Quelles bonifications à venir au concours HEC pour 2022 ?

Le directeur général d’HEC Paris Eloïc Peyrache a décidé d’établir fin mai la mise en place d’un système de bonification au concours HEC visant à promouvoir l’ouverture sociale dans l’école.

 

Quelles mesures seront instaurées ?

Après des années de rumeurs autour la mise en place de telles mesures, et des tentatives de soutenir la diversité sociale (qui ne n’a que peu évolué depuis 10 ans comme le dénonce le rapport Hirsch), certaines Grandes écoles de commerces comme HEC Paris ont décidés pour le concours 2022 de mettre en place des mesures instaurant plus de diversités. Dans le détail, les mesures mises en place seront la bonifications aux écrits et oraux des étudiants de deuxièmes années et des étudiants cubes boursiers. En effet, il a été décidé que ces étudiants là se verront octroyer 1 point de bonifications à l’écrit sur 20 (d’où 30 points sur 600) et un nouveau point de bonification dans toutes les matières à l’oral sur 20 (d’où 36 points sur 720). Ces mesures semblent assez proches de celles déjà instaurées dans certaines école d’ingénieur.

 

Pourquoi l’installation d’un tel système ?

L’objectif principal d’HEC Paris avec ce type de mesures est d’augmenter le nombre de boursiers dans l’école qui est actuellement de 15 % (dont il faut soustraire celui des “faux-boursiers”). Mais d’autres objectifs sont aussi visés comme la diversité de la provenance des CPGE au sein de l’école.

Les mesures de bonifications font suite à des études menées par l’école : en général, le cubage n’augmente pas les chances d’un étudiant non boursiers d’entrer à HEC, “celle-ci a même tendance à diminuer”, au contraire un boursier qui cube a deux fois plus de chance d’intégrer HEC car il souvent encore besoin d’une année pour rattraper le retard acquis avant la CPGE. Ces mesures pourront aussi indirectement améliorer la mixité au sein d’HEC (même celle a augmenté ces dernières années) car beaucoup moins de filles choisissent de cuber.

 

Notre analyse de ces mesures de bonification

HEC Paris est la première école du TOP 5 à décider de telles mesures. Ces mesures visent à combler des problèmes structurels plus en amont comme les divergences de qualité d’enseignement dans le cycle secondaire. Nul doute, que les autres écoles du top prendront aussi des mesures visant à plus de diversité au sein de leur école.

 

Lire plus : L’EDHEC s’engage pour les boursiers

Iyad Ben Abdelatif

Elève à GEM j'ai à coeur d'aider les élèves de prépa du mieux que je peux !

Vous pourriez aussi aimer