Un dernier effort: les oraux des écoles de commerce !

Vous entrez votre nom, votre date de naissance, … le chargement de la page vous parait être une éternité … vous êtes pris(e) dans les écoles de vos rêves !! Quelle chance, ou plutôt quel beau travail vous avez déjà accompli. Vous pouvez être fiers de vous. Mais ce n’est pas fini, et alors que vous vous sentez déjà en vacances, vous devez vous mettre à la préparation des oraux des écoles de commerce. Voici quelques conseils pour organiser au mieux son tour de France des oraux.  

Par quelle école commencer ? 

Consciente des qualités de chaque école, j’avais décidé de passer tous les oraux des écoles dans lesquelles j’avais été prise. J’ai donc fait un véritable tour de France des oraux puisque j’ai passé pas moins de 24 oraux. Ce fut un vrai marathon. J’ai débuté mes oraux le 24 juin 2021 avec Audencia et les ai terminé le 6 juillet 2021 avec l’EDHEC. Mais alors par quelle école commencer ? Il est souvent conseillé de mettre ses écoles favorites au milieu du périple des oraux. Or il n’y a pas de stratégie spécifique à adopter lorsque tu choisis les dates. Il faut simplement espacer les jours d’épreuves d’au moins deux jours. Ceci vous permettra par exemple de vous mettre à jour sur l’actualité pour les épreuves de langues. Essayez également d’espacer les épreuves d’entretien sinon vous aurez tendance à confondre les écoles lors de l’entretien. 

D’un point de vue pratique, facilitez vos voyages en groupant vos oraux par espace géographique, en prenant un abonnement TGV MAX (car un tour de France coute cher), en demandant à vos proches s’ils peuvent vous héberger dans la ville où vous passez votre oral. Vous serez assez dépaysés donc n’hésitez pas à demander à vos proches de vous accompagner pour avoir un repère. Déterminez ce qui vous ressource, vous « régénère » et prévoyez le: faire du sport, bien dormir, se changer les idées en allant au cinéma, …

Faites vous un programme ou vous notez les dates importantes: épreuves orales, trains, résultats des oraux, … Et n’oubliez surtout pas votre convocation et votre pièce d’identité. Les admisseurs se chargeront du reste (collations, eau pour la canicule qui s’annonce, tout !) 

 

Quelle importance accorder aux oraux dans chaque école ?

Les écoles ont chacune une appréciation différente des oraux. HEC sélectionne seulement 50% des candidats admissibles tandis que l’ESSEC en intègre presque 80%. L’EDHEC évalue les qualités relationnelles et la rhétorique du candidat à travers son épreuve de tryptique, tandis que Skema propose une approche plus innovante en demandant à l’élève de se projeter dans un parcours professionnel au sein de l’école (épreuve du CV projectif). Chaque école a ses attentes, à vous de les identifier en lisant attentivement les rapport de jury. Renseignez vous donc sur la nature des oraux dans chaque école.

 

Comment optimiser son temps ? 

La travail à apporter pour les oraux des écoles de commerce est nettement différent des écrits. Vous n’avez pas besoin de vous enfermer à la bibliothèque toute la journée et d’apprendre par coeur des formules ou des théories. Les oraux sont avant tout une épreuve sociale: on teste votre capacité à vous débrouiller dans des environnements que vous ne connaissez pas, à répondre rapidement à des questions auxquelles vous ne vous attendiez pas, bref on cherche à vous déstabiliser. Il faut donc savoir gérer son stress, être convaincant, et surtout avoir confiance en ce que l’on dit. Les oraux sont un très bon entrainement pour de futurs entretiens de stage: on nous demande de travailler la forme de notre discours. 

Pour cela, il est impératif de s’entrainer à bien parler (travailler le ton, le débit, les pauses) avec ses proches ou ses amis. Pour les épreuves de langue, j’écoutais des podcast en langue étrangère dans le train. Abonnez vous aux comptes suivants sur Youtube pour regarder une vidéo d’actualité tous les deux jours: 

  • TAGESSCHAU en allemand
  • TLDR News en anglais

Entre les résultats de vos écrits et le début de vos épreuves orales, je vous conseille de travailler assez sérieusement les oraux (relire les points de cours sur lesquels vous n’êtes pas a l’aise, relire vos fiches de vocabulaire en langues, réviser les chapitres sur lesquels vous avez pu faire l’impasse pour les écrits, comme la micro/macro). Entre les épreuves orales, détendez vous tout en apprenant de manière ludique. Par exemple, prenez un café en lisant l’actualité ou baladez vous en révisant votre présentation pour les entretiens. 

Faites confiance aux admisseurs    

N’hésitez pas à contacter les admisseurs des écoles pour qu’ils vous rassurent et qu’ils vous donnent des conseils sur les épreuves que vous redoutez. La première chose à faire après vos résultats est d’ailleurs d’intégrer les groupes Facebook des admissibles de l’école! Ils vous donneront pleins de bonnes astuces. 

Vous pourriez aussi aimer