Recap’ de l’actualité hispanique

Quels sont les évènements ayant rythmé ces dernières semaines en Espagne et en Amérique Latine ? Vérifie que tu n’as rien manqué de l’actualité afin de te préparer au mieux pour les oraux !

 

Le Chili et la constitution 

Après le “oui” massif en octobre 2020 en faveur d’une nouvelle constitution, le Chili a connu une nouvelle étape politique majeure le 16 mai: l’élection de l’assemblée constituante chargée de rédiger la nouvelle constitution. En effet, lors du scrutin désignant les rédacteurs de cette nouvelle constitution, la droite, désireuse de garder le système actuel, synonyme selon elle, de croissance économique, s’est vue devancée par les partis de gauche et surtout par les candidats indépendants, souhaitant eux, la réécriture en profondeur de la constitution héritée du dictateur A. Pinochet. Si la participation était faible (42,5%), les résultats de ces élections bouleversent considérablement le paysage politique chilien: la nouvelle Assemblée constituante devient le symbole d’une diversité inédite au Chili et illustre le rejet des partis traditionnels. Autre étape majeure, des sièges sont réservés pour la première fois aux peuples indigènes (17 sur 155 sièges), répondant ainsi à la demande des chiliens de plus d’égalité et de diversité. 

 

Les protestations en Colombie

Pour plus d’explications, lire l’article “Comprendre les manifestations qui secouent la Colombie”

https://misterprepa.net/comprendre-les-manifestations-qui-secouent-la-colombie/

 

Depuis le 28 avril 2021, une vague de protestations ébranle le pays suite à l’indignation provoquée par la réforme fiscale du gouvernement d’I. Duque. Si cette volonté d’augmenter les impôts afin de financer la lutte contre l’épidémie a déclenché la colère des colombiens, la crise sanitaire, économique et sociale provoquées par la pandémie sont également les causes sous-jacentes de ce ras-le-bol généralisé. Au fil des jours, les principales villes colombiennes sont devenues le théâtre d’extrêmes violences, de forte répression policière, de disparitions ou encore de meurtres. Si les colombiens protestent pour un changement profond du modèle économique colombien à travers moins d’inégalités ou encore un accès gratuit à des soins et à une éducation de qualité, ils s’élèvent aujourd’hui également contre la police et ses abus.

 

Amérique Latine et environnement

Le 22 avril 2021 marque une réelle avancée environnementale en Amérique Latine : l’accord d’Escazu, premier traité environnemental dans la région, a été signé. Adopté par 24 pays et déjà ratifié par plus de la moitié, le texte entend garantir la protection de l’environnement, la santé des personnes, notamment les peuples indigènes ou encore les droits des défenseurs de l’environnement. Cet accord vient notamment en aide aux nombreux activistes et défenseurs de l’environnement tués et menacés quotidiennement dans la région.

 

L’Équateur et l’avortement

Après l’Argentine, l’Amérique Latine connaît une nouvelle avancée en matière de droits. La Cour Constitutionnelle équatorienne prévoit de dépénaliser l’avortement en cas de viol. Si jusqu’alors seules les femmes victimes de viol et souffrant d’un handicap mental pouvaient avorter, désormais l’interruption volontaire de grossesse suite à un viol ne sera pas synonyme d’incarcération. Si cette décision constitue une avancée, elle n’en demeure pas moins suffisante étant donné que l’avortement n’est toujours pas légalement généralisé et gratuit en Équateur mais également dans beaucoup de pays latino-américains, à l’inverse de l’Argentine, l’Uruguay, Cuba ou certains Etats du Mexique.

 

Crise politique au Salvador

Souvent critiqué pour ses dérives autoritaires, Nayib Bukele semble une nouvelle fois avoir mis à mal la notion d’État de droit. La séparation des pouvoirs, en l’occurrence ici, un pouvoir judiciaire indépendant, semble être un idéal lointain au Salvador. En effet, la crise politique trouve son origine dans la victoire des législatives par les alliés du président en février 2021. La première action de ce nouveau Parlement a été de destituer les juges de la Cour suprême et le procureur général du pays. Si cette révocation a été saluée par le président salvadorien, elle a été vivement critiquée par l’opposition et les organisations de défense des droits de l’homme.

 

Mexique, Guatemala et Mayas

500 ans après la Conquista, l’arrivée des Espagnols au Mexique, le gouvernement mexicain et guatémaltèque ont présenté officiellement leurs excuses auprès du peuple Maya pour les torts commis à leur encontre depuis la conquête espagnole. AMLO et Alejandro Giammattei ont, par ces excuses, souligné un sujet important étant donné que cette minorité ethnique souffre encore aujourd’hui de racisme et de discrimination, plus de deux siècles après l’indépendance du Mexique.

 

Venezuela 

Peut-être assistons-nous à un nouveau tournant dans le paysage politique vénézuélien. Le 11 mai 2021, l’opposition menée par J. Guaidó, a fait part de sa volonté de renouer le dialogue et les négociations avec le gouvernement de N. Maduro. L’opposition vénézuélienne souhaite en effet initier l’organisation d’un calendrier pour des élections libres. Si les relations entre les deux hommes sont parsemées de tensions depuis janvier 2019 et le dialogue au point mort depuis août 2019, N. Maduro a cette fois laissé la porte ouverte au dialogue.

 

L’Espagne et le Covid

Le 9 mai, les espagnols ont retrouvé une certaine liberté avec la levée de l’état d’urgence sanitaire, instauré depuis octobre. Après des mois de restrictions, les principales villes espagnoles se sont transformées en points de rencontre festifs où masques et distanciations sociales n’étaient plus au rendez-vous. Certaines images ont néanmoins pu choquer, poussant certains élus à parler d’irresponsabilité.

 

Elisa De Figueiredo

Actuellement à l'EDHEC après deux ans de prépa ECE au Lycée Marcelin Berthelot, j'ai à cœur d'aider les étudiants en langues!

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Dans ce conflit israélo-palestinien, il est nécessaire de souligner et comprendre le point de vue de chacune des parties.