Misterprepa

Culture Générale Audencia 2023 – Analyse du Sujet

Sommaire

Découvrez la nouvelle épreuve de Culture Générale Audencia pour les candidats ECT !

POUR VOIR LE SUJET DE CULTURE GÉNÉRALE AUDENCIA 2023

POUR VOIR TOUS LES CONSEILS, SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS BCE 2023

Analyse du Sujet de Culture Générale Audencia 2023

Précisons, une nouvelle fois, que cet article n’est qu’une proposition d’analyse du sujet et non pas un corrigé exhaustif du sujet.

 

Quelques pistes de réflexion

Encore une fois, l’enjeu va être de déterminer non seulement ce qu’est le monde (et ici, on peut évidemment utiliser la polysémie du monde qui va être très utile dans la réflexion) mais surtout ce que signifie le « assez grand « .

Que veut-on dire quand on dit que le monde est grand ?

  • On veut d’abord dire que le monde est vaste, au sens où son étendue géographie est grande : le sujet pourrait alors prendre un sens « démographique » : le monde est-il assez grand pour accueillir tous les habitants ? On peut en douter au vue de la croissance démographique dans certains pays.
  • On veut sans doute aussi dire que le monde est vaste, au sens où il est riche : il y a beaucoup de choses à découvrir dans ce monde. Une réflexion sur l’aventure pourra donc être exploitée dans le développement (cf. l’article sur Jankélévitch, référence qui aurait pu vous aider dans votre réflexion !)

On peut également penser à la grandeur dans un sens « plus humain » :

  • Est grand ce qui fait preuve de grandeur, au sens par exemple du pouvoir, de la gloire ou même de la noblesse ! Nous pouvons alors nous demander si le fait que le monde soit grand protège l’homme (un monde parfait, noble, où le mal n’existe pas), comme lorsque le grand frère protège son petit frère. Ou alors, la grandeur du monde doit-elle angoisser l’homme, ce dernier sentant qu’il n’est rien face à l’immensité du monde qui l’entoure. À titre d’exemple, Pascal disait :  » Le silence de ces espaces infinis m’effraie  » dans Les Pensées. En bref, avec cette idée on s’interrogerait plus au rapport de l’homme à la grandeur du monde. Ce sera d’ailleurs notre point de départ pour la problématisation.

De plus, jouez sur les différentes définitions du monde (social, physique, phénoménologique, géographique etc.). Par exemple, on pourrait défendre que le monde social (au sens de la mondanité) n’est pas assez grand, car les individus le composant ne font pas preuve d’une vraie originalité et essaient de s’imiter les uns les autres pour bien se faire voir (c’est une thèse possible).

Enfin, il convenait de s’interroger sur le  » assez  » : pourquoi est ce qu’on vous pose ce sujet ? Voudrait-on alors que le monde soit plus grand ?

 

Une tension possible

Nous pouvons sérieusement questionner l’affirmation selon laquelle le monde serait trop grand. En effet, il est coutume de dire que « le monde est petit » lorsque nous faisons une rencontre étonnante. Plus encore, dans la société mondaine, les individus tendent à se rassembler pour être au plus conformes aux normes sociales. Alors, le monde n’est pas riche, mais uniquement composé de personnes qui tentent d’imiter autrui. Faudrait-il par consequent agrandir le monde ?

Cependant, le monde est plus vaste qu’une communauté d’hommes : c’est l’ensemble de tout ce qui existe. Or, dire que le monde est grand, c’est alors rappeler à l’homme sa petitesse : il n’est rien face à l’immensité. L’homme prend alors conscience qu’il est une goutte d’eau dans l’océan, que son existence est futile. La grandeur du monde écrase-t-elle alors l’homme ?

 

Un plan possible

Pour construire un plan qui répond explicitement au sujet, il faut reprendre les termes de ce dernier et apporter une réponse explicite et claire à la question proposée.

Nous pourrions partir sur le plan suivant :

I/ Le monde, au sens social, est petit et devrait s’élargir (donc le monde n’est pas assez grand)

 

II/ Mais nous ne pouvons réduire le monde à la mondanité : alors, le monde est gigantesque, si bien qu’il fait prendre conscience aux hommes de leur impuissance face au monde (donc le monde est trop grand)

 

III/ Toutefois, l’homme peut donner un sens à son existence en explorant un monde qui est riche, qui le protège.

Newsletter
Picture of Antoine Mas
Antoine Mas
Etudiant à HEC Paris après 2 ans à Saint Michel de Picpus.