Comment travailler l’histoire en B/L (1/2) – Conseils bibliographiques

Le programme d’histoire en B/L peut paraître effrayant : La France de 1870 à la fin du XXe siècle et Le monde de 1918 à la fin du XXe siècle sont des thèmes on ne peut plus vastes. Le nombre de dates, de noms et de définitions à retenir semble insurmontable.

Mais il existe des moyens de se retrouver dans ce programme et de réussir à en avoir une connaissance fine.  

Faire de l’histoire en prépa, ce n’est pas s’arrêter au cours du professeur, vous vous en doutez bien. Il vous faudra, tout au long de vos années de prépa, lire des livres, autant sur la France que sur le Monde. Je vous donne donc ici quelques conseils bibliographiques, contenant des livres qui m’ont été utiles, que j’ai appréciés ou sur lesquels j’ai eu des retours positifs.

Les ouvrages utiles pour travailler la partie mondiale du programme

D’abord, il faut parler des ouvrages canoniques pour le programme d’histoire de la B/L dans sa partie sur le monde : les trois tomes de l’Histoire du XXe siècle de Serge Berstein et Pierre Milza en les confrontant aux quatre tomes de l’Histoire générale du XXe siècle de Bernard Droz et Anthony Rowley.

Les « Berstein et Milza » ont le mérite d’être synthétiques : ce sont de véritables manuels scolaires, sources de dates et de faits. Mais, pour autant, ils pêchent par leur manque d’informations et ne sont pas particulièrement agréables à lire.

Mon choix, en classe préparatoire, s’est dès lors porté sur les « Droz et Rowley », denses et parfois peu clairs, mais qui parcourent de manière approfondie l’ensemble du programme de B/L : ce sont les ouvrages idéaux pour être prêts sur la quasi-totalité des sujets susceptibles de tomber.

Pour aller plus loin, deux séries d’ouvrages sont de très bonne facture, et qui plus est plaisants à lire, ce qui n’est que moyennement le cas pour les précédents.

D’abord, les ouvrages de Ian Kershaw : L’Europe en enfer (1900-1945) et le récent L’Âge global (1945-nos jours) : traduits de l’anglais et écrits par un grand spécialiste d’Hitler et de l’Allemagne nazie, ce sont des ouvrages d’une taille importante (près de 600 pages pour chacun) mais qui vous seront très utiles et que vous ne regretterez pas d’avoir lus. A la différence des livres précédemment cités, Kershaw s’arrête plus ou moins longuement sur chaque pays (principalement européen ou soviétique) et fournit alors des exemples très utiles pour vos dissertations.

Ensuite, l’ouvrage d’Eric Hobsbawm, L’Âge des extrêmes : Histoire du court XXe siècle (1914-1991) : historien britannique marxiste, il porte dans cet ouvrage un regard intéressant sur l’histoire de l’Europe, de l’URSS et plus généralement du monde. Ce livre, dans lequel est développé une réflexion originale, est véritablement stimulant pour penser la période que l’on étudie. Plus problématisé que les précédents, il permet cette fois-ci de fournir à votre copie une véritable densité intellectuelle, dépassant le simple catalogue de faits ou de dates. C’est, enfin, un véritable plaisir de lecture.

Les Que sais-je, notamment ceux de Nicolas Werth sur l’URSS : Histoire de l’union soviétique de Lénine à Staline (1917-1953) et Histoire de l’Union Soviétique de Khrouchtchev à Gorbatchev (1953-1991) sont également de bons investissements : courts, ils permettent d’éclairer rapidement sur des thèmes essentiels au programme de B/L.

Les ouvrages utiles pour travailler la partie française du programme

Il vous faut d’abord une série d’ouvrages généraux pour la partie française du programme.

Une série de qualité est alors celle des éditions Seuil :  les six ouvrages suivants parcourent en effet la période 1870-1995 et sont donc parfaitement calibrés pour la B/L :

  • Le triomphe de la République (1870-1914), Arnaud-Dominique Houte : je conseille tout particulièrement ce livre. Problématisé, il fournit de grandes lignes de lecture pour la période. C’est également un ouvrage qui se démarque par la qualité de ses exemples, précis, originaux et très bien développés. 
  • Gagner la paix (1914-1929), Jean-Michel Guieu
  • La crise des années 30 (1929-1938), Dominique Borne et Henri Dubief avec une alternative (ce dernier ouvrage ne m’avait pas beaucoup plu) : La France des années 30 de Serge Berstein.
  • La République moderne (1946-1958), Jenny Raflik
  • Croissance et contestation (1958-1981), Jean Vigreux
  • La France à l’heure du monde (1981-nos jours), Ludivine Bantigny

Il existe une alternative aux trois derniers ouvrages : l’ouvrage La France du temps présent (1945-2005) de Michelle Zancarini-Fournel et Christian Delacroix, qui a un aspect encore un peu plus politique.

Une fois ces ouvrages généralistes lus, vous pouvez vous concentrer sur certains points particuliers du programme.

D’abord, il faut s’intéresser à un aspect plus social du programme français, les manuels que je vous ai conseillés étant plutôt tournés vers une histoire politique.

Vous pouvez donc d’abord lire Les paysans dans la société française d’Annie Moulin, ouvrage de référence en la matière et, qui plus est, rapide à lire.

De même, l’Histoire de l’immigration de Marie-Claude Blanc-Chaléard permet d’embrasser toute la période et donc de réfléchir sur celle-ci, ce qui pourra être votre exercice lors des concours (le sujet du concours 2020, par exemple, était “Être jeune en France de 1870 à la fin des années 1980″). L’immigration est en général un bon thème d’étude en ce qu’il permet d’articuler de nombreux phénomènes (conjoncture économique, démographie, politique intérieure et extérieure …), ce qui est également le travail demandé dans une dissertation d’histoire. 

Les ouvrages de Gérard Noiriel sont également de très bonne qualité, et vous pouvez par exemple lire Les ouvriers dans la société française ou encore Le Creuset Français : Histoire de l’immigration, mais également beaucoup de ses autres ouvrages.

Un dernier auteur, Christophe Charle, peut constituer une lecture intéressante et utile : Le siècle de la presse (1830-1939), Les élites de la République (1880-1900) et j’en passe !   

D’autres ouvrages peuvent être intéressants, et à vrai dire beaucoup peuvent vous aider pour travailler le programme d’histoire de B/L : Le socialisme en France et en Europe de Michel Winock, Histoire de la diplomatie française : Tome II – De 1815 à nos jours, un ouvrage co-écrit par des spécialistes des différentes périodes qui segmentent la période qui débute à partir de 1815 : Pierre Guillen, Jean-Claude Allain, Georges-Henri Soutou …

Je ne peux enfin que vous conseiller d’aller regarder la collection L’univers historique des Editions Seuil dont la fondation avait pour but de : « présenter les œuvres d’histoire les plus variées quant à leur nature, et les moins discutables quant à leur qualité » et qui est véritablement une mine d’or pour le programme B/L.

Après avoir lu tous ces livres, que faire ? C’est ce que nous verrons dans la deuxième partie de cet article puis dans l’article portant sur la méthodologie pour écrire une bonne dissertation d’histoire.

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer :
ESCP Business School et la Fondation ESCP souhaitent encourager l’égalité des chances, en accord avec une des valeurs qui est…