Comment travailler de manière efficace sur ses erreurs en langue pour booster ses notes !

(L’article, nécessite en prérequis de savoir utiliser anki/quizlet pour l’étudiant qui le lira)

 

 

La méthode en question

L’idée de base n’est pas très originale : travailler sur ses erreurs, vos Professeurs vous le rabâchent surement sans cesse, et ils ont raison. J’avais d’abord fait un carnet d’erreurs, et le problème, c’est qu’on arrive vite à un cahier rempli, trop long, que l’on va relire une fois de temps en temps, et finir par oublier dans un placard… C’est là que l’utilisation d’anki, (détaillée ici) ou quizlet (les avantages et inconvénients ne sont pas les mêmes, ce que je détaille en fin d’article) s’avère redoutablement efficace. Il y a donc trois grosses étapes à suivre :

 

  • Se tester en rédigeant / en faisant des thèmes, que ce soit en DS, DM ou un travail corrigé par votre professeur que vous prenez l’initiative de faire
  • Sur anki (en plus du vocabulaire) créez deux paquets de cartes (Anglais – Thèmes // Anglais – Rédactions)
  • Ensuite rentrez vos fautes sur l’application, si la plupart de vos professeurs vous diront de ne pas recopier l’erreur pour ne pas l’apprendre, le mieux, je pense est :

 

Pour le Paquet de Thème, fichez sur le recto de votre carte le morceau de phrase à traduire, et la traduction que vous avez faite qui est fausse), sur le verso, la traduction juste en mettant en gras, et en couleur le passage corrigé, voire des commentaires à vous-même (il faut qu’il soit en valeur), faites cela pour vos erreurs majeures pas forcément celles d’étourderie (vous pouvez aussi bien évidemment y ajouter tout le vocabulaire qui vous a manqué sur les thèmes).

Pour le paquet rédaction, le fonctionnement est le même, mais vous écrivez au recto directement le passage où vous vous êtes trompés

 

Un Exemple :

 

Recto de la carte

Verso de la carte

Thème

J’ai faim : I have hungry

 

 

I am hungry

Rédaction

Donald Trump are racist

Donald trump is racist

 

  • Revoir ces paquets au mieux tous les jours, en faisant à chaque fois la démarche intellectuelle de retrouver la traduction ce qui force à arrêter les erreurs.

 

À première vue ça peut sembler stupide d’apprendre par cœur des bouts de phrases comme ça (très peu de chance de retomber dessus en traduction), mais c’est un excellent moyen pour acquérir des automatismes et arrêter de commettre des fautes en langues, surtout dans des matières comme celles-ci où c’est très compliqué de progresser en prépa.

 

Ce travail, néanmoins, cumulé à celui du vocabulaire, peut rapidement s’avérer long et prendre du temps (en fin 2A, je passais 45 min chaque soir sur anki) Il est vrai que, sur l’année les cartes s’accumulent et il y en a de plus en plus mais s’il est fait avec rigueur, sur le long terme, il paye.

 

Comparaison Quizlet / Anki 

 

j’ai, pour ma part utilisé Anki pour faire ça car je trouvais le mode de révision, beaucoup plus pertinent : l’application, sait quelles cartes vous faire réviser et quand, de manière automatique, ce qui est vraiment intéressant pour de l’apprentissage sur du long terme comme requis en prépa. Il est vrai aussi qu’au bout d’un moment on a beaucoup de cartes à voir, et Anki impose de le faire tous les jours, sinon du retard s’accumule et on est très vite dépassé. Quizlet a cet avantage certes de ne pas imposer de le faire tous les soirs (ce qui est à double tranchant, car on peut aussi tomber dans le piège de ne le faire que très rarement), mais n’optimise pas les révisions, ce qui pose des problèmes sur le long terme. Anki à ce gros avantage de permettre de faire en sorte que, même la veille du concours, vous n’aurez peut-être que 50 cartes à réviser, mais vous en connaîtrez 2000, car les révisions sont optimisées ! Chose beaucoup plus compliquée à gérer avec Quizlet.

 

Conclusion :  

C’est donc un travail qui demande pas mal de temps et de rigueur (faire des thèmes seul chez soi, les corriger ficher…) Mais si on prend le temps de le faire et ce toute l’année, même seulement en carré (ce qui fut mon cas), ça peut très vite permettre une réelle progression des notes ! Et d’ailleurs c’est en partie grâce à ça que je suis passé de 5 à 17 au concours ecricome en LV2.

Vous pourriez aussi aimer