Les dates clés du commerce international et régional

Le commerce international et régional est un thème central du programme d’Économie, Sociologie et Histoire de deuxième année. Ainsi, il est nécessaire de maitriser la liste de dates ci-dessus pour arriver confiant aux concours si le sujet porterait sur le module trois d’ESH qui concerne la mondialisation économique et financière. 

1786 : Traité Eden-Rayneval entre la France et la Grande-Bretagne

1834 : entrée en vigueur du Zollverein, l’union douanière allemande

1846 : Abrogation des Corn Laws au Royaume-Uni ( lois protectionnistes sur le blé ) 
 
 

Les lois sur le blé : un débat fondamental de l’histoire de la pensée économique 

 

L’abolition des Corn Laws marque l’avènement d’une économie de libre-échange au Royaume-Uni. Face à la chute du prix du blé sous la pression de l’arrivée des céréales russes et américaines après les guerres napoléoniennes, les propriétaires fonciers obtiennent le vote de la Corn Law dès 1815.

Le blé étranger est autorisé à entrer en Grande Bretagne seulement si son prix est jugé comme rentable par les landlords (propriétaires fonciers très riches par opposition au yeomen). Ce système s’impose comme un système protectionniste rigoureux.

A partir des années 1830, les lois sur le blé devient l’enjeu d’une lutte sans merci entre « l’Angleterre verte » des landlords et « l’Angleterre noire » des manufacturiers. Pour ces derniers, les prix élevés des denrées alimentaires font augmenter les salaires et nuisent fortement aux profits dans une phase de baisse des prix. Les manufacturiers de Manchester mobilisent ainsi leurs ouvriers dans une lutte en faveur d’une baisse du prix du blé, dans un contexte où la consommation de pain représente une importance majeure pour cette population pauvre qui ont une propension marginale à consommer la plus élevée.

C’est seulement en 1846 que Robert Peel abolisse les droits sur les céréales. Cette date représente du point de vue de l’histoire de la pensée économique la victoire des partisans de Ricardo face aux Malthusiens. Par ailleurs, les actes de navigation, qui offraient à la marine britannique un monopole sont abolis en 1849.

Il faudra toutefois attendre janvier 1860 et le traité de libre-échange franco-britannique « Cobden-Michel Chevalier » pour que s’esquisse une Europe du libre-échange.

 
1849 : Abrogation du Navigation Act au Royaume-Uni, une loi qui datait de 1651
 
23 janvier 1860 : Accord Cobden-Chevalier.  C’est un traité de libre-échange signé le 23 janvier 1860 entre l’Empire Français et le Royaume-Uni
 
1879 : l’Allemagne durcit le protectionnisme tarifaire ( droits de douanes ) ce qui engendre directement un retour généralisé au protectionnisme dans toute l’Europe
 

1892 : Adoption du tarif Méline en France (protectionnisme)

1930 : Promulgation du Smoot-Hawley Act aux États-Unis qui. institue des droits de douane protectionnistes. Cette initiative causera une contraction du commerce mondial sans précédent

Novembre 1931 : La Grande-Bretagne jusqu’alors économie-monde rompt avec un siècle de libre-échange
 
1947 : Naissance du GATT
 

Le 18 avril 1951 : Moins d’un an après la Déclaration Schuman, le traité de Paris instituant la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) est signé par les gouvernements français et allemand, ainsi que par ceux de la Belgique, de l’Italie, du Luxembourg et des Pays-Bas

25 mars 1957 : Ratification du Traité de Rome instaurant la CEE entre la France, la RFA, l’Italie et le Bénélux

Septembre 1960 : Création de l’OPEP à Bagdad, Irak

1962 : La CEE met en place la PAC (protectionnisme sur l’agriculture).

1973 : Élargissement de la CEE avec le Danemark, le RU et l’Iralnde (L’Europe des neuf)

1er janvier 1981: adhésion de la Grèce à la CEE (Europe des dix )
 
1986 : Adhésion de l’Espagne et du Portugal à la CEE (Europe des douze)
 

1986: Ratification de l’Acte unique européen qui élargit les compétences de la CEE et implémente une libre circulation des facteurs. Évènement précurseur du Marché unique de 1993. 

1994 : Mise en place de l’ALENA entre les États-Unis, le Mexique et le Canada

1.01.1995 : l’OMC remplace le GATT ( Attention : l’OMC est une organisation juridique à la différence du GATT qui est un simple traité)

1995 : Adhésion de l’Autriche, de la Finlande et de la Suède à l’UE

1999 : échec de la Conférence de Seattle (OMC)

2001 : La conférence de Doha s’avère être un échec. Cependant, elle aboutit par l’entrée de la Chine dans l’OMC (tournant dans le commerce international)

2004 : l’UE connaît le plus grand élargissement de son histoire en passant de 15 à 25 pays membres

2007 : Entrée dans l’UE de la Bulgarie et de la Roumanie (l’UE compte alors 27 pays membres)

2009 : Obama réaffirme le Buy American Act

1er janvier 2014 : entrée dans l’UE de la Croatie (UE à 28)

Octobre 2016 : Ratification du CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement), un accord de libre-échange entre l’UE et le Canada

2017: l’administration Trump met en avant sa volonté de renégocier les accords de l’ALENA

2018: Trump annonce la mise en place d’une taxe supplémentaire  sur les importations d’acier (+25%) et d’aluminium (+10%)

Octobre 2019: l’Organe de règlement des différends de l’OMC autorise les États-Unis à pratiquer pour une somme de 7,5 milliards de dollars des sanctions commerciales sur les importations de produits européens pour pratiques commerciales déloyales de la part d’Airbus dans le conflit Airbus-Boeing

15.11.2020 : Ratification du plus grand accord de libre-échange de l’histoire entre les pays de l’ASEAN, la Chine, l’Australie, le Japon, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, lesquels représentent 30% du PIB mondial et 28% du commerce mondial

14/05/2020 : Roberto Azevedo quitte la direction d’une OMC en crise 

1er.01.2021: Le Royaume-Uni quitte l’UE

2021 : Biden annonce le durcissement du Buy American Act

Buy American Act : un protectionnisme qui cache son nom" (L'Opinion) - Emmanuel Combe

 
 
Vous pourriez aussi aimer