La barre d’admission en école de commerce

MISTER PREPA

Après une classe préparatoire, nombreux sont ceux qui s’inscrivent pour les concours BCE et Ecricome pour candidater dans les écoles de commerce en France. Effectivement, qu’elle soit en tête de liste des classements ou non, une école de commerce bien choisie ouvre beaucoup de portes en termes de carrière.

Comme à chaque année et à chaque inscription aux concours d’entrée en école de commerce, barre d’admission et barre d’admissibilité restent souvent au cœur des débats des candidats ! Et pour cause, ce sont ces barres qui vont justement déterminer qu’un candidat soit intégré dans une école ou non ! En 2020, comme les oraux ont été annulés pour les concours, les résultats d’admissibilité ont aussi été les résultats définitifs d’admission en école de commerce.

L’ADMISSION EN ÉCOLE DE COMMERCE

Près d’une trentaine d’écoles proposent un programme grande école en 3 ans (parfois 4) après une classe préparatoire. C’est dans cette catégorie d’écoles que l’on trouve les plus connues comme HEC, l’ESSEC, l’ESCP, EM Lyon etc. Toutes sont reconnues par l’État, délivrent un diplôme visé valant grade de master et sont labellisées par la CGE (Conférence des grandes écoles).

Les candidats qui concourent à ces écoles de commerce ont suivi une classe préparatoire. Il y a la prépa deux types de prépas EC : la prépa ECG (économique et commerciale voie générale), pour les bacheliers généraux, et la prépa ECT (économique et commerciale voie technologique), pour les bacheliers STMG. Depuis quelques années, les candidats sont rejoints par des étudiants de classes préparatoires littéraires via la BEL (banque d’épreuves littéraires).

QU’EST-CE QUE LA BARRE D’ADMISSION ?

Les candidats des concours post prépa doivent passer par deux étapes : les épreuves écrites et les épreuves orales. La majorité des écoles de commerce qui recrutent des étudiants se sont regroupées dans les deux concours communs post-prépa : le Concours de la BCE et le Concours Ecricome Prepa. L’idée étant de s’adapter au plus des parcours et des profils des candidats afin de donner sa chance à tous.

La BCE, Banque commune d’épreuves, est un concours commun qui permet d’intégrer le Programme Grande École de 20 écoles de commerce et de management (HEC Paris, ESSEC, ESCP Paris, EM Lyon…) qui délivrent un diplôme visé Bac+5 par le Ministère de l’Éducation Nationale, conférant le grade de Master, et membres de la Conférence des Grandes Écoles et du chapitre des écoles de management. 3 écoles associées utilisent également les épreuves de la BCE pour recruter leurs candidats.

De son côté, le concours Ecricome est commun à 4 grandes écoles de commerce : KEDGE Business School, NEOMA Business School, EM Strasbourg et Rennes School of Business. Le concours Ecricome Prépa est à ne pas confondre avec Ecricome Bachelor, Ecricome Littéraires et Ecricome Tremplin 1 et 2.

Comme précédemment dit, les concours post prépa se composent d’une première étape de tests écrits qui sont alors communs aux écoles à travers les banques d’épreuves, puis s’en suivent les épreuves orales propres à chaque école. Concrètement, il y a donc les admissibilités (pour pouvoir passer aux oraux), puis les admissions (comme résultats définitifs). Si la barre d’admissibilité correspond alors à la moyenne minimale que le dernier admissible a obtenue à l’issue des épreuves écrites, la barre d’admission va alors représenter la moyenne au en dessous duquel l’école choisit de ne pas classer un candidat à l’issue des oraux, tout comme la barre d’admissibilité pour les écrits donc. Toutefois, la barre d’admission d’une école de commerce ne se base pas uniquement sur les oraux, elle est obtenue en prenant la moyenne des oraux et des écrits. Et vous l’aurez compris, la barre d’admission est propre à chaque école de commerce.

Pour 2020, l’admission en école de commerce a été donc très particulière, puisqu’en l’absence d’oraux, annulés pour cause de crise sanitaire, les épreuves se sont résumées aux écrits. Et par extension, il n’y avait pas eu concrètement de barres d’admissibilité ni de résultats d’admissibilité. L’admission se basait uniquement sur les seuls résultats à l’écrit. En ce sens, il n’y a eu qu’une seule barre, la barre d’admission correspondant aux résultats aux écrits.

MISTER PREPA

BARRE D’ADMISSION, LISTE PRINCIPALE ET LISTE COMPLÉMENTAIRE

La barre d’admission dépend du rang du dernier admis au sein de l’école, il est donc propre à chaque école. À titre d’exemple, la barre d’admission de l’ESCP en 2019 est de 13,08 et le dernier admis est classé 1054e. Par ailleurs, la barre varie sensiblement d’une année à l’autre, et ce pour plusieurs raisons : évolution du nombre de places disponibles et/ou de candidats, changement de conceptions d’épreuves ou de banque d’épreuves, choix des bi-admis etc.

Quoi qu’il en soit, lors de la publication des résultats, certaines écoles donnent le rang d’admission, d’autres uniquement les résultats obtenus lors des épreuves écrites tandis que d’autres informent leurs candidats s’ils sont tout simplement classés ou non. Ainsi, il n’est pas vraiment évident de se référer au rang du dernier admis ni de la barre qu’il s’agisse de la barre d’admission d’EM Lyon, de la barre d’admission d’EDHEC, de la barre d’admission d’ESSEC ou d’une autre école pour se situer.

Néanmoins, le SIGEM diffuse son classement chaque année, une synthèse des choix d’intégration et des désistements des candidats admis dans plusieurs écoles de commerce. Ces données reflètent l’attractivité des écoles auprès des candidats des classes préparatoires.

En bref, à la suite des épreuves écrites, une barre d’admissibilité est fixée par chaque école. Les candidats ayant une moyenne inférieure à la barre sont éliminés, les autres dits « admissibles » sont alors convoqués aux épreuves orales. Les candidats sont ensuite classés par chaque école suivant leur moyenne globale (écrits + oraux). La liste principale est construite par rapport au nombre de places disponibles. Concrètement, si l’école possède 400 places, alors les 400 premiers classés au concours de l’école en question seront sur cette liste principale. Quant à la liste complémentaire, elle commence après le dernier candidat classé dans la liste principale, et si l’on se réfère à l’exemple précédent, elle commence donc à partir du 401e candidat.

UNE IDÉE DES BARRES D’ADMISSION

RANG SIGEMECOLEBARRE ADMISSION 2019
1HEC Paris12,56
2ESSEC Business School11,80
3ESCP Business School12,42
4emlyon business school11,67
5EDHEC Business School12,86
6Audencia Business School12,01
7Grenoble Ecole de Management12,09
8SKEMA Business School12,76
9NEOMA Business School12,34
10TBS Education11,41
11KEDGE Business School9,10
12Rennes School of Business11,76
13MBS10,46
14IMT-BS10,01
15BSB11,54
16EM Strasbourg8,03
17Excelia Business School8,41
18ICN Business School8,21
19EM Normandie Business School8.77
20INSEEC Grande Ecole6,28
21ISC Paris Grande Ecole8,91
22Brest Business School-
22ESC Clermont Business School-
24SCBS8,47