Que faire en attendant les résultats définitifs d’admission ?

Après l’accueil dynamique des admisseurs et la pressions des entretiens, l’effervescence des oraux retombe peu à peu pendant le mois de juillet : les épreuves sont définitivement terminées. Et pourtant, difficile d’être complètement soulagé, au contraire : l’impatience des résultats est à son apogée. Dès lors, que faire en attendant les résultats d’admission ? Faut-il laisser de côté la pression des concours en attendant les résultats ? Ne vaut-il pas mieux commencer à anticiper la suite ? Vacances, vœux, deadlines, logistique, découvrez dans cet article que faire d’ici les résultats définitifs.

 

Lire plus : Khâgne : khûber pour une école de commerce, bonne ou mauvaise idée ?

 

  

Profiter de ses vacances

La première chose à faire reste sans aucun doute de s’accorder des vacances et du repos bien mérités : rares sont ceux qui ne sont pas fatigués après avoir sillonné la France et cherché à convaincre maints jurys. S’accorder des vacances, c’est aussi ne pas ressasser ce qui a été fait : non seulement vous n’avez pas prise sur ce qui est fait, mais en plus vous portez certainement un regard plus exigeant et moins bienveillant sur vos propres prestations. Aussi est-il bon de se détendre, de partir en vacances, de profiter enfin de ses amis, afin de vivre sereinement cette attente post-épreuves.

 

 

Ne pas faire de calculs savants

Il s’agit d’un grand classique de cette période d’attente : les estimations, divisions et autres calculs savants pour essayer de deviner si l’on sera admis ou non à l’école tant désirée. Si regarder les barres d’admission des années précédentes peut certes vous mettre sur la piste, il reste difficile d’anticiper une admission, et ce pour deux raisons : d’abord, à la différence de la barre d’admissibilité, la barre d’admission n’est pas une donnée choisie par l’école, et est à ce titre changeante d’une année à l’autre puisqu’elle dépend du niveau de l’année en question et des vœux formulés par les étudiants (barre d’admission = moyenne du dernier intégré à l’école en question) ; d’autre part, vous ne connaissez pas vos notes ni ne pouvez les anticiper : chaque année, de nombreux étudiants sont surpris par leurs notes d’oraux, qui dépendent certes de votre prestation mais aussi de votre jury, de la prestation de l’étudiant qui passait avant vous, etc.

 

 

Surveiller les deadlines

Si les oraux sont certes terminés, il reste encore certaines procédures, notamment la procédure SIGEM qui vous demande de classer vos vœux par ordre de préférence entre le 5 juillet 2022 et le 20 juillet 2022 ; il est absolument essentiel de ne pas oublier de s’acquitter d’un paiement de 800€ lors de cette procédure SIGEM, somme qui sera déduite de vos frais de scolarité en cas d’admission. Le mieux reste donc de classer vos vœux relativement rapidement afin de ne pas subir un beug de plateforme à la dernière minute ! Les résultats définitifs d’affectation seront communiqués le 22 juillet, date que, à n’en pas douter, personne n’oubliera…

 

Lire plus : Concours 2022 : les dates importantes de l’inscription à l’admission

 

 

Réfléchir à ses vœux

Aussi pouvez-vous déjà, dans la perspective de la procédure Sigem, réfléchir à vos vœux une fois les oraux terminés. Si certains d’entre vous ont déjà un classement arrêté, d’autres sont certainement plus hésitants. Il est essentiel de tenir compte de tous les paramètres pour faire le choix le plus rationnel possible : si le parcours académique proposé est évidemment décisif, vous pouvez aussi, suite à votre Tour de France des oraux, vous demander dans quelle école vous êtes-vous senti le mieux, ou encore quelle est l’école qui a la meilleure philosophie selon vous. Vous l’aurez compris : votre Tour de France va certainement influencer votre choix, et il faut en tenir compte : rien n’est plus révélateur que votre expérience sur place !

 

Lire plus : 6 paramètres pour bien choisir son école de commerce

 

 

Anticiper la logistique pour les plus confiants

Pour les plus impatients mais aussi les plus confiants -soit les étudiants qui pensent intégrer à coup sûr telle école, vous pouvez aussi commencer à anticiper la logistique : un certain nombre d’étudiants commencent à chercher un logement tôt afin d’éviter la grande ruée sitôt les résultats définitifs communiqués. Cela peut être stratégique, mais mieux vaut être vraiment sûrs de vous avant de signer le bail !

 

Lire plus : Tour de France des oraux : comment faire sa valise ?

Vous pourriez aussi aimer