Bitcoin City : une ville ambitieuse

Le Bitcoin est une cryptomonnaie dont tout le monde connait le nom. En effet, ses flambées sur les marchés, ses projets, ses interrogations et ses dérivées en font un sujet d’actualité depuis plusieurs années. Mais cette fois-ci, c’est le Salvador qui a décidé de faire parler le Bitcoin. Ce pays d’Amérique centrale l’a adopté comme monnaie nationale en septembre dernier et ne compte pas s’arrêter là.

Lors d’un évènement visant à faire la promotion de la cryptomonnaie, le jeune président salvadorien Nayib Bukele a dévoilé son tout nouveau projet : Bitcoin City.

 

Mais en quoi cela consiste ?

Bitcoin city sera une ville créée de toute pièce et tourné entièrement envers le Bitcoin (seule la TVA sera de mise). La ville sera construite dans l’est du pays et tout sera fait pour promouvoir la cryptomonnaie. La ville élue se portera autour du volcan de Conchagua pour la capacité de ce dernier à produire de l’énergie grâce au processus de chaleur volcanique. Et de l’énergie, cette ville en aura besoin. En effet, le volcan devra alimenter les habitations, les commerces, les bureaux d’administrations, les zones de loisirs, les zones ferroviaires, portuaires et aéroportuaires, autrement dit, tout ce qui constitue une ville. De plus, le minage de Bitcoin est très couteux en énergie et la proximité avec le volcan sera une solution à cette nécessité.

 

Comment le Salvador va-t-il financer cette ville ?

Bitcoin city sera financée par des obligations adossées à des cryptomonnaies. Une première obligation d’un milliard de dollars avec une échéance de 10 ans sera émise dès la fin d’année. Pour réaliser cette manœuvre, le gouvernement salvadorien a fait appel à deux entreprises : Blockstream pour la technologie Blockchain et Bitfinex pour la conversion en Bitcoin. Le pays compte donc collecter les fonds cette annéeet ces derniers seront répartis en deux catégories. Une moitié sera convertie en Bitcoin et l’autre moitié sera dirigée vers la construction de la ville et de l’installation nécessaire au minage du Bitcoin grâce au volcan.

 

Quel avis avoir sur ce nouveau projet ? 

Du côté de la population salvadorienne, le projet ne fait pas l’unanimité bien que le projet soit futuriste. En effet, la majorité des habitants du pays est quand même conscient du danger d’une ville dédiée entièrement au Bitcoin et donc qui reposerait exclusivement sur l’avenir de la cryptomonnaie. La population redoute l’inflation car le pays en a fait sa monnaie fiduciaire alors qu’elle présente une très haute volatilité, et ceci est signe d’instabilité. Le défi sera donc de créer une ville stable basé sur une monnaie instable.

Les instances internationales comme la Banque mondiale ou le FMI sont eux aussi méfiants à l’égard de ces mesures. Pour eux, le Bitcoin est trop instable pour en faire une monnaie nationale et son instabilité dû à l’absence de régulation par une banque centrale en fait un argument valable contre ce projet. In fine, si le cours de la cryptomonnaie est menacée c’est le système financier et le consommateur qui seront gravement touchés. Mais, malgré les mises en garde, le gouvernement du Salvador reste optimiste et confiant, espérons donc que le Bitcoin n’a pas dit son dernier mot et fera preuve de plus de stabilité dans les années à venir.

Yonni Dana

Actuellement à GEM, après trois ans de prépa ECE, j'ai pour but de vous transmettre mes connaissances en ESH afin que les mécanismes économiques n'aient plus de secret pour vous !

Vous pourriez aussi aimer