L’HGGMC en prépa ECG : programme et importance

C’est une matière qui fascine autant qu’elle est redoutée par les préparationnaires, que ce soit les anciens ECS ou les nouveaux venus de prépas ECG : l’HGGMC. En effet, elle est celle qui pour ceux qui prendront cette option présente les coefficients les plus importants aux concours, notamment dans les écoles les plus hautes dans les différents classements. De plus, les cours d’HGGMC sont extrêmement fournis et en découragent plus d’un. Passage en revue de ce qui vous attend dans cette matière au cours de vos deux ans de classe préparatoire.

 

Importance de l’HGGMC en prépa ECG


A l’heure où cet article est écrit, au vu des coefficients proposés par les écoles, il est clair que l’HGGMC sera une des matières les plus importances pour un élève de prépa ECG ayant choisi cette option à son entrée en classe préparatoire. Voici les coefficients de l’HGG aux concours.

Audencia5
Brest Business School6
BSB4
EDHEC 5
EM Normandie5
EM Lyon 5
ESC Clermont Business School5
ESCP6
ESSEC6
Excelia Business School5
GEM7
HEC6
ICN5
INSEEC5
Institut Mines Telecom Business School5
ISC5
MBS4
SCBS5
Skema5
TBS5
ENSAE6

 

 

L’esprit du programme d’HGGMC

Si une chose se trouve plusieurs fois répétée dans le bulletin officiel de janvier 2021 où est détaillé ce qu’est le programme d’HGGMC en prépa ECG, c’est bien la transversalité qui doit exister entre les différentes voies d’études que rassemble cette matière. Ainsi, vous n’êtes plus au lycée où vous avez étudié uniquement l’Histoire et la Géographie, le plus souvent sans tracer de réels ponts entre les deux matières en vous contentant de les traiter de manière séparée.

Dans cette matière vous aurez trois modes d’études à appréhender : celui de l’historien, celui du géographe et celui du géopolitologue. Et ces trois modes d’études seront à utiliser de concert dans les dissertations que vous aurez à mener. C’est ainsi que le programme vise à vous faire obtenir en deux ans un panorama complet des enjeux du monde contemporain.

 

Le programme en lui-même

Il se divise en 4 modules sensés chacun s’étendre sur un semestre (enfin 2 réellement distincts couvrant chacun un semestre de première année) et un seul en seconde année divisé en deux de manière à conserver ce même modèle.

  • Le premier module (premier semestre de première année) : il s’organise en trois temps et vise à donner aux élèves un aperçu complet des évolutions du début du vingtième siècle jusqu’à nos jours que ce soit du point de vue historique (deux parties du module, la première couvrant la période allant de l’aube de la première guerre mondiale à la fin de la guerre froide et la seconde allant de cet évènement marquant à nos jours) ou économique (vous y apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur les différents modèles économiques marquants du vingtième siècle ainsi que sur les bases concernant la notion de croissance et de développement).
  • Le second module (second semestre de première année s’attache lui aux rapports de forces et aux enjeux principaux de la scène internationale contemporaine. Vous y rencontrerez pour la première fois une notion qui a mon sens est l’élément central de vos deux ans de classe préparatoire en HGGMC : la mondialisation. Le développement et le développement durable seront également passés en revus. Enfin (et c’est presque une bizarrerie tant l’international est au cœur de tout le programme de géopolitique d’ECG), un axe entier du module sera consacré a la France à ses mutations et à l’évolution de sa puissance depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Finalement, à la fin de la première année, vous aurez eu un panorama complet du monde tel qu’il est aujourd’hui et des mutations qu’il a pu subir tout au long du XXème siècle (voire même souvent avant même cette date). La seconde année elle s’intéressera à ces mêmes problématiques mais sous un jour nouveau (alors que malgré tout ce que l’on peut dire c’est la perspective historique qui était souvent la plus présente en première année, particulièrement en ce qui concerne le premier module). Ainsi, vous allez étudier tour à tour chacun des grands ensembles continentaux que compte le monde aujourd’hui, donnant ainsi libre cours à une approche plus géographique. C’est pour cela que je disais que la division en deux modules était assez artificielle pour la seconde année de classe préparatoire. En effet, mettre bout à bout des ensembles continentaux n’a ici pas d’autres but que de poursuivre une division en semestre. D’ailleurs il est plus que probable que votre professeur prenne s’il le souhaite des libertés avec l’ordre d’étude des différents ensemble géographique…

  • Le troisième module (premier semestre de seconde année) rassemble les études de l’Union Européenne, de l’Afrique et du Proche et Moyen-Orient. Ici on peut comprendre le rapprochement opéré entre les deux dernières régions puisqu’en plus d’être voisines, elles disposent également de nombreuses similarités. Toutefois, attendez-vous à un changement radical de style en abordant le cas du bloc européen, puisqu’il rassemble des pays beaucoup plus développés et aux dynamiques très différentes de celles de ceux précédemment cités.
  • Le quatrième module (second semestre de seconde année) se concentrera lui sur l’étude de l’Amérique et de l’Asie. Une fois de plus, pas de grand rapport entre les deux blocs géographiques qui disposent d’ailleurs chacun d’un axe bien distinct dans ce module. A l’issu de celui-ci, vous arriverez en fin de seconde année, vers le milieu du mois de mars et les concours approcheront !
Julien Vacherot

Étudiant en première année à HEC Paris et rédacteur géopolitique, j'ai pour but de vous faire partager ma passion et de vous aider dans cette matière et partout où c'est possible

Vous pourriez aussi aimer