Anglais LV2 ELVI 2022 – Analyse du sujet

Découvrez sans plus attendre l’analyse du sujet d’Anglais LV2 ELVI tombé au concours 2022 pour les prépas ECE ECS et ECT.

POUR VOIR LE SUJET D’ANGLAIS LV2 ELVI DU CONCOURS 2022

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS 2022

 

L’analyse du sujet d’anglais LV2 ELVI 2022

Thème :

Dans l’ensemble, quelques constructions grammaticales et expressions idiomatiques (les questions tags notamment) ont pu poser problème, ainsi que certains mots de vocabulaire. De plus, il fallait également veiller à maîtriser les verbes irréguliers.

Certains passages présentant des difficultés pouvaient alors être traduits de la sorte :

« Le petit bondit de la banquette arrière » : the child sprang from the back seat of the car

Soulagé : relieved

« dès qu’elle l’eut embrassé, il cria joyeusement » : No sooner had she kissed him than he said, shouting joyfully/ Hardly had she kissed him when he said, shouting joyfully

« Alors, on y retourne ? On y retourne, tu viens ? » : « Let’s go back there, shall we ? Let’s go back there, are you coming?

Esquisser un sourire: to give a faint smile

Voûté: stooped/ hunched over

Souffler: to sigh

 

Version :

Insofar as : dans la mesure où

To track : suivre

A cloc-face : un cadran (de montre, horloge)

To master : maîtriser

Comings and goings : allers et venues

To begin to fret: commencer à s’inquiéter, se faire du souci

To strain : s’efforcer de

The rumble : le grondement

 

Expression écrite

 

Question 1 :

La première question invitait à s’interroger sur les composantes de l’actuelle crise de représentation du pouvoir. L’auteur explique d’abord cette crise par un accès inéquitable au pouvoir, ne reposant non pas sur la méritocratie. La classe sociale mais aussi le genre (la journaliste affirme ici que les hommes sont généralement plus confiants), expliquent également cette faible représentation du pouvoir. Finalement, cette absence de parité politique explique cette crise de leadership étant donné que les femmes, disposant de compétences relationnelles plus développées, sont présentées comme de meilleures dirigeantes politiques.

                                                                 

Question 2 :

La deuxième question invitait à s’interroger sur le poids et l’influence du genre dans le comportement politique d’un individu. En s’appuyant sur des exemples du monde anglophone, le candidat pouvait alors montrer que le genre détermine le comportement politique d’un individu, aussi bien les représentants (cherchant à revendiquer leur identité de genre ou à mettre leur genre au cœur de leur programme) que les représentés (s’identifiant aux représentants du même genre).

A l’inverse, des arguments pouvaient être avancés afin de montrer que l’idéologie politique était bel et bien indépendante du genre de ses représentants.

Elisa De Figueiredo

Actuellement à l'EDHEC après deux ans de prépa ECE au Lycée Marcelin Berthelot, j'ai à cœur d'aider les étudiants en langues!

Vous pourriez aussi aimer