L’actualité en bref – Semaine du 31 mai au 06 juin 2022

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par la possible prolongation du ticket U à 1 euro, le surcoût de l’épidémie sur le début de l’année et la Croatie qui remplit désormais les conditions nécessaires pour adopter l’euro.

 

Vers une prolongation du ticket U à 1 euro pour les étudiants boursiers

Selon les dernières informations, le dispositif à destination des étudiants boursiers leur permettant de manger au restaurant universitaire pour 1 euro, qui devait prendre fin au 31 août, devrait continuer de s’appliquer pour l’année universitaire 2022-2023. D’autres mesures sont prévues pour les étudiants notamment des nouveaux critères d’éligibilité des bourses pour qu’elles puissent bénéficier à plus d’étudiants, des aides supplémentaires pour les étudiants ultramarins ou le gel des loyers CROUS ou un chèque alimentaire.

Source : https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/vers-une-prolongation-du-ticket-u-a-1-euro-pour-les-etudiants-boursiers-1410482

 

Le rebond de l’épidémie de Covid a déjà coûté 3 milliards supplémentaires en 2022

En prenant en compte toutes les dépenses engagées pour les vaccins, tests et arrêts maladie liés à l’épidémie de Covid en 2022, la facture des quatre premiers mois de l’année se révèle déjà supérieure de 3 milliards d’euros par rapport à ce qui était prévu dans le projet de loi de finance de la Sécurité Sociale. Ce surcoût est une conséquence du fort rebond épidémique qui était survenu à la fin de l’année dernière et s’était poursuivi début 2022. Par exemple, 1,6 milliard d’euros avaient été initialement provisionnés pour l’année, pourtant la ruée sur les tests en janvier a coûté plus de 1 milliard d’euros. 

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/covid-deja-3-milliards-de-depenses-supplementaires-en-2022-1410167

 

La Croatie remplit les conditions pour adopter l’euro en 2023

Le 1er juin, la Commission européenne a estimé que la Croatie remplissait les conditions pour adopter la monnaie unique au 1er janvier 2023, ce qui en fera le vingtième membre de la zone euro. La décision formelle sera prise au début du mois de juillet par les ministres des finances de l’UE, mais la porte est désormais grande ouverte. La Croatie avait exprimé sa volonté d’adopter la monnaie unique dès son adhésion à l’UE en 2013. Le pays méditerranéen dispose d’un important secteur touristique. La création de richesses par habitant se situe à un peu plus de la moitié du niveau moyen de l’UE, comme la Pologne et les Pays baltes. Le taux de chômage atteignait 6,1 % en avril, dans la moyenne européenne.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/01/la-croatie-remplit-les-conditions-pour-adopter-l-euro-en-2023_6128549_3234.html

 

Bruno Le Maire rassure à propos du rattrapage sur les factures en 2023

Le « bouclier tarifaire » sur l’électricité ne se traduira pas par un « rattrapage » sur les factures en 2023, malgré un besoin de financement supplémentaire d’environ deux milliards d’euros pour mettre en œuvre cette mesure, a annoncé, lundi 30 mai, le ministre de l’économie, Bruno Le Maire. L’association de consommateurs et d’usagers avait alerté sur le fait que le bouclier tarifaire pour cette année pourrait n’être qu’un « mirage », avec un probable rattrapage tarifaire de 8 % sur l’électricité en 2023. « En 2023, nous voulons continuer à protéger les Français contre l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz » a assuré le ministre de l’économie.

Source: https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/05/30/prix-de-l-electricite-pas-de-rattrapage-sur-les-factures-en-2023-assure-le-ministre-de-l-economie-bruno-le-maire_6128224_823448.html

 

La finance solidaire poursuit son effort

En 2021, le montant total des sommes placées sur les produits solidaires a ainsi augmenté de 26,6 %, pour atteindre 24,5 milliards d’euros au 31 décembre. Un nouveau record en termes de niveau d’encours, mais aussi de hausse en valeur absolue (+ 5,1 milliards d’euros). L’épargne solidaire a ainsi permis, l’an dernier, de générer 699 millions d’euros de financements pour soutenir plus de 1 350 projets à impact social ou environnemental. Et de verser 4,3 millions d’euros de dons à 125 associations. Pour autant, l’épargne solidaire demeure une goutte d’eau dans le patrimoine financier des ménages (0,41%).

Source: https://www.lemonde.fr/argent/article/2022/06/07/avec-25-milliards-d-euros-places-la-finance-solidaire-poursuit-son-essor_6129170_1657007.html

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer