La méthode pour réaliser une fiche de révision efficace en Culture générale

Tu es perdu dans tes révisions de Culture générale ? Tu ne sais plus ce que tu sais, ce que tu ne sais pas ? Tu as l’impression d’être submergé par les références et les auteurs ? Cette méthode est faite pour toi !

 

 

I. Les prérogatives

Avant les concours, il y a un objectif principal : aller droit au but. En effet, le temps n’est plus vraiment à la compréhension de ton cours, ou encore à l’élaboration de fiches conceptuelles… Cependant, te voilà perdu : plus de 100 citations à apprendre, des ouvrages avec des noms à rallonges, des dates de partout : Comment faire ?

Pour la culture générale, il n’y a aucun doute sur le fait que toutes tes références, tes citations doivent être le plus précise possible. Par précises, il faut entendre que :

  • Une citation ne doit pas être écorchée. Inutile de mettre entre guillemets une phrase dont tu te souviens abstraitement pour tenter d’impressionner le jury. Au mieux, le correcteur s’en rendra compte et tu perdras quelque chose d’essentiel : sa confiance. Au pire, il te pénalisera concrètement sur l’ensemble de ta copie en t’enlevant des points.
  • Lorsque vous citez un ouvrage, une œuvre d’art ou un film, il vous faut absolument le titre mais également la date de création. Cela vaut autant pour crédibiliser votre copie au yeux du correcteur que pour vous même: cela permet d’éviter les anachronismes, et en ce qui vous concerne personnellement, cela permet de structurer vos références sur un axe temporel, qui s’inscrivent souvent dans certains courants de pensée propres à une époque.

Cependant, au vu de la somme astronomique de références que vous avez étudié, il parait difficile de tout apprendre et de se rappeler de tout. Pour vous montrer comment vous organiser au mieux, rien de mieux qu’un exemple expliqué pour vous montrer comment réaliser votre fiche optimisée et comment l’utiliser.

 

 

II. L’exemple d’une fiche optimisée sur un chapitre

Cours n°1: Un animal, des animaux

  • Aristote, Politique (IVe siècle av. J.-C) « L’esclave est un être qui par sa nature, ne s’appartient pas mais et l’homme d’un autre (…), un instrument ordonné à l’action ». Il distingue « celui qui doit être commandé et celui qui doit commander ».
  • Plotin, Traité 38 des Ennéades
  • Descartes, Lettres à Morus du 5 février 1649 et 5ième partie du discours de la méthode, 1637 : « Les bêtes ne voient pas comme nous quand nous sentons que nous voyons, mais seulement quand nous avons l’esprit ailleurs »
  • Elisabeth de Fontenay, un abécédaire in « Qui sont les animaux », Dir. Jean Brinbaum 21ème Forum Le Monde-Le Mans 2010 : parler de l’animal c’est « toujours nuire à ce qu’il y a de merveilleux et de terriblement concret chez les animaux »

 

 

III. Explication de l’exemple de la fiche optimisée : ni plus, ni moins !

  • Ta fiche, pour être efficace, doit être organisée par chapitre et non par auteur. C’est cela qui va te permettre d’ordonner ton esprit et de ne pas te mélanger les pinceaux. (Si ton cours est construit par auteur, ce n’est pas grave :tu peux tout de même réaliser tes fiches optimisées par auteur.)
  • Cela va de soi, mais rappelons-le : le nom de l’auteur doit évidemment figurer sur ta fiche survie, accompagné du titre et de la date de l’ouvrage
  • Par ouvrage, l’idéal est de retenir UNE citation ou DEUX mais ne pas dépasser ce seuil là. En effet, vous allez sinon vous perdre, et finir par ne rien retenir. Faites en sorte que sur votre fiche survie, par chapitre, le nombre de citation ne dépasse par 7 (évidemment, plus les citations que vous décidez de retenir sont longues, plus vous pouvez/devez réduire ce chiffre)

 

 

IV. Comment l’utiliser ? 

Apprendre sa fiche survie, sans comprendre l’enjeu qui est derrière telle ou telle citation, ou tel ou tel ouvrage est inutile. Souvenez-vous que à chaque fois que vous voyez le nom de l’ouvrage ou la citation, vous devez être capable de le replacer dans le contexte de votre cours, c’est-à-dire de le lier à des concepts, à des périodes historiques, à des courants de pensée… Inutile d’apprendre une citation, si on ne sait pas à quoi elle correspond. Faites ce travail, dans votre tête ou à l’écrit lorsque vous utilisez votre fiche révision « Comment puis-je l’utiliser ? A quel concept puis-je rattacher cet référence ? Dans le cadre de quel sujet pourrais-je l’utiliser ?

Cette étape est PRIMORDIALE : elle permet de ne pas apprendre en surface, mais en profondeur et de s’imprégner véritablement de vos références.

 Relisez vos  « fiches optimisées » en enclenchant ce mécanisme tous les soirs, et vous verrez que devant votre copie, elle sera votre structure et votre béquille, à toute épreuve !

L’idéal est de réaliser cette fiche seul, car le choix des références est un choix personnel variable en fonction de ta sensibilité, de ta compréhension etc… En réalité, cela ne prend pas énormément de temps : elle permet de faire un tri sur les références que tu souhaites garder, et celles que tu préfères abandonner : 30min par chapitre/auteur suffisent !

 

 

V. Conclusion

Avant les concours, tu peux être persuadé(e) que ces petites fiches optimisées te sauveront la vie ! N’hésite pas à les réaliser le plus rapidement possible, pour t’en imprégner davantage. 

Je te conseille également d’aller lire ces articles, qui peuvent t’aider à mieux organiser tes révisions : 

Lire plus :

Elise Soulier

Etudiante à GEM, j'essayerais de vous donner plein de "techniques et astuces" mais aussi des fiches prêtes à l'emploi.

Vous pourriez aussi aimer