Comment booster sa concentration en prépa ?

En prépa, on a tendance à travailler le plus possible, jusqu’à n’en plus pouvoir. Mais la concentration est la clé. Passer des heures à travailler sans être au maximum de sa concentration est très peu productif : c’est donc une perte de temps considérable, qui peut aussi démoraliser.

1) Se fixer des horaires de travail précis

Pour chaque semaine, essaye de prévoir un emploi du temps incluant à la fois tes horaires de cours et des plages de travail, où tu répartiras ce que tu dois faire dans ta semaine. Pour chaque journée, je te conseille d’alterner les matières, et de prévoir exactement le temps que tu passeras sur chacune des matières. Cela te permettra de ne pas te lasser d’une matière, mais aussi de bien te concentrer pendant le moment dédié à une matière. Le fait d’avoir un programme clair te pousse à vouloir le respecter et donc à plus te concentrer.

2) Faire de pauses en trouvant le juste milieu

Même si tu peux avoir l’impression que c’est une perte de temps, prendre des pauses est vraiment crucial. Alors sans aller jusqu’à faire des pauses tous les quarts d’heures, force toi à relever la tête de ton travail de temps en temps : tu pourrais ainsi prendre du recul et de revenir travailler avec un regard nouveau.  

Une fois cette résolution prise, je te conseille de tester différents rythmes pour voir ce qui te correspond le mieux : par exemple, effectuer une pause de 5 minutes chaque heure, ou de 15 minutes toutes les deux heures. Prendre des pauses au rythme de ton choix t’évitera de « saturer » de travail, et donc empêchera ta concentration de diminuer. La clé est ainsi de travailler par blocs efficaces, plutôt que d’enchaîner les heures de façon passive.

 Lire plus: L’art de faire des pauses

3) Que faire pendant les pauses ?

La tentation est grande d’aller faire un tour sur les réseaux sociaux le temps d’une courte pause… Malheureusement, dans bien des cas, ta pause durera beaucoup plus longtemps que prévu, et il sera ensuite beaucoup difficile de se reconcentrer. Pendant ta pause, il vaut mieux éviter au maximum les écrans, d’autant plus si tu as l’habitude de travailler sur ordinateur : quitter les écrans pendant ta pause te permettra de limiter la fatigue visuelle.  

Je te conseille alors de faire des pauses « actives ». Tu peux en effet profiter de ta pause pour marcher un peu aux alentours de ton lieu de travail et te dégourdir les jambes, sans forcément aller à l’extérieur (il peut être plus difficile de s’y remettre ensuite). Si tu travailles à côté d’autres personnes, cela peut aussi être l’occasion d’échanger avec eux, c’est encore mieux si vous vous fixez ensemble vos horaires de pauses.

4) Travailler en groupe

Travailler en groupe ne veut pas forcément dire travailler à plusieurs sur la même chose, c’est aussi simplement s’entourer de personnes qui travaillent en même temps que toi, pour se motiver à rester concentrer. Cela peut aussi être l’occasion de s’entraider et de se poser des questions. Même si tu es plutôt quelqu’un qui aime travailler seul, essaye quand même de t’entourer d’un petit groupe pour travailler, cela t’aidera à rester concentré.

Lire plus: La force du binôme

 

 

5) Avoir un lieu de travail dégagé

Même si cela peut sembler n’être qu’un détail, l’état de ton espace de travail influe beaucoup sur ta capacité à te concentrer. Tu ne peux pas travailler efficacement dans la pagaille ! En effet, tu seras forcément distrait ou perturbé par ce qui se trouve autour de toi, tu auras aussi l’impression de manquer de place, et tu te sentiras donc moins à l’aise pour travailler.  Alors essaye de ranger au fur et à mesure ton bureau ou ta table, et de n’avoir sorti uniquement ce que tu utilises.

6) Trouver son lieu de travail, ou changer d’environnement

Les options ici sont encore multiples : cdi en journée, salle de DS ou salle de cours le soir, ou encore à la maison en solo.
Le cdi peut être pratique pour avoir à disposition des salles à petit effectif, mais aussi pour les nombreux livres qui s’y trouvent. Tu peux aussi tester de travailler dans les salles de DS qui sont mises à disposition dans la plupart des prépa jusqu’à tard le soir, ou encore dans ta salle de cours qui peut t’être plus familière.
Tu peux aussi préférer travailler seul, mais tu seras plus susceptible d’être distrait ou de céder à la paresse, alors qu’être entouré de personne en plein travail te dissuade de passer trop de temps sur ton téléphone

7) Ecouteurs, casque musique ou anti-bruit, boules quies, ou rien du tout : quelle meilleure solution ?

Encore une fois il y a plusieurs écoles sur ce sujet : à toi de tester ce qui te convient le mieux !

Ecouter de la musique peut être déconcentrant si tu te focalises trop sur la musique, mais cela peut aussi te motiver et t’aider à mieux te concentrer en rendant le travail plus agréable. Il existe de nombreuses playlists (Spotify, Deezer, Apple Music…) faites pour être écoutées en travaillant sur toutes les plateformes de musique, tu peux également tester les playlist Lofi, la musique classique, ou tout simplement ce que tu écoutes au quotidien (si ça ne te perturbes pas).

Le casque anti-bruit est très pratique pour se mettre dans une bulle, mais aussi pendant les colles si tu prépares pendant qu’une autre personne passe, mais il peut donner un peu mal à la tête et ne convient donc pas à tout le monde : essaye donc celui de quelqu’un d’autre avant de l’acheter.  

Enfin, les boules-quies ont été une vraie révélation pour moi, elles filtrent le bruit partiellement et sont autorisées aux concours (contrairement au casque qui peut être interdit). Mais encore faut-il prendre les bonnes ! Les meilleures sont pour moi celles en silicone qui sont faciles à positionner et qui se lavent à l’eau et au savon. (ex: les Alpine SleepSoft)

Sinon tu peux aussi être de la team qui travaille sans rien : si tu arrives à être focalisé sur ton travail sans aucun artifice c’est encore mieux, mais tu peux toujours tester les différentes options !

 
 
Alizée Bernard

Etudiante à l'EDHEC après deux ans de classe préparatoire à Hoche, je partage mon expérience pour vous aider au mieux pendant vos années de prépa

Vous pourriez aussi aimer