Témoignage : Commencer le latin en prépa

La langue ancienne en prépa

Il existe 2 types de prépa littéraire AL : les classiques et les modernes. Dans le parcours lettres classiques, le suivi d’au moins une langue ancienne est obligatoire aux concours. En hypokhâgne, l’élève doit alors choisir entre le latin et le grec, qu’il en ait fait au lycée ou pas ! Il existe deux groupes : débutant et confirmé.

Les épreuves

Au concours de l’ENS, vous disposez de 4h pour faire une version latine avec Gaffiot. Pour la BCE, vous devez traduire en 3h un texte de 20 lignes environ. Pour l’épreuve orale des écoles de commerce, en 20mn de préparation, vous préparerez une courte version et un petit commentaire sur le texte.

S’accrocher aux premiers cours

J’avais beaucoup de craintes à l’idée de commencer le latin en prépa, en raison de l’écart entre les étudiants. Mais en fonction de la prépa, les cours débutants peuvent s’avérer très utiles et efficaces pour reprendre les bases et progresser rapidement. Il est utile de s’entretenir avec des anciens de la prépa pour connaitre leur avis sur les professeurs en particulier.

Généralement, aucun devoir de latin n’est donné aux débutants pendant les vacances qui précèdent l’hypokhâgne ; il est plus stratégique de se concentrer sur les œuvres à lire en lettres, histoire et philosophie. Les cours avec un professeur vous feront débuter bien plus vite.

Le premier cours de latin de prépa est éprouvant : nous constatons l’étendue de ce qu’il faut apprendre par rapport aux confirmés et en vue des concours. Mais pas de panique ! Il y a plus de peur que de mal et c’est normal de se sentir dépassé. La reprise des cours au début est fastidieuse. Essayez d’avancer pas à pas, et de constater vos progrès progressivement. A force d’entrainement et d’assiduité, ils peuvent s’avérer très rapides. La meilleure manière de progresser est de pratiquer un peu tous les jours. Faites des fiches de grammaire et surtout du petit latin : lisez La Guerre des Gaules, Les Métamorphoses d’Ovide, L’Ane d’Or ou les Métamorphoses d’Apulée dans des éditions bilingues avec la traduction française sur la page voisine. Si l’exercice est fastidieux il est très concluant pour améliorer rapidement votre niveau.

Et aux concours, ça donne quoi ?

Pour être honnête, les latinistes débutants ont un handicap par rapport aux confirmés au concours, l’apprentissage du latin prend du temps et les confirmés ont un niveau très solide. Cependant, je connais tout de même d’anciens débutants ayant intégré Ulm dès la khâgne, grâce à un travail très rigoureux. D’autres auront peut-être besoin d’une khûbe pour se perfectionner.

Lire plus : Comment je suis passé de 10 à 16 en latin au concours de l’ENS Ulm

Un atout pour les écoles de commerce

Choisir une langue ancienne comme LV2 aux épreuves des écoles de commerce (écrites et orales) constitue cependant un moyen stratégique de se démarquer et concourir en ayant quelques avantages. En effet, le barème est moins exigeant en latin et en grec et les effectifs sont limités.

Quelques conseils 

Il est important de se familiariser avec le Gaffiot dès le début, c’est-à-dire comprendre l’organisation et trier l’information pour gagner du temps en version : un même mot peut avoir 2, 3, 10 traductions différentes listées par classe grammaticale.

L’assiduité est fondamentale ! Faites du petit latin absolument tous les jours, et apprenez le vocabulaire progressivement ; Quizlet ou Anki sont des outils utilisés très souvent par les préparationnaires.

Il est stratégique de faire des fiches de grammaire à relire avant chaque version. Les grammaires latines Sausy, Deleani, pour les débutants, récapitulent de façon très pédagogique l’ensemble des règles de grammaire.

Entraidez-vous : demander conseils aux plus à l’aise en grammaire en cas de difficulté est un moyen très rapide d’assimiler une leçon.

N’abandonnez pas ! Les débuts peuvent être difficiles mais à force de travail vous y arriverez. Le latin est la matière où l’on peut constater le plus de progrès à force de travail.

Lire plus : Khâgne : 5 astuces simples pour progresser en latin

Vous pourriez aussi aimer