LV1 ANGLAIS ECRICOME 2022 – Analyse du Sujet

Découvrez dans cet article l’analyse du sujet d’Anglais LV1 ECRICOME 2022, l’épreuve de 3 heures, de l’après-midi du 26 avril 2022. Cette épreuve qui se découpe en trois parties (thème, version et essai) marque la moitié du concours ECRICOME. 

Le coefficient de cette épreuve oscille entre 3 et 5 en fonction des filières mais aussi des écoles de la banque ECRICOME. 

C’est parti pour l’analyse du sujet d’anglais LV1 faite par nos équipes ! 

 

POUR VOIR LE SUJET D’ANGLAIS LV1 ECRICOME DU CONCOURS 2022

POUR VOIR TOUS LES SUJETS ET LES ANALYSES DU CONCOURS 2022

 

L’analyse du sujet d’anglais LV1 ECRICOME 2022

 

Version

Typiquement, la version LV1 d’anglais pour Ecricome était un extrait d’article. Et, cette année, l’article traitait du retrait de Liverpool de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le texte comportait donc essentiellement du vocabulaire lié à la ville et au paysage. Globalement, le texte était plutôt aisément compréhensible mais il fallait faire attention surtout aux temps et à la tournure de vos phrases pour rendre le tout plus idiomatique.

Certains mots de vocabulaire pouvaient gêner (même si des équivalents se trouvaient assez facilement si on comprenait le sens général du texte) :

  • to be stripped of : être déchu de / être dépouillé de
  • coveted : convoité
  • waterfront : front de mer
  • ignominious : ignominieux / honteux

De plus, comme je le disais, il fallait faire attention aux temps, entre present perfect, preterit, past perfect. Comme il s’agissait d’un article, vous pouviez bien évidemment utilisé le passé composé en français ; mais attention surtout au plus-que-parfait en français et à la concordance des temps de manière générale.

 

Une autre difficulté que l’on pouvait rencontrer concernant les temps était l’utilisation de « since… + present perfect » comme dans la phrase « Liverpool has enjoyed world heritage status since 2004 » qu’il faudra traduire par du présent en français. Cela donnait quelque chose comme : Liverpool bénéficie/jouit du statut de patrimoine mondial depuis 2004 ». Il est vrai qu’ici on pouvait avoir tendance à mettre de l’imparfait mais cela aurait été le cas si on avait eu « had » et non pas « has ». Même combat, donc, pour la phrase suivante.

Enfin, les tournures de phrases pouvaient être compliquées à retranscrire de façon adroite en français. Par exemple, on pouvait traduire la phrase : «  The threat of being delisted has hung over Liverpool since 2012 as UNESCO warned that development has significantly changed the city’s skyline and was destroying the heritage value of its waterfront » par « La menace d’être radié de la liste pèse sur Liverpool depuis 2012, puisque l’UNESCO a averti que le développement a considérablement changé l’horizon de la ville et détruit la valeur patrimoniale de son front de mer. »

 

Thème 

Pour le thème, on découvrait également un extrait d’article, mais cette fois à propos du lancement des cryptomonnaies sur la plateforme PayPal. Il y avait du vocabulaire assez spécifique sur les cryptomonnaies et les moyens de paiement en général, ce qui pouvait poser problèmes pour certains d’entre vous. En particulier :

  • cryptomonnaies : cryptocurrency (donc déjà, le thème principal du texte pouvait représenter une difficulté en lui-même)
  • détenir : hold / detain / posess / retain
  • pour les 4 types de cryptomonnaies, vous pouviez être un peu déstabilisés, mais ils sont déjà écrits en anglais donc c’est parfait si vous avez laissé tel quel.
  • un onglet: a tab
  • devises: currencies
  • grimper en flèche: on a des expressions comme “go through the roof” ou “increase dramatically”

 

Ensuite, on pouvait trouver quelques tournures de phrase ou expression plus ou moins problématiques comme :

– l. 1 : “The American online payment giant Paypal announced that it would allow for the first time… ”

– l. 4: On pouvait éventuellement jouer sur la ponctuation à la place des participes présent en français: “A new tab will be added to the Paypal platform. It will display currency prices in real time and include information about cryptocurrency, including potential risks.”

