Quelle posture adopter en entretien de personnalité ?

Les entretiens de personnalité sont une étape primordiale pour le concours. Etant nouveaux pour les élèves, il faut savoir quelle posture adopter lors de ceux-ci.

 

Être sûr de ce que l’on avance

En effet, les informations que l’on avance en entretien doivent être réfléchies et rien ne peut être laissé au hasard. Si l’on décide de parler d’un fait d’actualité, le jury s’attend à ce que celui-ci ait été préparé, et nous corresponde un minimum. Ainsi, il faut être totalement capable de parler de ce que l’on avance, à la perfection.

Ainsi, il est assez risqué d’avancer des informations dont on n’est pas sûr à 100%. De plus, le jury peut ainsi être tenté de creuser le sujet en question afin de comprendre la vraie position du candidat sur ce sujet.

Chaque information doit donc être vérifiée pour ne pas tenter de répondre au hasard aux questions posées. Le jury risque de s’en rendre compte très vite.

 

Ne pas communiquer de fausses informations

Dans la même idée, il ne faut pas non plus tenter de mentir sur les informations qui nous concernent. La posture à adopter est celle de l’honnêteté. Même si les questions des jurys peuvent parfois être piégeuses, il ne faut pas pour autant tenter de les impressionner en leur racontant de fausses anecdotes, ou en embellissant les anecdotes réelles.

Ainsi, il faut se forcer à rester honnête, à raconter uniquement les vraies anecdotes, car ce seront également celles qui marqueront le plus le jury, et aussi celles qui seront les plus évidentes à relater.

Le jury sera aussi plus intéressé par ces vraies informations, et il sera alors plus facile d’échanger, et l’entretien sera d’autant plus agréable et moins embarrassant, car le jury aura compris que les anecdotes sont réelles.

 

Lire plus : Pourquoi faut-il être honnête en entretien de personnalité ? 

 

Paraître sûr de soi

Il faut savoir être sûr de soi quand on arrive en entretien de personnalité. La confiance est un élément clé de l’entretien. En effet, l’école recherche des étudiants qui sont surs d’eux, qui veulent à tout prix cette école en question. En effet, l’école choisit l’élève mais l’élève doit aussi prouver que c’est cette école-ci qu’il a choisi. Pour ce faire, la confiance et l’attitude sont primordiales.

Il faut savoir prouver que les informations que l’on avance sont véridiques et que l’on est sûr de soi. Ainsi, le jury comprendra que l’on sait être fait pour l’école en question.

 

Rester naturel

En revanche, il ne faut pas paraitre excessivement confiant, car cela pourra paraitre trop prétentieux. En effet, il faut savoir rester naturel et ne pas en faire trop, car cela serait surjoué. En fait, il faut trouver le juste milieu entre confiance en soi et naturel. En effet, le naturel est le plus important dans l’entretien car le jury saura déceler les fausses informations, ainsi que celles sur lesquelles on est moins à l’aise.  Il faut donc rester naturel, décontracté, et faire part des informations sur lesquelles on se sent suffisamment à l’aise.

 

Être à l’écoute du jury

Durant l’entretien, il ne faut pas oublier que l’on est à la disposition du jury, et que c’est ce dernier qui mettre la note finale. Ainsi, il faut savoir se montrer à l’écoute du jury, répondre de manière polie, et écouter toutes les questions posées et les remarques faites.

Le jury saura reconnaitre une bonne attitude d’une attitude arrogante, ou de celle d’un élève qui pense être trop sûr de lui. Il faudra donc être à l’écoute du jury, ne jamais lui couper la parole, et, même si cela peut paraitre évident, penser à dire bonjour, au revoir, etc…

 

Savoir répondre à toutes les questions

Durant l’entretien, certaines questions paraitront plus piégeuses que d’autres, pourront dérouter et paraitre difficiles à répondre. Il ne faut cependant pas se laisser emporter par le stress, car il n’y a pas de pire réponse que « je ne sais pas ». Même s’il faut improviser, il s’agira d’une meilleure réponse. Les questions déroutantes peuvent toujours survenir en entretien, même si celui-ci a été préparé à la perfection. En effet, certains jurys auront envie de tester les limites de l’élève pour voir jusqu’où celui-ci est capable de s’en sortir.

Une question peut être réfléchie durant quelques instants mais il faudra ensuite répondre pour faire comprendre au jury que l’on a le recul nécessaire pour répondre à toutes les questions posées, et pas seulement celles que l’on a préparées. En effet, la peut aussi être l’objectif de l’examinateur, car les jurys sont habitués à voir passer des candidats trop préparés, qui ne savent plus être naturels et répondre à de nouvelles questions.

La posture à adopter est donc de savoir prendre du recul sur la situation, afin de rester naturel, tout en répondant à toutes les questions.  

 

Lire plus : Faut-il préparer les entretiens de personnalité ? 

Vous pourriez aussi aimer