L’APHEC au gouvernement : « Non à une nouvelle réforme des prépas »

Alors que nous vous faisions part des rumeurs d’une nouvelle réforme des prépas qui circulaient au sein du gouvernement, l’APHEC s’adresse directement à Sylvie Retailleau, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. En effet, les rumeurs d’une réforme semblent se transformer en un réel projet de remaniement futur. Nous vous partageons le contenu de l’appel de l’APHEC à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

Nous vous rappelons le contenu de la réforme souhaitée par le ministère ci-dessous :

 

Vers une nouvelle réforme des classes prépas ?

 

Les conséquences de la réforme des prépas que le gouvernement veut mettre en place

Le gouvernement a entrepris de réformer à nouveau les classes préparatoires ECG après les avoir déjà réformées il y a deux ans. Le projet est mené avec la complicité d’un petit nombre d’écoles et sans aucune concertation avec les professeurs des classes préparatoires ECG.

Ce projet est délétère pour les raisons suivantes :

  • Il rend inutilement complexe une filière qui, au contraire, a besoin de plus de lisibilité
  • Il alourdit le travail des élèves alors même que ceux-ci ont besoin d’une vraie expérience étudiante en classe préparatoire
  • Il affaiblit considérablement le niveau des mathématiques, ainsi que celui de la philosophie et des lettres, alors même que la pluridisciplinarité constitue l’atout essentiel des classes préparatoires ECG
  • Il va détruire et précariser de nombreux postes de professeurs

Ces éléments sont ignorés par le ministère qui va, ainsi, privilégier les prépas privées et payantes au détriment des « petites prépas » de province, véritables vecteurs d’ascension sociale pour leurs étudiants.

 

 

Rejoins Prépa+, la plateforme de référence de préparation en mathématiques en prépa EC, 100% GRATUITE pour tous ! 

 

Un projet contraire à l’intérêt des futurs étudiants de prépas

Contrairement au but affiché, ce projet ne va pas améliorer l’attractivité des classes préparatoires ECG. Il va plutôt la dégrader davantage, avec un coût humain et financier dramatique, subi par les professeurs. Ce projet est contraire aux aspirations des lycéens et à l’intérêt des futurs étudiants des classes préparatoires ECG.

L’APHEC et l’ensemble des 1 500 professeurs de prépa adhérents à l’association demandent donc à Sylvie Retailleau de retirer cet énième projet de réforme de la classe préparatoire.

Lire plus : Les professeurs de l’APHEC sont contre une nouvelle réforme de la prépa EC

Elise Casado

Etudiante en école après 2 ans de prépa ECS, j'ai à coeur de partager avec vous mon expérience "prépa" afin de vous aider à profiter à 100% de ces deux ou trois années inégalables de votre vie !

Vous pourriez aussi aimer