Comment réussir une dissertation en HGG?

Durant ma première année de prépa j’ai eu assez de mal à avoir des bonnes notes en HGG. J’ai donc décidé de prendre les choses en main lors de la deuxième année et de trouver une méthode qui allait m’aider. Finalement mes notes ont commencé à décoller au cours de l’année et j’ai même réussi à avoir 15/20 à l’épreuve de HGG aux concours !

 

Repérer les points clés dans chaque chapitre 

Pour chaque chapitre traité, j’ai décidé de ficher mon cours de manière très synthétique sous forme de plan détaillé. A chaque idée j’associais un exemple assez original pour faire la différence. Il est important d’avoir des exemples « pépites » car le correcteur veut de la diversité et serait même content d’apprendre quelque chose! Ce système de fichage sélectif est important car vous ne pouvez pas tout appendre. De plus, vous verrez qu’au concours on ressort assez frustré, car par rapport à tout ce que l’on a appris en prépa, toutes les connaissances accumulées en deux années, ce que l’on met dans notre copie représente une toute petite partie.

Lire plus: Astuces de méthodologie pour la dissertation d’HGGMC au concours BCE

 

Ne pas recracher tout son cours 

Comme je l’ai dit juste au dessus, on est tenté de montrer au correcteur toutes nos connaissances, mais c’est un piège! Il faut uniquement se concentrer sur le sujet et ne pas s’éparpiller. Au début, j’avais tendance à rajouter des idées, des exemples qui n’étaient pas directement liés au sujet et c’était, bien sûr, compté comme un hors sujet. L’idée est de repérer les mots importants dans l’intitulé et de les réutiliser un maximum dans le sujet pour éviter de faire un hors sujet. 

 

Lire l’actualité 

Tout d’abord, il faut ficher les faits importants de l’actualité pour avoir des exemples pour votre dissertation. Mais attention ! Il ne faut pas que vos exemples soient uniquement des exemples d’actualité.

Puis, lire l’actualité permet d’être au courant des enjeux importants dans le monde et de vous aider plus tard dans la rédaction de votre dissertation. Cela évite de faire un énorme contre-sens! Je recommande de lire le Monde, Les Échos (pour les informations économiques). Le magazine Diplomatie est aussi très utile et intéressant. Je m’en rappelle d’un qui traitait de « l’Indo-Pacifique » et il m’avait donné toutes les clés pour traiter mon sujet de concours blanc. Si vous voulez avoir plus d’informations sur un sujet et avoir des bons exemples, c’est ce qu’il faut lire! 

Lire plus: La géopolitique – aubaine pour les ECS

 

Lire des bonnes copies 

Cela permet, premièrement, de se rassurer et comprendre que pour avoir une bonne note il ne faut pas être un génie! Les bonnes copies traitent le cœur du sujet dans les trois parties et les articulent bien. Lire ces copies permet de comprendre comment mieux construire une copie et rendre le plan logique. Si vous faites bien votre travail au brouillon, c’est-à-dire, écrire des idées avec le maximum de mots de l’intitulé, le plan prend forme assez naturellement. 

Surtout, lire des bonnes copies permet de voir comment la personne a analysé tous les côtés du sujet et tous les termes: par exemple, si dans le titre il y a le mot de liaison « et », cela veut dire que les deux groupes de mots liés peuvent avoir une implication l’un sur l’autre. D’autres mots comme « face », « dans » doivent aussi être pris en compte! 

Lire plus: HGGMC ESCP BS 2021 – Copie de Corentin (18/20)

 

Regarder des vidéos sur internet 

Je vous conseille aussi de regarder des vidéos sur YouTube, notamment Le Dessous des Cartes. C’est des petites vidéos qui couvrent plein de sujets d’actualité et qui sont particulièrement utiles pour vos oraux. Personnellement, je regardais les vidéos en prenant mon petit déjeuner et dès qu’il y avait une information particulièrement importante je la notais.

 

Les références!

Les professeurs adorent les bonnes références. C’est important d’avoir une bonne référence dans son introduction, aussi bien à l’écrit qu’à l’oral, car c’est à partir de l’introduction que l’examinateur détermine si l’élève a compris les enjeux du sujet ou pas. A l’oral d’HEC j’ai réussi à avoir 19/20 avec Laurent Carroué parce que j’ai peaufiné mon introduction pendant toute la préparation et j’y ai mis 2 belles références.

Durant la deuxième année, j’ai fait des fiches de « références » par thème importants (Alimentation, Guerre, Démographie, Les Ressources naturelles,… ) et aussi par continent. Il suffit ensuite de les apprendre et les revoir en boucle !

 

Conclusion

N’ayez pas peur de cette épreuve car vous êtes capable de rédiger une belle copie. Allez droit au sujet et ne vous précipitez pas !

Vous pourriez aussi aimer