Anglais LV1 ELVI 2021 – Analyse du sujet

Découvre sans plus attendre l’analyse du sujet d’Anglais LV1 ELVI 2021 tombé au concours pour les prépas ECS, ECE et ECT. C’est un sujet qui se divise en plusieurs parties : Version, thème, question de compréhension de texte et essai. 

Analyse du sujet

Le sujet de cette année était globalement assez accessible, sans difficultés ni surprises particulières. Le thème peut-être considéré comme la partie la plus difficile, même s’il restait abordable.

Les deux sujets d’expressions écrites étaient classiques et ont donc permis aux candidats de mettre en avant leurs connaissances personnelles.

 

THEME

Le thème était une description du salon de son père, faite par Norah. Elle se remémore ses souvenirs d’enfance, et passe rapidement en revue la vie de son père. Le registre était assez soutenu, et certains mots de vocabulaire ont pu poser problème. La principale difficulté a certainement été de retranscrire l’aspect littéraire de ce texte, avec des formules peu employées à l’oral, comme « Barely had Norah entered the room ». Dès la première phrase, le candidat doit penser à réaliser l’inversion sujet-verbe qui suit l’emploi du mot « barely ». Les deux phrases suivantes sont plus descriptives et ne posent pas de problème particulier. La quatrième phrase regroupe des mots de vocabulaire qui ont pu poser problème : « crépi », « rugueux », « encadrées ». Le cinquième paragraphe était le plus difficile, notamment à cause de la longueur de la phrase. Il fallait faire attention à traduire correctement la phrase, tout en mettant les verbes aux temps adéquats. Le risque était ici de vouloir employer trop de paraphrases et donc de perdre complètement le sens de la phrase. La sixième phrase reprend encore des mots de vocabulaire assez peu fréquents, comme « carrelage » ou « ciment ». La suite était abordable et sans réelles difficultés à relever.

Globalement, les mots de vocabulaire étaient accessibles, à part quelques exceptions comme « crépi rugueux », « carrelage », ou « en raclant ». Il était tout de même possible de les remplacer par des mots de vocabulaire dont le sens se rapprochait, afin de minimiser la perte de points.

Quelques mots de vocabulaire étaient plus difficiles :

Crépi : plaster

rugueux : rough

encadrées : framed

carrelage : tiles

ciment : cement

racler : to scrape

 

VERSION

Le texte de la version ne comportait pas de difficultés particulières. Sa compréhension était abordable. Il fallait tout de fois bien lire le texte en entier, voire plusieurs fois, avant de se lancer dans la traduction. En effet, il est important de cerner les différents personnages : la narratrice, son amie Roxane Weaver, la directrice Miss Potter et la professeure d’arts, Mrs Fitzgerald. Une fois le contexte du passage bien compris, il était assez simple de contourner les quelques difficultés qui pouvaient se dresser sur votre chemin. Le premier paragraphe était accessible, il fallait seulement bien prendre le temps d’analyser la deuxième phrase si vous ne connaissiez pas le mot « discount » afin de pouvoir en proposer une traduction adaptée. Le deuxième paragraphe ne présentait pas de difficultés. Dans le troisième paragraphe, il fallait apporter un soin tout particulier à la traduction de « like a great whale » afin d’en proposer un équivalent naturel et logique.

Les quelques passages qui pouvaient porter à confusion sont les suivants : « that was because her mother deplored uncouthness so strongly rather than from dislike » (parce que sa mère condamnait très fortement le manque de raffinement plutôt que par réelle aversion), « she wanted her school to turn out girls who would do great but unselfish things » (elle voulait que son école produise des filles qui s’impliqueraient dans de grandes, mais altruistes causes). Il fallait faire attention à bien traduire ces quelques passages, qui pouvaient être créateurs de gros contre-sens, qui seront fortement sanctionnés.

Quelques expressions pouvaient poser problème :

to discount : ne pas prendre en compte

uncouthness : manque de raffinement

to lend : prêter

to turn out : produire

conceited : vaniteux

to roll down : rouler

 

EXPRESSION 1

Le texte était d’actualité et très classique. On ne relève donc pas de difficultés particulières concernant le thème de l’article. Il n’y avait pas de passages particulièrement difficiles ou de mots de vocabulaire inconnus. Une compréhension fine du texte pouvait nécessiter une certaine connaissance du processus électoral des Etats-Unis. Cependant, tout était clairement expliqué dans le texte et les exemples ne manquaient pas. La difficulté pouvait résider dans le fait de ne pas donner son avis au moment de l’analyse, mais bien de seulement rapporter et analyser les faits. On remarque que le ton du journaliste est clairement opposé à la politique de Trump, ce qui devait se retrouver dans votre analyse.

 

EXPRESSION 2

Encore une fois, le sujet d’expression écrite était classique et sans réelles difficultés. Cependant, la formulation de la question pouvait poser problème, puisqu’il y a en réalité deux, voire trois, questions au sein de la problématique. L’objectif principal de votre essai était donc de réussir à résumer et regrouper ces trois questions, afin de pouvoir y répondre correctement dans votre essai.

Il fallait ici citer des exemples clairs, sans reprendre ceux du texte. Parler de la campagne de Bernie Sanders, candidat très à gauche, pouvait permettre, dans un premier temps, de montrer que la polarisation des opinions politiques est réelle. Ensuite, citer le Sénateur républicain McCain qui a voté contre le démantèlement de l’ObamaCare, et donc contre la politique de Donald Trump, permettait de montrer que cette polarisation n’est pas si claire qu’il peut y paraître à l’intérieur-même des partis politiques.

Il fallait essayer de garder quelques lignes pour montrer que le sujet de la bipolarisation des idéologies n’était pas seulement présent en politique, mais bien dans la société, notamment grâce aux termes « or others » que l’on retrouve dans la problématique. Vous pouviez citer les entreprises, mais aussi les mouvements de la population, comme Black Lives Matter qui illustrent la volonté des populations de se faire entendre au sein des débats idéologiques.

Globalement, l’expression ne présentait pas de réelles difficultés. Les candidats vont donc être jugés en partie sur l’apport de leurs connaissances personnelles ainsi que sur l’analyse de ces dernières.

Elise Casado

J'ai intégré TBS après 2 ans de prépa ECS. J'ai à coeur de partager avec vous mon expérience "prépa" afin de vous aider à profiter à 100% de ces deux ou trois années inégalables de votre vie !

Vous pourriez aussi aimer