L’actualité en bref – Semaine du 07 au 13 septembre 2021

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour notre rendez-vous hebdomadaire, marqué cette semaine par un bilan du pass sanitaire cet été, la mise en concurrence d’une ligne SNCF et le prolongement des aides à l’apprentissage.

 

Le pass sanitaire a-t-il nuit à l’économie cet été ?

L’Insee s’est interrogé sur les effets négatifs, notamment sur la consommation, du pass sanitaire pendant l’été et les résultats sont plutôt clairs : ce sont les restaurants qui ont réellement souffert de cette mesure. En effet après le 9 août, les transactions dans ces établissements n’ont pas du tout suivies la dynamique des semaines précédentes, et in fine l’Insee assure que le pass sanitaire a fait chuter la consommation dans ménages dans les restaurants de 15%. À l’inverse il est plus dur d’estimer l’impact dans les lieux touristiques (musées, parcs d’attractions…) et cinémas car ces derniers ont été soumis au pass sanitaire dès le 21 juillet. Pour les transports, le pass sanitaire ne semble pas avoir eu d’effets indésirables.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/conjoncture/le-passe-sanitaire-a-surtout-penalise-la-restauration-1344098

 

La SNCF va-t-elle perdre une ligne de TER ?

Véritable remise en cause de son monopole historique, la SNCF pourrait perdre pour la première fois une ligne TER en France. C’est en région PACA que les élus ont proposés de voter en faveur du groupe de transports Transdev pour la ligne Marseille-Nice. Preuve que l’ouverture à la concurrence fonctionne car si les élus valident ce choix le 29 octobre, cette ligne échapperait définitivement à la SNCF. Transdev assure que dès 2025, le trafic sera doublé, passant de sept allers-retours à quatorze. Quatre autres régions (Le Grand-Est, les Hauts-de-France, l’Ile de France et les Pays de la Loire) réfléchissent aussi à la mise en concurrence des lignes ferroviaire.

Source: https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/09/08/la-sncf-va-perdre-la-liaison-ter-marseille-nice-au-profit-de-transdev-une-decision-historique_6093827_3234.html

 

L’Etat s’engage financièrement depuis 20 ans pour sauver la biodiversité 

Un chiffre qui peut nous rassurer quant aux investissements fournis pour l’exécutif pour la biodiversité, puisque l’effort financier pour protéger cette dernière a doublé depuis 2000. Ces dépenses, chiffrées à 2,4 milliards d’euros en 2018, sont portées par les lois de protection des milieux naturels, Grenelle 1 et 2… Cependant, les experts modèrent ce propos car la protection de la biodiversité ne représente que 5% des dépenses de protection de l’environnement, la gestion des déchets (38%) et des eaux usées (26%) l’emportant largement.

Source: https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/leffort-financier-pour-proteger-la-biodiversite-a-double-depuis-2000-1343901

 

Les aides à l’apprentissage prolongées 

Sûrement une des forces à venir de notre économie, l’apprentissage est un véritable atout que le gouvernement souhaite développer. Pour preuve, J. Castex a annoncé ce lundi le prolongement jusqu’au 30 juin des aides à l’apprentissage, qui concrètement annulent quasiment le coût de l’apprenti la première année pour l’employé. Ces aides sont prolongées car « les résultats sont là » puisque 525 600 contrats d’apprentissage ont été signés l’an dernier, soit une hausse de 42%

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/social/les-aides-a-lapprentissage-prolongees-de-six-mois-1343639

 

Rebond des recettes fiscales en France

L’effet ciseau va être amoindri pour le plus grand bien du déficit public puisque le déficit et la dette publics devraient être sensiblement moins élevés que prévu en 2021 et 2022. Les recettes fiscales ont été tellement importantes ces dernières semaines que B. Le Maire s’est senti obligé de préciser qu’il ne compte « pas dépenser l’intégralité des fruits de la croissance, une partie allant à la baisse de la dette ». Le déficit est désormais attendu à 8,4% du PIB du PIB fin 2021, alors que la prévision était de 9,4% il y a deux mois.

Source: https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/le-rebond-des-recettes-fiscales-va-reduire-un-peu-le-deficit-public-1344934

Damien Copitet

Je suis étudiant à SKEMA BS après deux années de classe préparatoire au lycée Gaston Berger (Lille). Nous nous retrouvons toutes les semaines pour l'actualité en bref, tous les mois pour les news écolo et très régulièrement pour la publication d'articles économiques donc SWIPE UPP

Vous pourriez aussi aimer