Maxime – Réussir les oraux de TBS en ayant 20

Quelques semaines avant le début des oraux, l’équipe de Mister Prépa vous propose des témoignages d’étudiants ayant passé les oraux et dont le profil a marqué les jurys, puisqu’ils ont obtenu d’excellentes notes.

Maxime ESSIQUE, étudiant en Master, nous parle de son entretien à TBS et de la façon dont il s’était préparé pour décrocher un 20/20 à cette épreuve.

 

Bonjour Maxime, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Maxime, j’ai 23 ans et je suis en Master 1 DSCG à la Toulouse Business School. Avant d’arriver dans cette école, j’ai suivi un parcours BAC STMG Option Gestion & Finance au lycée Théodore Aubanel à Avignon, puis une classe préparatoire ECT au Lycée Jean Perrin à Marseille. A TBS, j’ai eu l’occasion de faire partie du Bureau des Elèves en tant que trésorier et du Toulouse Motors Club en tant que Vice-Président, puis Trésorier.

 

Tu as rejoint TBS en 2019, comment s’est déroulée la période d’admissibilité ? Pourquoi avoir choisi de rejoindre ensuite TBS ?

Les admissibles c’était réellement une de mes plus belles expériences de vie. Le Tour de France peut sembler très effrayant au début car il faut parvenir à organiser un « voyage » dans un délai restreint et sur lequel on va passer des examens, donc rien de mieux pour se mettre de gros coup de pression par moment. Mais la plupart des admisseurs de chaque école sont extrêmement bienveillants et ont connu cette situation un an auparavant. Ils connaissent donc les enjeux et font tout pour nous faciliter les choses, nous rassurer et nous mettre une bonne ambiance dans l’école.

J’ai choisi de rejoindre TBS pour un grand nombre de critères : la triple accréditation qui nous offre une très large reconnaissance du diplôme, la spécification double diplôme qui te permet donc de ressortir avec un Master 2 en Management et une spécialisation, la mienne étant le diplôme de comptabilité. Mais également, la ville qui est très chaleureuse et est reconnue comme la 1ere ville étudiante de France, les associations qui sont présentes à TBS et qui permettent de se forger une première expérience très enrichissante. Il y a encore plein d’autres raisons, mais ça serait trop long que de toutes les expliquer.

 

Peux-tu nous raconter comment s’est passé ton entretien de personnalité ? Que dire du jury, de son attitude face à toi, ses questions, etc ?

L’entretien de personnalité s’est passé à merveille : un admisseur juste avant d’entrer dans la salle très gentil et qui te met dans de bonnes conditions, un jury à l’écoute et bienveillant qui cherche avant tout à te connaître avant même de te donner une note. Il pose des questions sur pourquoi on a choisi de rejoindre cette école, quelles sont nos passions et pourquoi celles-ci, les éventuelles expériences professionnelles que nous avons ou des expériences associatives auxquelles on a pu prendre part. Le jury ne juge pas une prestation ou des connaissances, ils sont là pour savoir si notre profil matche avec celui de l’école, donc ne mentez pas, ça se voit en général et vous n’y gagnerez rien.

 

 Comment avais-tu préparé l’analyse de ton article pour la première partie de l’entretien ? Quelles questions t’a posées le jury par rapport à cette analyse ?

J’avais préparé l’analyse de mon article dès que j’ai eu l’occasion de le faire. L’erreur serait de le faire juste avant l’entretien. Il faut donc le choisir le plus tôt possible, le travailler une première fois, puis le retravailler 2 ou 3 fois pour être sûr de ce qu’on veut en dire et forcément l’apprendre. C’est mieux de le raconter que de le lire.

Sur cet article, le jury a cherché à comprendre mon opinion sans jamais rentrer dans une critique ou un jugement. Cet article permet de faire ressortir une partie de notre personnalité, il n’est pas vraiment là pour juger vos connaissances, plutôt votre façon de voir le monde et de l’envisager. Il permet aussi de savoir si vous avez un regard critique sur les choses. C’est donc un levier pour le jury de vous connaitre sur un sujet que vous n’auriez sûrement pas évoqué en dans un entretien lambda.

 

Comment t’étais-tu préparé pour passer l’entretien de TBS ?

La clé d’un bon entretien c’est la préparation selon moi. Arriver les mains dans les poches sans savoir où on met les pieds, c’est perdu d’avance. Il faut donc connaître l’école : ses points forts, ses points faibles, ses associations, ses diplômes, etc. On ne vous demande pas de tout retenir, mais évidemment pourquoi elle vous intéresse. Ensuite, il faut se connaître soi-même, et ce n’est parfois pas si simple qu’on le croit. Préparer un speech dans lequel vous retracez votre parcours scolaire, professionnel, associatif en évoquant également ce que vous souhaiteriez faire. Evoquez vos passions passées, présentes ou futurs, mais également les causes dans lesquelles vous êtes engagés. Toutes les choses qui font qui vous êtes et que vous avez envie de partager. Donc un conseil : préparez-vous, à l’avance, et n’arrivez pas à l’entretien sans jamais avoir relu votre speech car vous connaissez déjà le résultat.

 

 Qu’est-ce-qui, selon toi, a retenu l’attention du jury pendant ton entretien ?

Ce qui a retenu le jury sans aucun doute c’est ma personnalité, car il recrute des profils de manager, c’est-à-dire des personnes BAC+2 qui sont capable de devenir les managers de demain. Après chaque personne est différente, mais il faut qu’il perçoive la capacité en vous de correspondre aux standards de manager que souhaite former l’école en question. Ces standards varient d’école en école, donc pas d’inquiétude, mais c’est clairement ce qu’il recherche : des profils

 

Pour finir, as-tu des conseils à donner aux futurs admissibles de TBS ?

Premier conseil : n’abordez pas les entretiens avec trop de pression et préparez-y vous. Si préparation il y a, la réussite suivra

Second conseil : préparez votre Tour de France avec logique. Ne passez pas de Paris à Marseille, puis de Marseille à Lille. Faites les trajets les plus courts possibles, passez 2 à 3 jours dans une ville pour découvrir, profiter et ne pas trop vous fatiguer des trajets.

Troisième conseil : profitez vraiment de l’opportunité de réaliser ce genre d’expérience. C’est très riche car vous voyagez, vous rencontrez énormément de personnes qui peuvent vous apportez quelque chose, vous découvrez des nouvelles villes donc ne ratez rien, même pas une miette. Cela vous servira toujours, et vos entretiens vont devenir meilleur de ville en ville, vous-même vous allez devenir meilleur de ville en ville.

 

Dernier conseil pour avoir 20/20 à l’entretien ?

Sois toi-même, sûr de toi, de qui tu es et ce que tu ressens. Adopte une démarche professionnelle où tu cherches à expliquer plutôt qu’à convaincre à tout prix et crois-moi, le tour est joué. Le stress n’est pas une fatalité. Oublie-le simplement au moment où tu commences à ouvrir la bouche jusqu’à ce que tu sortes de cette

Elise Casado

J'ai intégré TBS après 2 ans de prépa ECS. J'ai à coeur de partager avec vous mon expérience "prépa" afin de vous aider à profiter à 100% de ces deux ou trois années inégalables de votre vie !

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Articulation du programme, international, nouveautés et conseils pour réussir les oraux à Audencia