se préparer aux versions en anglais

Les exercices de traduction sont les moins rémunérés en termes de points dans les épreuves de langues au concours. Quand on n’a pas un super anglais, cet exercice peut faire peur dans le sens ou on a tendance à se dire : « de toute façon, je ne connaîtrai pas le vocabulaire » ou encore « je ferai au feeling ». Dès lors, beaucoup ont tendance à négliger la traduction dans leurs révisions alors que la marge de progression peut être rapide si on sait travailler cet exercice efficacement. Cet article a pour objectif de vous donner des stratégies de révision pour améliorer votre niveau dans les versions littéraires.

 

Comprendre le mécanisme de la traduction au concours

Dans un premier temps, il faut comprendre la logique de l’exercice de la version littéraire proposée au concours. Réussir la version c’est d’abord une question de méthode avant d’être en raison d’un bon niveau de langue. Pour comprendre le mécanisme qui se répète souvent au concours, il faut faire plein de versions et étudier les corrigés : vous verrez de cette manière d’un part les erreurs que vous faites le plus et sur quoi vous devez vous concentrer, à savoir le vocabulaire, la conjugaison, la grammaire ou la syntaxe et d’autre part comment améliorer ce que vous faites déjà bien mais pas parfaitement. De plus, en faisant plein de versions, vous commencerez à voir que certaines tournures retombent souvent et à votre grande surprise que vous ne les traduisez pas de la meilleure manière ou tout du moins de la manière qui rapporte le plus de points au concours.

 

Comment augmenter sa note en version

Comme mentionné dans le paragraphe précédent, vous devez pallier vos problèmes récurrents tels que la conjugaison et la grammaire pour cela faites-vous une fiche pour savoir quand utiliser un modal ou savoir à quel moment utiliser quel temps.

  • Maintenant que cette étape est faite, lors de votre première version d’entrainement concentrez-vous en priorité sur la conjugaison de chaque phrase que vous traduisez même si elle semble dure à traduire en raison de sa tournure ou du vocabulaire qui s’y trouve. En effet, certaines phrases sont très complexes à traduire mais pour minimiser la perte de points réussir la conjugaison est primordiale car si elle est ratée et que la phrase est mal traduite vous perdrez énormément de points car la conjugaison est beaucoup rémunérée.
  • Une fois que vous avez réussi à trouver comment bien conjuguer la phrase, il ne reste plus qu’à la traduire dans un anglais correct, par contre si la phrase vous semble compliquée, la meilleure chose à faire est d’étoffer ! Etoffer en principe c’est rajouter des mots dans la phrase pour la rendre plus simple à traduire. L’idée ici est encore de minimiser la perte de point car en traduction la chose la plus importante et de toujours avoir en tête est de garder le sens du texte. De la sorte vous garder le sens de la phrase donc vous ne serez que partiellement pénaliser (bien entendu, cette méthode est à utiliser si vraiment vous ne savez pas comment traduire une phrase, c’est toujours plus rentable que de faire 3,4 voire 5 points fautes sur une phrase). Néanmoins, l’étoffement est un procédé de traduction qui parfois est nécessaire quand une phrase ne peut pas être traduite directement donc n’hésitez pas à utiliser cette méthode.
  • Quid des mécanismes qu’on a repéré lors des nombreux entraînements de traduction ? Il est temps de vous démarquer et de perfectionner votre traduction. Peu importe votre niveau en langue, ce point est important! En traduction, il y a beaucoup de similitudes entre les textes je pense notamment à des tournures du types « elle s’exclama » « elle dit dans un soupir ». Par exemple, prenons la phrase « elle répéta » en fonction du contexte le verbe to repeat n’est pas toujours adapté. Si elle répète une question vaut mieux traduire par she asked again. Je vous conseille de noter dans une fiche toutes ces petites expressions qui sont toujours présentes dans les versions littéraires, elles représentent un gain de points sûr.

 

Conclusion

  • La version se travaille de manière méthodique : en faisant plein vous verrez les des tournures qui tombent souvent, vous pourrez améliorer votre conjugaison et apprendre du vocabulaire et des expressions récurrentes.
  • D’abord s’attarder sur la conjugaison de la phrase, puis la grammaire et faire attention à bien garder le sens du texte initial.

Nota bene : cette méthode est vraie pour l’anglais, mais aussi pour les autres langues que vous passerez au concours.

L’anglais comme toute langue doit se pratiquer le plus possible pour ne pas être oublié. Les traductions comportent souvent des dialogues et du vocabulaire du quotidien. Cet article vous donne des conseils pour intégrer l’anglais dans votre quotidien : S’améliorer en anglais tout au long de la prépa : la méthode soft – Mister Prépa

Rayan Benguezzou

Après trois années de classe préparatoire au lycée la Folie Saint-James, j'aspire à aider les étudiants pour qu'ils puissent obtenir l'école de leur rêve.

Vous pourriez aussi aimer