Sujets BL-SES et BCE : quelles différences ?

Si tu es en B/L et que tu as décidé de passer les concours des écoles de commerce, tu te poses certainement quelques questions sur ce qui t’attend. En effet, si le concours de la BCE ne requiert pas de préparation à un programme spécifique – les sujets étant adaptés à ton cursus – il y a tout de même certaines particularités. Que ce soit d’un point de vue de méthodologie ou de type de sujet, voici les principales différences pour que tu puisses appréhender les épreuves plus sereinement.

 

En quoi les formats des épreuves diffèrent-ils ?

Tu dois déjà avoir l’habitude des épreuves en 6 heures pour la plupart des matières (littérature, philosophie, sciences sociales et histoire) ; bonne nouvelle, pour la BCE, ces épreuves se font en 4 heures. Toutefois, cela veut aussi dire que tu dois t’organiser pour finir dans les temps. Si pour les épreuves type ENS tu te donnes 2 heures pour faire ton plan puis 4 heures pour rédiger, pour les épreuves type BCE fixe-toi un objectif d’une heure voire une heure et demie pour le brouillon, et le reste pour rédiger. 

Pour ce qui est des mathématiques, les deux épreuves durent 4 heures. Quant aux épreuves de langues, il faut compter 3 heures pour la LV1 du concours BL-SES contre 4 heures pour le concours BCE. Le concours des ENS compte également une épreuve à option (géographie, anglais, langue ancienne) de 6 heures, quand pour la BCE c’est une LV2 qu’il faudra passer en 3 heures.

 

Quels sont les sujets-type ?

Dans certaines matières, les sujets sont sensiblement identiques. En français ou en philosophie par exemple, les attentes sont les mêmes et seul le temps diffère. Néanmoins, ce n’est pas le cas dans les autres matières.

En histoire, les sujets ENS ont tendance à être très larges, tandis que les sujets BCE sont plus souvent précis. On retrouve plus régulièrement des sujets ENS avec des bornes qui balayent facilement l’intégralité du programme, et des sujets larges. Pour illustrer, voici quelques sujets:

2019

ENS

BCE

Contester l’ordre en France de 1871 à 1995

De Gaulle et le gouvernement de la France

2018 

ENS

BCE

Les pays en voie de développement de 1918 à la fin des années 1980 : de la domination à l’indépendance

Pourquoi, au moment où l’Allemagne et l’Italie connaissent des régimes autoritaires, la France fait-elle l’expérience du Front Populaire ?

2017

ENS

BCE

Les élites en France de 1870 à la fin du XXe siècle

Comment s’est construit, après 1918, un modèle européen d’Etat-providence ?

Toutefois ne généralise pas, parfois les sujets sont surprenants : ça a été le cas du sujet de l’année dernière à la BCE avec le sujet “Les officiers français et la vie politique (de 1870 au début des années 1990)”.

En mathématiques, le programme est identique, mais l’organisation des questions est différente. Au concours des ENS on retrouve souvent un mélange de questions faciles et beaucoup plus difficiles : l’objectif est de repérer les questions simples, qui ne sautent pas aux yeux. Un nombre limité de questions bien faites permet assez vite d’atteindre la moyenne. Au contraire, à première vue les sujets BCE paraissent plus accessibles et il y a davantage de progressivité entre les questions simples au début des exercices et les plus complexes à la fin. Quoi qu’il en soit, entraîne-toi sur les deux types de sujet, ce sera forcément bénéfique.

En sciences sociales, les sujets ENS Ulm/ENS Lyon contiennent entre 6 et 8 documents le plus souvent sur lesquels tu dois t’appuyer pour construire ton plan et utiliser dans ton développement. Les sujets BCE quant à eux sont des sujets secs, tout comme les sujets ENS Paris-Saclay qui ont la particularité de ne traiter que d’économie ou que de sociologie (au choix du candidat), en 5 heures. 

Pour finir, en langues, laissant de côté l’épreuve ENS Ulm/Lyon de spécialité anglais, les épreuves des deux concours sont composées d’une partie traduction et une partie essai. Pour l’ENS Paris-Saclay il s’agit d’une version journalistique sur 14 points ainsi qu’un essai de 200 mots sur 7 points. Pour la BCE, la traduction se divise en une section version et une section thème, toutes deux littéraires. La partie essai comporte quant à elle deux questions, la première se basant sur un texte (Q1) et la seconde sur un sujet de réflexion (Q2). Si tu vises les écoles de commerce, il est primordial que tu t’entraînes aussi sur les sujets BCE car le thème et la question Q1 sont des nouveautés. Pour te donner une idée, tu peux comparer les sujets de 2019 ci-dessous :

Sujet Paris-Saclay BL LV ANGLAIS 2019

Sujet BCE LV1 2019

 

En somme, les épreuves diffèrent davantage en termes de format que d’attentes ou de difficulté. Toutefois c’est en te préparant au mieux à chacune des particularités des sujets que tu pourras réussir ces épreuves. N’hésite pas à voir avec tes professeurs si tu peux t’entraîner régulièrement sur des sujets BCE, voire même de passer les concours blancs en format BCE : si tu vises les écoles de commerce, tu dois te donner les moyens de d’être prêt !

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
Notre rendez-vous hebdomadaire est marqué cette semaine le rachat de Tiffany par LVMH, l’épopée de l’action Tesla en bourse ainsi…