Que faire le week-end en prépa ?

En prépa, le week-end est à la fois un moment de stress intense, à travers les DS du samedi matin, mais aussi une occasion de se reposer et de rattraper le retard accumulé pendant la semaine. Alors souvent, le week-end, on ne sait pas quoi faire. Travailler à fond ? Se reposer ? Sortir ? Passer du temps avec des amis ? Avec sa famille ? Le week-end est à la fois une excellente opportunité de se mettre à jour et de repartir sur de bonnes bases pour la semaine, comme un moyen de se mettre en retard et devoir travailler de façon désorganisée toute la semaine. Alors, comment faire pour bien rentabiliser son week-end ?

 

Planifiez un temps de pause

Dans tous les cas, que vous ayez prévu un week-end de travail intense ou un week-end plus divertissant, accordez-vous un temps de pause. Essayez, dans la mesure du possible, de le faire au même moment tous les week-ends. Ainsi, ce temps de repos est prévu et planifié, et vous ne le ressentirez pas comme un épisode de « flemme » où vous culpabilisez de ne pas travailler. Le moment le plus adapté semble être le samedi après-midi. Vous sortez d’un DS de 4 heures, donc vous avez besoin de vous reposer. Pour certains, c’est aussi l’occasion de rentrer chez vous après une semaine passée à la prépa, donc il est important de prendre du temps pour soi et de ne pas travailler ou réfléchir pendant quelques heures. Concrètement, si vous n’avez pas une semaine trop chargée, vous pouvez recommencer à travailler le dimanche et vous accorder tout le samedi après-midi pour vous reposer. Si vous savez déjà que la semaine qui vous attend sera intense, accordez-vous au moins une pause jusqu’à 18h. Vous pouvez ensuite travailler une heure ou deux avant le repas du soir et donc planifier votre semaine et votre temps de travail, ce qui vous permettra de repartir dans de bonnes conditions. De même, si vous avez, par exemple, une khôlle d’anglais dans la semaine, cette heure peut être utile pour réviser le vocabulaire d’anglais. Ce n’est pas un exercice trop fatiguant, vous pouvez le faire assis sur votre canapé ou même allongé dans votre lit,  mais au moins, ce n’est pas une heure perdue et vous gagnez même du temps pour le reste de la semaine. En effet, le plus dur avec le vocabulaire en langues, c’est la première lecture. Après, ce n’est qu’une révision et ce sera donc beaucoup plus simple. Ne travaillez pas après 21h le samedi. Cette nuit est la seule de la semaine où vous pouvez réellement vous reposer, donc profitez-en !

 

Planifiez votre travail

Le dimanche est aussi un jour de travail. Tirez profit de cette journée où vous n’êtes pas déjà occupé par vos cours pour être efficace. Un chapitre de maths que vous n’avez pas compris dans la semaine ? C’est le moment de vous replonger dedans et de le comprendre. Un chapitre de géopolitique que vous n’avez pas eu le temps de ficher ? Voilà votre créneau ! A l’approche des concours, le dimanche est aussi une journée où vous pouvez vous consacrer à un sujet d’annales en prenant le temps de travailler et analyser le corrigé. Surtout, le week-end est aussi une occasion de prendre de l’avance sur votre semaine. Travailler dans le « rush » toute la semaine est le meilleur moyen de mal travailler et d’oublier des choses. Si vous avez une khôlle le jeudi, révisez-la pendant votre week-end, ainsi, vous ne serez pas (trop) stressé le mercredi soir car vous aurez déjà révisé. Les khôlles sont souvent des passages stressants car on ne se sent jamais prêts, et on sait que, malgré tout notre travail, le professeur peut toujours trouver quelque chose à redire. Alors, si on n’a pas assez révisé en avance, on se retrouve la veille à paniquer et ne plus savoir quoi apprendre ni quand s’arrêter. Alors, révisez le week-end ! Les khôlles seront un sujet d’inquiétude en moins pour la semaine. Ce qu’il faut vraiment retenir, c’est que le week-end est, non pas la fin de votre semaine, mais le début de la prochaine. En effet, c’est votre travail du week-end qui déterminera la façon dont se déroulera votre semaine. Donc, rendez-le efficace et rentable, cela facilitera votre semaine.

 

Et si je suis déjà épuisé ?

Enfin, le week-end doit aussi être un moment pour vous, où vous vous autorisez du repos. Si vous avez enchaîné plusieurs mauvaises notes, que vos khôlles de la semaine se sont mal passées, que votre sujet de DS ne vous a pas convaincu et que vous avez eu l’impression d’être inefficace en révisant le vendredi soir, alors accordez-vous du repos. Certes, tous les week-ends ne peuvent pas être passés à ne rien faire. Cependant, une fois de temps en temps, un vrai week-end de repos – à profiter de votre famille, à voir vos amis le samedi soir, à dormir le dimanche matin – est aussi nécessaire ! Alors, si cela vous arrive de temps en temps, ne culpabilisez pas non plus. Un étudiant qui réussit en prépa est un étudiant qui tient le rythme pendant deux, voire trois ans. Il est donc tout à fait naturel et normal que vous preniez un moment de pause de temps à autre. Si cela vous permet de repartir de plus belle, alors ce week-end de repos aura été bénéfique !

Elise Casado

J'ai intégré TBS après 2 ans de prépa ECS. J'ai à coeur de partager avec vous mon expérience "prépa" afin de vous aider à profiter à 100% de ces deux ou trois années inégalables de votre vie !

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Retrouvez dans cet article trois tournures de phrase en Arabe et une citation littéraire d'Elia Abou Madi.