Faut-il travailler entre les épreuves pendant les concours ?

Mieux vaut se détendre la veille des épreuves 

On nous a toujours dit : on ne révise pas un DS la veille. Tu as passé 2 ans voir 3 (voir 4!) à réviser tes concours, ce n’est pas la veille que tu vas changer quelque chose. Mieux vaut se reposer, se coucher tôt, prendre l’air, plutôt que de s’acharner à travailler et donc stresser. Le bachotage n’est pas utile la veille d’une épreuve à moins d’un énorme coup de chance, c’est une perte de temps et d’énergie. Tu verras quand tu sors d’une journée d’épreuves tu vas être très fatigué, car en plus de la fatigue de l’épreuve en elle même, il y a le stress qui redescend. Ainsi tu n’auras qu’une envie c’est de te reposer. 

 

Mais tu peux réviser en chillant si tu en ressens le besoin 

Si vraiment tu ne peux pas t’empêcher de relire tes fiches, alors fais le intelligemment. Par exemple, ne te lance pas dans une annale la veille de l’épreuve de maths, d’une part tu n’auras pas le temps de la finir, tu vas te fatiguer et si tu fais des erreurs tout va se mélanger dans ta tête. Fais toi confiance, tu vas y arriver.  

En revanche, si cela peut te rassurer tu peux relire quelques formules, ou le mieux serait de relire ton petit carnet dans lequel tu as recensé toutes tes erreurs depuis le début de l’année. Pour ce qui est de l’ESH ou de la géopo, tu peux relire tes fiches auteurs et tes fiches de définitions. De même pour la philo.

Si tu as un après-midi de libre pendant les épreuves (par exemple si tu ne passes pas les parisiennes) profites-en pour sortir prendre l’air, faire du sport ou te reposer devant un film en VO. Tu peux relire tes fiches auteur ou tes définitions. De même pendant les deux jours du week end, prends au moins une journée pour te détendre et réserve l’autre à des révisions chill. 

Lire aussi : 5 façons de travailler l’ESH en chillant

 

Que faire pendant la semaine qui sépare ECRICOME de BCE ? 

En revanche pendant la semaine qui sépare les épreuves d’ECRICOME et la BCE, il est conseillé de reprendre un rythme de révisions. Prends 1 ou 2 jours de pause, le week-end par exemple puis remets toi au travail tranquillement sans stresser. En maths par exemple, tu peux reprendre les points que tu n’as pas réussi ou sur lesquels tu as hésité. Tu peux faire une ou deux annales, le matin de préférence comme toujours.

Vous pourriez aussi aimer