La méthode ultime pour progresser en oral de langue

Lorsqu’on est en classe préparatoire, ce que l’on recherche le plus est la progression. Savoir qu’on est en phase d’amélioration accroit notre motivation et nous pousse vers une volonté de progression toujours plus forte. Souvent en prépa on ne sait pas trop comment s’améliorer en oral de langue, on ne sait pas s’il est préférable de relire son cours de grammaire encore et encore pour ne pas faire de fautes ou s’il vaut mieux pratiquer la langue en question… En effet, on cherche forcément la meilleure méthode afin d’optimiser le plus de temps possible. C’est la raison pour laquelle je vais essayer de vous aiguiller au maximum afin de faciliter votre progression en oral de langue.

Lire plus sur : L’importance de s’améliorer en langue et comment y parvenir.

1) L’entraînement

Il est nécessaire de s’entraîner à l’oral en prépa, puisque cela va déterminer votre admission dans une école. Cependant, tant que vous êtes en cours, vous pouvez vous permettre de tester différentes choses.

  • N’ayez crainte de vous tromper

En effet, il est important de savoir qu’en prépa vous allez faire beaucoup d’erreurs… MAIS PAS DE PANIQUE ! C’est grâce à celles-ci que vous progresserez. Il ne faut pas craindre d’en faire, bien au contraire, c’est l’endroit où il est préférable de tomber pour mieux se relever. Se tromper durant vos deux ou trois années vous permettra d’apprendre davantage et de ne plus commettre les mêmes fautes le jour du concours. Par là je veux dire que, dès que vous avez l’occasion de participer à l’oral, il faut le faire. Il est préférable de commettre son erreur à l’oral devant le professeur pour que celle-ci puisse être corrigée plutôt que de la garder pour nous et refaire la même le jour du concours.

  • Enregistrez-vous

Il est vrai que l’enregistrement audio est très important quant à la progression à l’oral. Mais combien de temps dure-t-il ? Et que dire dedans ? Selon moi, il est déjà très bien de s’enregistrer une minute tous les jours. Ce qui vous laisse du temps pour deux ou trois écoutes afin de repérer vos fautes, les corriger et ne plus les refaire. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez toujours les faire écouter à vos professeurs… Ensuite, pour ce qui est du contenu je vous conseille de commencer en racontant brièvement votre journée, puis petit à petit vous pourrez synthétiser des articles de presse. Ce qui vous permettrait de « kill two birds with one stone » en améliorant votre anglais et en étant à jour sur l’actualité. Bien évidemment, il est préférable de prendre un article dans la langue en question !

  • Être PATIENT !

Parfois, vous aurez l’impression de travailler d’arrache-pied mais de ne pas progresser et en effet cela peut être démotivant… Mais il ne faut rien lâcher !!! Au contraire, il faut faire preuve de patience et de régularité. Même si vous avez l’impression de ne pas avancer, persévérez et vous vous rendrez compte à terme (notamment le jour du concours) que la progression était bien présente. La classe préparatoire c’est beaucoup de chutes, beaucoup de périodes démoralisantes mais avec la patience et la persévérance elle rime aussi avec réussite et fierté !

 

2) Une pratique extra scolaire de la langue

  •  Pratiquer

L’une des meilleures méthodes pour s’améliorer en langue (à l’orale comme à l’écrit) est la pratique. Il n’y a rien de plus fidèle que la pratique régulière d’une langue. Cela peut passer, comme je le disais précédemment, par les enregistrements audio mais aussi bien par les conversations entre amis dans la langue que vous voulez améliorer.  La pratique passe aussi par des lectures de livres ou d’articles de presse. Mais encore elle passe aussi par le visionnage de films et de séries. Bref, pratiquer une langue c’est vivre au quotidien avec cette langue.

  • La répétition

L’amélioration à l’oral ne se limite pas seulement à ne plus faire de fautes même si là est le plus grand enjeu. Celle-ci englobe aussi une amélioration au niveau de l’accent et de la prononciation. Pour cela, je vous conseille vivement de joindre l’utile à l’agréable en piochant une série ou un film que vous aimez tout particulièrement et en essayant de répéter les dialogues jusqu’à ce que vous paraissiez natif ! Au fur et à mesure du temps, vous n’aurez plus besoin d’efforts pour avoir un bel accent et pourrez vous fondre parmi les habitants du pays. En outre, afin d’améliorer votre accent, il est indispensable d’écouter encore et encore l’accent de natifs. Encore une fois, les séries, les films, les podcasts sont les meilleurs moyens de vous améliorer.

 3) Perfectionner la langue

  •  Apprendre des expressions idiomatiques

 En effet, pour paraitre le plus naturel possible à l’oral, le mieux est de connaitre des expressions idiomatiques et des expressions fréquemment utilisées par les natifs. Pour ce faire, vous en verrez très certainement au cours de vos années de prépa, retenez les et gardez les précieusement dans un petit carnet consacré uniquement à celles-ci.  En outre, pour apprendre les expressions très fréquemment utilisées par les habitants du pays en question, rien de mieux que de connaitre quelqu’un sur place. Mais si ce n’est pas le cas, pas de panique, les articles de presse ainsi que les ouvrages répondront à vos besoins.

Lire plus sur : Expressions idiomatiques -Anglais

  • Noter les mots inconnus

 Acquérir le plus de vocabulaire possible est en effet un moyen capital quant à la progression d’une langue à l’écrit ou à l’oral. Pour cela, je vous conseille vivement de garder un carnet sur vous et d’y inscrire tous les mots inconnus que vous rencontrerez. En outre, afin de ne pas les oublier et de ne pas perdre énormément de temps à tous les relire tous les jours, je vous recommande fortement de faire des listes de mots sur anki ou quizzlet et de passer environ 30 minutes de révisions tous les 2 jours.

Lire plus sur : GUIDE : Comment utiliser Anki matière par matière ?

 

Conclusion

Il est vrai que tout ce que j’ai énuméré est plus facile à dire qu’à faire, mais tous ces conseils restent à mon avis la clé de votre réussite. Gardez en vous cette motivation car c’est elle qui vous permettra de gravir les échelons.

Lire plus sur : Comment garder la motivation en prépa 

Samy M'Hamed Said

J'ai intégré Kedge Business School à l'issue de deux années de prépa ECS. J'ai pour but de vous aider et de vous encourager au maximum durant vos deux ou trois inoubliables années de prépa.

Vous pourriez aussi aimer