Trilogie EDHEC : comment réagir face aux différents types de profils ?

Durant l’épreuve de trilogie à l’EDHEC Business School, les caractères forts et expressifs tendent à prendre le dessus face aux plus introvertis. Ces derniers,  restent plutôt silencieux et ne pas prendre part au débat malgré leur réflexion pertinente et justifiée. Cette situation n’est avantageuse ni pour l’un ni pour l’autre. En effet la diversité des profils est très importante. Comment alors appréhender les différents types de profils à l’épreuve de la trilogie ?

Rappel de l’épreuve de la Trilogie 

C’est une épreuve collective d’une durée de 45 minutes. Premièrement, il s’agit de visionner une vidéo d’une durée de 5 minutes présentant une entreprise, son marché et ses problématiques. À la fin de la vidéo, trois solutions sont proposées pour répondre à la problématique de l’entreprise. Les membres du groupe devront alors discuter et débattre avant de choisir la solution qui leur semble la plus pertinente et cela en 40 minutes.

Ce qui est valorisé ici est la capacité des candidats à travailler en groupe et coopérer. Il est important de rester soi-même, en effet ne cherchez pas à être quelqu’un que vous n’êtes pas, cherchez plutôt à briller par votre personnalité unique. Aucun type de profil n’est meilleur qu’un autre.

Lire plus : Entretien EDHEC : conseils et exemples de mots d’improvisation 

 

Comprendre les différents types de profils et apprendre à bien se connaître 

On peut mettre en valeur deux grands types de profils :

Les extravertis 

Véritable fédérateurs, ils sauront être à l’aise et avoir la confiance nécessaire pour partager leurs points de vue et leurs idées. Véritables forces de proposition, ils sauront guider leur équipe tout au long de l’épreuve. Leur comportement lors de la trilogie est essentiel à la dynamique du groupe, mais il existe également des aspects qui peuvent leur coûter cher.

En effet, ils peuvent être tellement engagés dans la conversation qu’ils monopolisent involontairement la conversation, ce qui réduit ainsi la participation des autres membres. Cela peut aussi poser un problème lorsqu’ils ont du mal à écouter pleinement les contributions des autres.

Les qualités des extravertis peuvent être des atouts majeurs, mais il est essentiel de les accompagner d’une écoute active et de la prise en compte des besoins des autres membres du groupe.

Les introvertis

Les introvertis sont souvent d‘excellents auditeurs. Leur capacité à écouter attentivement peut conduire à une compréhension approfondie des enjeux. Ils ont tendance à bien réfléchir avant de partager leurs idées, ce qui rend leurs interactions pertinentes et justifiées.

Cependant, ils peuvent parfois hésiter à partager leurs idées. Cela peut les mener à rester silencieux même s’ils ont des contributions importantes. Ils sont alors moins visibles aux yeux du jury, ce qui joue en leur défaveur. Ils peuvent également rencontrer des difficultés à exprimer des désaccords, pourtant essentiels pour l’avancée du travail de groupe.

Quelques techniques pour s’adapter face aux différents types de profils 

Si vous êtes un profil extraverti, voilà ce sur quoi vous pouvez agir :

  • Face à un profil introverti : cherchez à interpeller les plus silencieux pour qu’ils se sentent écoutés. En plus d’apporter un nouveau point de vue au problème, cela donnera une bonne impression au jury sur votre capacité à inclure les autres.
  • Restez humble. Ne cherchez pas à disqualifier les autres membres du groupe en vous mettant en valeur. Vous n’êtes pas les uns contre les autres, mais un groupe. Ne cherchez pas à tout prix à critiquer les propositions des autres. Il n’est pas nécessaire que la solution choisie soit la vôtre pour réussir l’épreuve.
  • Soyez à l’écoute : un profil écrasant et « trop » sûr de lui risquera de donner une mauvaise impression au jury.
  • Travaillez sur vous-mêmes : apprenez à vous canaliser. Parler beaucoup ne vous fera pas gagner des points. Cherchez simplement à avoir des interactions pertinentes et justifiées.

Si vous êtes un profil introverti, interagir face à des personnalités dominantes peut sembler difficile, voilà quelques conseils pour être préparé :

Rappelez-vous que votre approche réfléchie et votre capacité à écouter attentivement sont des atouts. Donc prenez confiance en vous par rapport à ça, vous pouvez vraiment en tirer profit.

  • Face à un profil qui attire toute l’attention, cherchez à briller par vos interactions plus rares mais pertinentes. Par exemple, si vous avez des compétences dans le secteur de l’entreprise en question, vous pouvez réellement vous démarquer de manière positive.
  • Pour parvenir à vous sentir intégré, cherchez à prévoir à l’avance certaines interactions. Par exemple, vous pouvez lancer la répartition du travail, ou encore être le maître du temps.
  • Prenez des notes: par exemple, vous pouvez noter les avantages et les inconvénients des solutions que vous avez évoquées tout au long du travail de groupe. Vous pourrez alors soumettre votre synthèse à l’oral aux autres membres du groupe à la fin, et ainsi briller aux yeux du jury.
  • Si vous ne parvenez pas à prendre souvent la parole, utilisez au moins des signes non verbaux pour montrer que vous êtes impliqué. Que ce soit par des signes de tête, un langage corporel ouvert, cela permettra d’exprimer votre intérêt et votre engagement.

Ainsi, en adoptant une approche inclusive, vous pouvez favoriser une collaboration fructueuse et vous assurer une excellente note à l’épreuve de la trilogie.

Lire plus : Comment cartonner lors de la trilogie EDHEC ?

Vous pourriez aussi aimer