Misterprepa

Théorie de la croissance endogène : le modèle de Barro (1/3)

Sommaire

Le modèle de croissance endogène comprend des approches innovantes qui remettent en question les visions conventionnelles de la croissance économique en se concentrant sur les facteurs endogènes et les choix individuels. Ici, nous étudions les contributions de l’économiste Robert J. Barro et comment ces modèles apportent une plus-value dans une copie de concours.

Quel mécanisme derrière ce modèle de Barro ?

Le modèle de croissance endogène de Baro suppose que la croissance économique est influencée par les choix individuels en matière d’investissement dans l’éducation, l’accumulation de capital humain, l’innovation et la recherche et développement. Contrairement aux modèles de croissance exogène, qui supposent des facteurs externes constants, les modèles de croissance endogène intègrent les décisions individuelles dans le processus de développement économique.

Le modèle de croissance endogène de Barro se concentre sur l’accumulation de capital humain (éducation) en tant que moteur de la croissance économique. Pour simplifier, nous considérerons un modèle de base avec un seul type de bien (Y) et deux types d’agents : les travailleurs éduqués (E) et les travailleurs non éduqués (N). La production agrégée (Y) dépend du travail (L) et de la productivité (A) :

 

Y = A⋅L

 

La productivité (A) est déterminée par le capital humain (H) élevé à une puissance α :

 

A = Hα

 

 Le capital humain (H) dépend des choix individuels en matière d’éducation :

 

H=E+N

 

Les individus éduqués (E) investissent dans leur éducation, ce qui est représenté par une fonction d’investissement en capital humain :

 

E=I(E)

 

Les individus choisissent comment répartir leur temps entre le travail et l’éducation pour maximiser leur utilité future :

U=U(C,E,N)

 

(Où C est la consommation.)

L’économie est en équilibre lorsque les individus maximisent leur utilité et que la production est égale à la demande :

 

Y=C+I(E)

 

Pour analyser la dynamique de croissance, nous pouvons utiliser une équation de croissance pour le capital humain :

 

dH/dt = I(E) − δH

 

(Où δ est le taux de dépréciation du capital humain.)

En combinant les équations, on peut obtenir une équation de croissance pour la productivité (A) :

 

dA/dt = αA(dH/dt) = αAI(E) − αδAH

 

« L’investissement dans l’éducation stimule l’accumulation de capital humain et ouvre la voie à une croissance durable. » – Robert J. Barro

 

La Corée du Sud et l’Investissement dans l’Éducation : exemple adéquat pour illustrer cette théorie de la croissance endogène 

 

Le développement économique de la Corée du Sud est illustré par son investissement dans l’éducation. Au fil des décennies, les pays ont augmenté leurs dépenses en matière d’éducation et contribué à l’accumulation de capital humain. Cette accumulation de capital humain a joué un rôle clé dans la transformation de l’économie du pays d’une économie en développement à une économie technologiquement avancée. Selon la Banque mondiale, le PIB par habitant de la Corée du Sud est passé d’environ 1 300 dollars américains à plus de 31 000 dollars américains entre 1960 et 2019.

Samsung fournit un bon exemple de la manière dont l’investissement dans l’éducation et l’innovation s’aligne sur les idées du modèle de Barro. Samsung, l’une des entreprises les plus prospères au monde, est un exemple concret d’accumulation de capital humain dans l’économie sud-coréenne. L’entreprise a investi massivement dans la recherche, le développement et l’innovation. Des travailleurs hautement qualifiés et bien formés ont pu développer des technologies de pointe et s’assurer un avantage concurrentiel mondial. Un capital humain solide a permis à Samsung d’innover dans divers domaines tels que la technologie, l’électronique, la téléphonie mobile et les semi-conducteurs. Ces innovations ont stimulé la croissance des entreprises, créé des emplois, généré des revenus et contribué à l’économie nationale.

 

Le modèle de Barro : concept lié à l’actualité

Selon des informations récentes, la Corée du Sud continue d’investir dans l’éducation et l’innovation. La Stratégie nationale Éducation 2030 vise à adapter le système éducatif aux besoins changeants de l’économie mondiale. Cet engagement reflète notre compréhension du lien entre développement des talents et croissance durable. De plus, Samsung continue d’être un acteur majeur dans l’industrie technologique mondiale. Ses récentes innovations en matière d’écrans pliables, d’intelligence artificielle et de technologies vertes montrent comment investir dans l’éducation peut stimuler l’innovation et renforcer la compétitivité d’une entreprise sur la scène mondiale.

Newsletter
Picture of Aurele Tranchant
Aurele Tranchant
Vous pourriez aussi amer