L’actualité mensuelle du monde hispanique : Août

Bienvenue dans ce nouveau rendez-vous mensuel consacré à l’actualité du monde hispanique. Vous retrouverez chaque mois dans cette série, des faits marquants en Amérique Latine et en Espagne. Au sommaire aujourd’hui pour être à jour après vos vacances : un record de feux en Amazonie, une nouvelle législation en Espagne sur le viol, la fin de l’extradition des narcotrafiquants en Colombie et la peine de 12 ans de prison et l’inéligibilité contre Cristina Kirchner en Argentine.

 

L’Espagne renforce sa législation sur le viol avec l’obligation d’un consentement explicite

Depuis le mois d’août, l’Espagne a établi une nouvelle notion de consentement explicite concernant le viol : on parle de la législation où « seul un oui est un oui ». Cette avancée est la réponse au viol collectif d’une jeune femme de 18 ans par 5 hommes en 2016 pendant les fêtes de la San Fermin à Pampelune. Cette affaire jugeant « la meute » avait bouleversé le pays. Les coupables avaient été condamnés à une de peine de 9 années de prison pour abus sexuel et non pour viol étant donné que la victime n’avait pas pu prouver la violence ou l’intimidation.

Cette loi a été votée le 25 août dernier à 205 voix pour, 141 contre et 3 abstentions. Il s’agit de nouveau d’un pas en avant pour l’Espagne, déjà précurseur sur de nombreux sujets. L’Espagne a notamment été le premier pays à voter des lois sur les droits humains et à s’impliquer dans la lutte contre les violences sexuelles. 

À partir de cette loi, quelconque acte sexuel sans consentement explicite est reconnu comme un viol.

 

Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2022/08/25/l-espagne-renforce-sa-legislation-contre-le-viol-introduisant-l-obligation-d-un-consentement-explicite_6139042_3210.html

 

Lire plus : La question du droit à l’euthanasie dans le monde hispanique

 

Nouvelles décisions de Gustavo Petro en Colombie : arrêt des extraditions et des bombardements pour améliorer la confiance

Dès son arrivée au pouvoir, Gustavo Petro a souhaité négocier avec les trafiquants afin de rétablir la paix dans son pays. Ainsi, il a décidé pour les narcotrafiquants qui se soumettent à la justice, de retirer leur extradition vers les Etats-Unis. De plus, les narcotrafiquants comme les membres du Cal des Golfs pourront recevoir des « avantages juridiques » et ne seront plus extradés vers les Etats-Unis s’il acceptent leur reddition. Afin d’établir la paix dans son pays, le nouveau président a arrêté les bombardements sur les groupes militaires dans le but d’éviter de tuer des jeunes victimes recrutées par les groupes armés.

 

Source : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/colombie-les-narcotrafiquants-qui-se-soumettent-a-la-justice-ne-seront-plus-extrades-20220825

 

Lire plus : Zoom sur l’arrivée au pouvoir de Gustavo Petro en Colombie

 

Argentine : 12 ans de prison et inéligibilité contre la vice-présidente Cristina Kirchner

La vice-présidente de l’Argentine est actuellement accusée et jugée pour corruption. De part son statut elle bénéficie d’une immunité. Néanmoins, la Cour Suprême est le seul ordre qui pourrait supprimer cette immunité. Cristina Kirchner risque l’inéligibilité à vie ainsi que 12 ans de prison pour corruption. La corruption aurait eu lieu dans une affaire d’attribution de marchés publics à Santa Cruz lorsqu’elle était présidente entre 2007 à 2015.

La décision finale du tribunal est attendue pour fin 2022. La vice-présidente de gauche a quant à elle complètement nié les faits et accuse la justice d’être dirigée par l’opposition. Elle reste soutenue par le président actuel argentin, Alberto Fernandez. Il ne s’agit pas de la seule affaire dans laquelle l’ancienne présidente a été accusée : elle a notamment été poursuivie en justice sur plusieurs dossiers de corruption, de blanchiment de fonds, ou de pots-de-vin. Cette affaire récente soulève les foules et donne lieu à de nombreuses manifestations et pressions de la part des alliés de Christina Kirchner, qui reste une figure de la gauche péroniste en Argentine.

 

Source : https://www.france24.com/fr/amériques/20220823-argentine-12-ans-de-prison-et-inéligibilité-à-vie-requis-contre-cristina-kirchner

 

Record battu en Amazonie : le plus haut niveau d’incendies depuis 15 ans

L’Amazonie a battu des records désastreux. Fin août, le nombre d’incendies n’a jamais été aussi élevé ces quinze dernières années. En effet, le 22 août, 3 358 incendies ont été détectés et recensés par des images satellites. 

La déforestation atteint un stade plus que préoccupant en raison de l’exploitation abusive des agriculteurs et spéculateurs, détruisent les forêts en brûlant les arbres. Cette exploitation abusive et illégale n’est aucunement punie étant donné que Jair Bolsonaro est en faveur de la destruction du poumon vert du monde pour pérenniser l’agriculture. La présidence actuelle va pas être actrice dans la réduction de la déforestation mais la laisse plutôt s’accentuer. 

 

Source : https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/08/26/le-bresil-bat-son-record-d-incendies-en-amazonie-depuis-15-ans_6139073_3244.html

Vous pourriez aussi aimer