Allemand : les erreurs à éviter pour progresser (2)

Maintenant que vous êtes au point sur les conjonctions (voir article sur les erreurs à éviter avec les conjonctions), il est temps de bien distinguer certains verbes qui souvent se ressemblent, mais qui sont diamétralement opposés. Avec le deuxième article de cette série, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas progresser !

 

 

Erreurs entre müssen ou sollen 

Müssen traduit une obligation, lorsque l’on a pas le choix de faire quelque chose, ou bien que c’est une nécessité.

Exemple : Ich muss lernen, um meine Ausnahmeprüfung zu schaffen (je dois travailler pour réussir mon concours, pas d’autres possibilités ici, c’est une obligation)

 

Quant à sollen, il signifie aussi devoir. Cependant, il relève d’une dimension morale (interdit religieux par exemple, quelque chose d’indépendant de notre volonté que l’on ne peut changer).

Exemple : ich sollte dieses Fleisch nicht essen, weil ich Vegetarier bin. (je ne devrais pas manger cette viande car je suis végétarienne)

 

 

Erreurs entre dürfen ou können 

Si vous devez traduire une capacité physique ou intellectuelle, alors c’est können que l’on va utiliser. Il traduit aussi « avoir la possibilité ».

Exemple : ich kann wahlen, weil ich volljährig bin (je peux voter car je suis majeure, j’ai la possibilité)/ Ich kann weitergehen, weil ich in Topform bin (je peux continuer à marcher car je suis en pleine forme, capacitéphysique)

 

Concernant dürfen, il s’utilise quand on a une permission, une autorisation de faire quelque chose.

Exemple : Ich darf nicht in die Berge allein gehen, weil es gefährlich ist (je ne peux pas aller dans les montagnes seule car c’est dangereux, pas d’autorisation). Attention, dürfen s’utilise aussi pour la traduction de « ne pas avoir le droit de … ». On utilise la structure nicht dürfen + infinitif.

Exemple : ich darf nicht in dem Schwimmbad laufen. (je ne dois pas courir à la piscine)

 

 

 

Les erreurs fréquentes avec les auxiliaires au parfait

L’auxiliaire sein s’utilise surtout avce les verbes de déplacement. En effet, dès que ce verbe indique un mouvement, l’auxiliaire sein est obligatoirement employé (pas d’exceptions)

Exemple : ich bin nach Deustchland geflogen. (je suis aller en Allemagen en avion. Rappel : fliegt, flog, ist geflogen)

Cependant le verbe sein s’utilise aussi avec des verbes de changement d’état.

Exemple : frieren (friert, fror, ist gefroren, geler), ou encore sterben (stirbt, starb, ist gestorben, mourir).

Enfin, les derniers verbes qui ne rentre pas dans cette catégorie mais avec lesquels on utlise tout de même le verbe sein sont : sein, bleiben, werden, passieren, geschehen (se passer), vorkommen (se produire)…

 

Quant à l’auxiliaire haben, il s’utlise avec les verbes transitifs (complément qui répond à la question was ?).

Exemple : ich habe einen Kurs gemacht. (j’ai fais un cours, un cours étant le complément qui répond à la question was).

Il s’utilise aussi avec les verbes réfléchis, c’est pourquoi il faut être très attentif car en français on utilise le verbe être.

Exemple : ich habe mir meine Zahne geputzt. (je me suis lavée les dents, on utlise mir car la traduction de se laver les dents est : sich (datif) die Zahne putzen).

Wir haben uns gettrofen (nous nous sommes rencontrés).

 

 

 

Erreurs entre erklären et erzählen

Dans erklären, vous pouvez raconnaître l’adjectif klar. Cela nous indique donc que erklären est utilise pour expliquer, pour rendre claire les choses.

Exemple : ich verstehe dieses Ereignis nicht gut, kannst du mir es erklären ? (je ne comprends pas bien cet évènement, peux tu me l’expliquer ?)

 

Ainsi, erzählen lui signifie raconter. On emploie ce verbe pour dire « raconter une histoire », entre autre.

Exemple : Kannst du dieses Ereignis mir erzählen ? (peux tu me raconter cet évènement ?)

 

 

 

Erreurs entre fordern et fördern

Ces deux verbes, malgré leur orthographe similaire, ont des sens bien différents. Fordern signifie exiger. Il est similaire à verlangen.

Exemple : Mein Lehrer fordert, dass ich arbeite. (mon professeur exige que je travaille)

 

En opposition à ça, fördern signifie lui promouvoir, encourager, soutenir …

Exemple : Dieses Ereignis wird die Gleichberechtigung zwischen Männern und Frauen fördern. (cet évènement va promouvoir égalité des droits entre les hommes et les femmes)

Attention, voici le tableau de conjugaison, à connaître par cœur pour ne pas confondre les deux en version.

 

 

Fördern (promouvoir)

Fordern (exiger)

Ich

fördere

fordere

du

förderst

forderst

Es/sie/es

fördert

fordert

wir

fördern

fordern

Ihr

fördert

fordert

Sie

fördern

fordern

Prétérit

förderte

forderte

Parfait

hat gefördert

hat gefordert

 

 

 

Erreurs entre kennen et wissen

Kennen signifie connaître. C’est-à-dire qu’on ne l’utilisera jamais pour des connaissances purement intellectuels par exemple.

Exemple : ich kenne diese Strasse nicht. Ich denke, dass wir verloren sind. (je ne connais pas cette rue. Je pense que nous sommes perdus.)

 

Quand à wissen, c’est le verbe que l’on utilisera pour parler de connaissances intellectuelles. Il signifie « savoir ». Mais attention, s’ilest utilisé avec un autre verbe à l’infinitif, il faudra mettre un zu devant le verbe à l’infinitif.

Exemple : ich weiss nicht, warum er nicht da ist. (je ne sais pas pourquoi il n’est pas là).

Er weiss sehr gut zu sprechen (il sait très bien parler).

 

 

 

 

Ambre Billy

Actuellement élève à GEM, j'ai à coeur de transmettre mes connaissances apprises durant ces deux dernières années afin d'aider le plus possible les étudiants.

Vous pourriez aussi aimer