour du programme, et vous permettront de réviser plus rapidement que s’il faillait refaire tous les exercices d’un chapitre. Finissez vos fiches d’ESH ou d’HGGMC, vos cartes, et partez sereinement. La rentrée, même si vous ne suivez pas ce programme ci-dessus, devraient bien se passer quoi qu’il arrive. Qu’ils vous connaissent ou pas, les enseignants savent que vous êtes cubes et que vous progresserez plus vite que des carrés. Il n’y a donc pas réellement de vraie pression à se mettre pour la rentrée.

Vous pourriez aussi aimer