Le big bang de Bruxelles en faveur de l’écologie

Mercredi 14 juillet, la commission européenne s’est réunie pour dévoiler son plan baptisé « Fit for 55 » dont l’objectif premier est de réduire les émissions carbones de 55% d’ici 2030. En dévoilant les grandes lignes de ce plan, nous assistons véritablement à un big bang qui est censé mettre l’Union européenne sur la voie de son « Green Deal », une nécessité car il y’a bientôt un an, les 27 se sont engagés à atteindre le neutralité climatique pour 2050. Découvrons ensemble les premières annonces qui touchent l’ensemble des secteurs de l’économie : industrie, transports, bâtiment, agriculture ou encore forêt.

 

Au niveau du marché du carbone, ce dernier va être bouleversé car depuis 2005 le système couvre environ 40% des émissions totales, l’UE souhaite monter ce chiffre à 55%. Elle veut également supprimer progressivement les exemptions accordées actuellement au secteur de l’aviation mais inclure l’industrie du transport maritime dans le système et créer un mécanisme séparé à partir de 2026 pour le transport routier et le chauffage des bâtiments. Pour finir, une proposition de mécanisme d’ajustement carbone aux frontières afin d’éviter que la réduction émissions au sein de l’Union ne soit neutralisée par la délocalisation d’installations polluantes à l’extérieur de l’UE. Une mesure encouragée depuis presque 10 ans par des économistes comme Éloi Laurent et Jacques Le Cacheux dans Économie de l’environnement et économie écologique.

 

Une révision de la directive sur les énergies renouvelables va également être mise en place afin de définir les sources d’énergie considérées comme « renouvelables ». Cette révision impose aussi aux États un nouvel objectif de 40% d’énergie d’origine renouvelable d’ici 2030 et 49% de l’énergie utilisée dans les bâtiments. Ensuite de nombreuses exonérations qui encouragent l’utilisation de combustibles fossiles dans l’aviation et le maritime prendront fin.

 

Au niveau de la préservation des forêts européenne, une véritable stratégie a été dévoilée, avec un objectif de plantation d’au moins trois milliards d’arbres supplémentaires d’ici 2030. La mesure la plus inattendue est surement la suivante, puisque de nouvelles normes très rigoureuses vont être imposer sur les nouvelles voitures. Les voitures neuves ne devront plus émettre de C02 à partir de 2035, c’est annoncé. En contrepartie, la Commission s’engage à ce qu’une station de rechargement électrique soit disponible tous les 60 kilomètres. 

 

Dans cette feuille de route se trouve une mesure phase, celle d’instaurer une taxe inédite sur le kérosène aérien pour les vols dans l’UE, ce qui a déjà fait réagir violemment l’Association internationale du transport aérien qui a dénoncé des « mesures punitives » qui portent atteinte à la concurrence.

 

Pour conclure, comme l’a annoncé la présidente de la commission européenne, Ursurla von der Leyen mercredi dernier, “L’Europe était le premier continent à déclarer qu’il parviendrait à la neutralité carbone, nous sommes à présent les premiers à présenter une feuille de route concrète ».

Sources :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/bruxelles-propose-un-big-bang-fiscal-dans-lenergie-pour-accelerer-la-baisse-des-emissions-de-co2-1332179

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/climat-le-big-bang-propose-par-bruxelles-attendu-au-tournant_155817?xtor=RSS-15

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/green-deal-bruxelles-fait-son-big-bang-climatique_2154804.html

https://legrandcontinent.eu/fr/2021/07/15/le-plan-qui-change-tout-10-points-sur-le-fit-for-55/

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer