SIGEM 2021 : Les désistements croisés du TOP3-TOP5

Après une nouvelle année mouvementée pour les étudiants de classe préparatoire, le verdict est enfin tombé concernant leurs voeux et leurs préférences d’école ! 

Pour rappel, un désistement croisé est le fait pour un étudiant de se désister d’une école dans laquelle il est classé pour préférer une autre école directement concurrente. Lorsque l’on récupère le nombre total de désistements de telle école en faveur de telle autre et que nous agrégeons les résultats, nous obtenons un classement d’écoles qui est donc basé sur un seul critère : la préférence des étudiants de classe préparatoire. Le fameux classement SIGEM.


Les désistements croisés SIGEM du TOP3 – TOP5 des années précédentes

Depuis de nombreuses années, le TOP5 reste un groupe d’écoles d’élite, très plébiscitées par les étudiants de classe préparatoire. 

La préférence des candidats, depuis 2001, était la suivante : 

  1. HEC Paris 
  2. ESSEC
  3. ESCP
  4. EMLYON
  5. EDHEC

Dans le TOP3, si un très faible pourcentage d’étudiants se désistait de l’école supérieure pour l’école inférieure (exemple : seulement 2 candidats sur 324 bi-admis ont préféré l’ESSEC à HEC en 2019, seulement 5 candidats bi-admis ont préféré l’ESCP à l’ESSEC cette même année), le TOP5 a commencé à se resserrer au cours des 3 dernières années.

Jusqu’à 2019, emlyon business school dominait très largement le duel de bi-admis face à sa concurrente directe EDHEC Business School (94% des bi-admis préféraient emlyon à l’EDHEC en 2015, 96% des bi-admis préféraient emlyon à l’EDHEC l’année suivante en 2016, 89% des bi-admis préféraient emlyon à l’EDHEC en 2017…).

Dès 2019, le duel EMLYON-EDHEC se resserre : désormais, plus que 70% des bi-admis préfèrent la grande école lyonnaise à sa consoeur lilloise. L’année suivante, en 2020, les écoles se sont mises d’accord par un vote à l’unanimité de ne pas diffuser les résultats SIGEM puisque les oraux furent annulés. Toutefois, nos nombreux échanges avec les candidats bi-classés dans les deux écoles nous ont permis d’estimer que l’EDHEC avait remporté, pour la toute première fois, la majorité de ses duels directs face à sa consoeur lyonnaise. 


Les désistements croisés SIGEM du TOP3 – TOP5 de 2021

L’année 2021 marque le grand retour des épreuves orales dans les écoles de management, avec toutefois des mesures sanitaires à respecter à la lettre. La “pause” de 2020 aura-t-elle été initiatrice d’un virage dans les préférences de ces écoles TOP3 – TOP5 ?

HEC (99,7%) – ESSEC (0.3%)

Cette année, 1 seul candidat parmi les 331 bi-admis HEC-ESSEC a opté pour la Grande Ecole de Cergy.

HEC (100%) -ESCP (0%)

Cette année, aucun candidat parmi les 353 bi-admis HEC-ESCP n’a opté pour l’ESCP.

ESSEC (98.7%) – ESCP (1.3%)

Cette année, 4 candidats parmi les 304 bi-admis ESSEC – ESCP ont opté pour l’ESCP.

ESCP (100%) – EMLYON (0%)

Cette année, aucun candidat parmi les 367 bi-admis ESCP-EMLYON n’a opté pour la Grande Ecole lyonnaise.

ESCP (100%) – EDHEC (0%)

Cette année, aucun candidat parmi les 276 bi-admis ESCP-EDHEC n’a opté pour la Grande Ecole lilloise.

EDHEC (78.89%) – EMLYON (21.11%)

C’était LE grand duel attendu cette année parmi les écoles du TOP5. Un duel qui devait confirmer la bonne dynamique de l’EDHEC et son attrait grandissant auprès des étudiants de classe préparatoire. Et ce fut bien le cas. 

Cette année, parmi les 413 candidats bi-admis EDHEC-EMLYON,325 ont opté pour la Grande Ecole lilloise, contre seulement 88 pour celle de Lyon.

Benjamin Hautin

Etudiant en Master Finance & Stratégie et fondateur du média, je m'occupe principalement des relations avec les Grandes Ecoles et du contenu en culture générale. Mon mot d'ordre : que chacun d'entre vous puisse viser les écoles de ses rêves, peu importe son lycée d'origine !

Vous pourriez aussi aimer