– l. 6 : “à la fois” pouvait être traduit par “both”

– l. 9 : ici, on pouvait considérer que la popularité des cryptomonnaies est toujours en train de grimper en flèche. Et donc un present perfect serait plutôt recommandé.

– l. 11: même combat pour cette phrase puisque, malheureusement, la pandémie était toujours d’actualité à l’époque de publication de l’article et l’est même aujourd’hui.

 

Essai

Enfin, la troisième partie de l’épreuve proposait deux sujets intéressants.

 

Sujet 1

Le 1er sujet invitait à réfléchir sur le système des études supérieures aux Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et en particulier sur les frais de scolarité que paient les étudiants.  Vous pouviez éventuellement les comparer entre eux et pourquoi pas avec ceux d’autres pays. Vous pouviez mentionner la fameuse Ivy League qui comporte uniquement des universités de prestige américaines, ou bien le classement de Shanghaï qui place dans son top 10 (voire 12) uniquement des universités américaines et britanniques).

Pour répondre à la question, il était important de mettre en relation les frais de scolarité avec le prestige et la réputation de certaines universités américaines et britanniques. Vous pouviez éventuellement parler des bourses qui existent pour les étudiants. De plus, vous pouviez rappeler que les frais de scolarité varient en fonction de l’université et de la zone.

Et pour défendre votre point de vue, vous pouviez développer le sujet des prêts accordés aux étudiants ; des dettes que cela peut représenter pour eux. Puis, il était possible d’évoquer les aides financières notamment au Royaume-Uni sur d’autres catégories de frais lies aux études (logement, équipement scolaire, transports, etc.)

Enfin, vous pouviez parler des inégalités de chance qui peuvent exister vis-à-vis des frais de scolarité, notamment entre, par exemple, une famille à haut salaire et qui n’a qu’un seul enfant, et une famille qui peut ne pas avoir un salaire suffisant pour se voir accorder un prêt et qui a plusieurs enfants.

 

Sujet 2

Le second sujet portait sur la polémique autour de la “cancel culture” ou “culture de l’effacement” en français. Cette pratique est apparue aux Etats-Unis et consiste à dénoncer publiquement des propos considérés comme inadmissibles. Vous étiez donc amenés à lier cela à la question de la liberté d’expression, de la censure et du “politiquement correct”. Dans le débat autour de cette question, certains considèrent que de nouveaux codes de conduite –même si bien intentionnés – imposés par certaines universités ou encore sur les réseaux sociaux peuvent mener à une peur d’exprimer son opinion, alors même que la liberté d’expression est un droit constitutionnel notamment aux Etats-Unis. Et puis, que votre réponse soit oui ou non ou les deux, vous deviez donner des exemples, comme à propos du racisme ou des agressions sexuelles. A vous de justifier les différentes positions.

Un autre exemple que vous pouviez citer concerne Yale en 2009. En effet, Yale a interdit à ses élèves de créer des T-shirts ayant pour but de déstabiliser leurs adversaires de Harvard lors d’un annuel match de football car, sur ces T-shirts, était inscrit “I think of all Harvard men as sissies”, et plusieurs étudiants gays ont défendu le fait que “sissies” était un terme homophobe.

En bref, les correcteurs attendaient sûrement de vous que vous expliquiez les deux positions du débat en donnant des exemples, voire en reprenant un ou plusieurs mêmes exemples mais en le(s) réexpliquant avec l’autre vision.

Clara Delozière

Etudiante à l'ESCP et à jamais reconnaissante de tout ce que la prépa m'a apporté, j'ai à coeur de vous accompagner à mon tour vers la réussite. Soyez fier de vous après vos années de prépa !

Vous pourriez aussi aimer