Misterprepa

Comment analyser un sujet de dissertation ?

Sommaire

L’analyse du sujet est une étape essentielle lors de toute dissertation, quelle que soit la matière. En effet, c’est à partir de cette étape que découlera tout le reste de ton devoir. Par une bonne analyse du sujet tu éviteras de faire un hors sujet et tu seras à même de comprendre l’entièreté des enjeux et des attendus du devoir. Néanmoins, cette étape reste compliquée pour beaucoup d’élèves : du fait du manque du temps, d’un empressement, du stress…on peut être vite conduit à formuler des propositions de plans sans avoir réellement considéré le sujet dans toute sa complexité. Mais alors comment faire pour être sûr d’éviter le hors-sujet, de comprendre réellement les attendus du professeur et de trouver un plan efficace où tu peux restituer pertinemment tes connaissances ? Quelle méthode avoir pour garantir une analyse du sujet efficace qui te permettra de commencer ton devoir sur de bonnes bases ? Dans cet article, nous te donnons tous nos conseils pour analyser au mieux un sujet de dissertation !

 

Définir les termes du sujet

Tout d’abord, il faut définir les termes du sujet. Cela peut paraître assez simple mais c’est une première étape indispensable pour éviter un hors-sujet. Trouve dans un premier temps une définition générique du terme, à savoir la manière dont on l’entend communément. Ensuite, essaye de préciser cette notion au regard de ton cours : que peux tu dire de cette notion avec tes connaissances, en quoi ce terme est « problématique » ? C’est dans la définition du terme que se situe la moitié de ta copie ! Ainsi, tu dois naviguer dans un double mouvement : à la fois définir le terme de manière simple, et en même temps faire droit à toute la complexité de la notion, les enjeux qu’elle recouvre : pourquoi la première définition, simple, ne peut pas suffir ? Qu’est ce qu’elle recouvre en fait en terme d’Histoire, de réflexion…en quoi cette définition a pu évoluer, peut avoir plusieurs sens…?

Cela te permettra donc à la fois d’être assuré de ne pas faire un hors-sujet en étant sûr de comprendre ce sur quoi porte la dissertation : il s’agira de réfléchir autour de ce sujet, selon la définition que tu as donné des termes, et rien d’autre : tu dois te concentrer sur le sujet, et ta copie ne doit pas s’attarder sur des éléments qui ne seraient pas en lien direct avec ceux le composant. De plus, cela t’aide à construire ton propos en faisant droit à l’aspect problématique du sujet, et peut ainsi être une première étape afin de construire la problématique ou le plan. Il faut montrer par la définition des termes en quoi ce sujet est intéressant, pourquoi il est pertinent de s’y attarder, et ainsi comprendre pourquoi ton professeur te l’a posé. 

La définition des bornes chronologiques, dans un sujet d’Histoire, suit la même règle : essaye de comprendre, au regard des termes du sujet, pourquoi le professeur a choisi en particulier ces dates : que s’est il passé à ce moment-là ? Quel lien avec le sujet ? En quoi ces dates orientent-elles ta lecture du sujet ? 

 

Lire plus : Khôlle : comment la préparer à l’avance ?

 

Réfléchir au sujet sans a priori

Un autre conseil est de réfléchir au sujet sans a priori. En effet, avec la quantité de connaissances que tu as, tu peux être vite conduite à te lancer directement dans la rédaction d’un plan et d’une problématique. Cela peut également te conduire au hors sujet, ou du moins à te rendre compte, au bout d’un certain temps de réflexion, que tu aurais pu traiter un autre aspect du sujet. Il s’agit donc, pendant un instant, de se défaire de ses connaissances et de prendre le sujet tel quel, selon tes connaissances plus globales : qu’est ce que veut dire le sujet ? A quoi je peux penser quand je vois le sujet ? Tu peux convoquer une infinité de choses, créer des cartes mentales…il s’agit de comprendre ce que recouvre le sujet, les questions que tu peux te poser en le voyant,…

Ce moment de réflexion sans a priori est important car il te permettra de te défaire d’une restitution linéaire de ton cours, comme du recrachage, sans prendre réellement conscience de la particularité du sujet et des différents aspects qu’il recouvre : le professeur n’attend pas de toi que tu restitue mot pour mot un cours mais au contraire que tu l’utilises, que tu recoupes certaines parties entre elles, pour faire droit à toute sa complexité. Ainsi, une réflexion sans a priori te défendra de recracher une partie seulement de ton cours qui traite de ce sujet pour au contraire faire droit à tous ses éléments qui peuvent nourrir ta dissertation. 

 

Penser à un plan qui réponde au sujet

Enfin, de l’analyse du sujet découle ta problématique et ton plan. Concernant le plan, tu dois veiller à ce qu’il réponde entièrement et uniquement au sujet, en évitant à la fois le hors-sujet et une copie partielle : ainsi veille à ce que tous les enjeux que tu as identifié se retrouvent dans ton plan et en même temps que chacune de tes parties puissent être reliées à ta problématique et donc au sujet. Tu peux ainsi t’aider en construisant des titres de parties en reprenant expressément les termes clefs du sujet et en les variant selon les modalités de tes propos. 

Il faut donc que dans ton plan, on puisse percevoir clairement ton analyse du sujet et les différents enjeux que celui-ci pose, qui seront ensuite développés dans chacune des sous-parties. Il faut donc faire à droit à cette analyse complète du sujet par des titres clairs. 

 

Lire plus : s’organiser en classe préparatoire

 

En conclusion l’analyse du sujet est une étape primordiale pour tout élève qui souhaite réaliser une dissertation répondant aux attendus du professeur. Elle te permettra de bien saisir tous les enjeux du sujet et d’élaborer un plan pertinent et construit qui réponde entièrement (et uniquement) au sujet proposé. Il ne faut donc pas se lancer tête baissée dans la rédaction d’une problématique et d’un plan, mais bien plutôt de prendre le temps d’être sûr d’avoir compris tout ce que recouvre le sujet.

Newsletter
Picture of Corentin Viault
Corentin Viault