Les 5 incontournables à faire avant les vacances de Noël

Découvrez dans cet article tous les incontournables à faire avant les vacances pour être tranquille et serein pendant les fêtes de Noël : cours, fiches, bilan, objectifs, planning, on vous dit tout !

 

Lire plus : 5 conseils pour surmonter la fatigue

 

Se mettre à jour dans ses cours et dans ses fiches

Il s’agit sans doute de la chose absolument incontournable à faire avant les vacances de Noël pour vraiment profiter des fêtes sereinement et tranquillement : se mettre à jour dans ses cours, mais aussi dans ses fiches. C’est absolument primordial pour commencer le second semestre dans de bonnes conditions : en effet, non seulement vous ne serez pas motivés pour le faire au retour des vacances de Noël, mais en plus il s’agit d’une tâche vraiment chronophage qui vous fera accumuler du retard sur le travail à venir en janvier. Vous l’aurez compris : avant les vacances, on se met à jour pour repartir sur de bonnes bases dès la rentrée !

 

Faire le grand ménage dans ses cours, fiches et DS

Dans le même état d’esprit que le point précédent, il s’agit de repartir sur les meilleures bases possibles dès le mois de janvier ; dans cette perspective, il est essentiel d’y voir clair dans vos cours. L’astuce consiste, pour chaque matière, à trier tous vos documents dans différents onglets : un onglet « notes de cours », un onglet « fiches », un onglet « DS et corrigés », un onglet « khôlles et corrigés », un onglet « documents annexes ». De cette manière, vous n’êtes pas perdus dans les piles de feuilles qui s’accumulent, et vous naviguez beaucoup mieux entre tous vos supports ! Un support organisé, c’est un cours qui s’apprend plus facilement !

 

Faire un bilan de mi-parcours

Souvent sous-estimé, le bilan de mi-parcours est pourtant capital pour se fixer de nouveaux objectifs et ainsi repartir du bon pied pour la deuxième moitié de l’année. Un bilan de mi-parcours efficace se fait en deux étapes : d’abord, il s’agit d’identifier vos points faibles, c’est-à-dire vos axes d’amélioration (en termes de contenu, de compétences, de méthodologie, etc.) ; ensuite, vous pouvez relever les points positifs, c’est-à-dire vos points forts, les éléments par lesquels vous vous distinguez des autres étudiants. Attention à ne pas vous focaliser uniquement sur les notes, qui sont certes révélatrices de votre niveau dans les différentes matières mais qui échouent à rendre compte des raisons de votre succès ou de votre échec ; il faut bien plutôt s’attarder sur les commentaires et annotations laissés sur vos copies.

 

Lire plus : Décembre : 5 conseils pour faire son bilan de mi-parcours

 

Se fixer ses prochains objectifs

Le bilan de mi-parcours est en fait une étape préliminaire à celle-ci : se fixer des objectifs pour la deuxième partie de l’année. En effet, il importe de se challenger pour le semestre à venir si vous comptez progresser ! Attention néanmoins à ne pas vous fixer des objectifs trop vagues et trop généraux comme « Promis, à partir de maintenant, je me mets au travail ! » ; le plus judicieux reste de se fixer des objectifs chiffrés (tant d’exercices par semaine, tant d’heures de travail personnel par jour, tant de points en plus au prochain devoir, etc.). Par ailleurs, si ces objectifs doivent être ambitieux, il importe néanmoins qu’ils restent réalistes, sans quoi cela pourrait s’avérer très décourageant et donc totalement contre-productif. D’où l’importance de faire un bilan au préalable avant afin de réaliser quels sont vos axes d’amélioration possibles.

 

Élaborer un planning de rentrée

Une fois vos futurs objectifs établis, il ne vous reste plus qu’à élaborer un planning de travail à suivre à partir de la rentrée de janvier. De cette manière, vous saurez exactement ce que vous avez à faire sitôt les vacances terminées, ce qui vous permet de vous remettre immédiatement dans un bon rythme après les vacances de Noël. Il est bon d’instaurer une certaine routine de travail au sein de ce planning ; par exemple, un entraînement à la contraction de texte un samedi sur deux, ou encore apprentissage du vocabulaire d’anglais tous les mercredis ou le fichage de cours tous les soirs de 17h à 19h, etc.

 

Vous l’aurez compris : en fonction de vos besoins et de vos objectifs, c’est à vous de trouver votre propre rythme de travail et de l’ajuster !

 

Lire plus : 5 conseils pour surmonter une mauvaise note

Vous pourriez aussi aimer