Prépa ECG : Comment réussir la synthèse de textes ESCP ?

Avec une méthodologie rigoureuse, l’épreuve de synthèse de textes ESCP est très accessible ! Nos conseils pour exceller !

 

Ce qu’il faut savoir sur l’épreuve de synthèse de textes ESCP

La synthèse ESCP concerne 3 écoles de la BCE pour 2022 : l’ESCP, SKEMA et TBS. Pour 2023, avec la fusion toutes les écoles de la BCE seront concernées (tous les détails ici)

  • L’épreuve dure 4 heures, avec une limite de 300 mots (+/- 10%)
  • C’est une épreuve totalement différente de la contraction ou du résumé de texte. En effet, l’épreuve regroupe 3 textes écrits par 3 auteurs différents, abordant généralement un même thème commun. L’enjeu est de confronter ces textes, en identifiant leurs points d’accord et de contradiction.
  • La synthèse doit être structurée de façon très spécifique.
  1. Elle doit débuter par une Question Globale (QG), une question directe et assez courte (environ 10-15 mots), qui doit impérativement englober les 3 textes.
  2. Elle est composée de trois paragraphes, introduits par trois questions directrices : chaque auteur doit avoir un avis sur ces questions. Chaque paragraphe doit retranscrire à la suite la pensée des trois auteurs en utilisant des verbes d’énonciation ( X affirme que …, X soutient que…, Selon X …)

 

Déroulement étape par étape : 4H au total

Le temps par étape n’est donné qu’à titre indicatif, c’est à vous de

tester, et de voir quelles sont les étapes où vous avez besoin de plus ou moins de temps.

 

Étape 1

Lecture des textes (30 min / texte) : prendre des notes, puis identifier les idées principales de chaque texte, que l’on numérote.

 

Étape 2

Recherche de la QG et des 3 sous-problématiques (30 min) : cette étape peut prendre du temps, elle n’est pas à bâcler ! La question générale est très importante, il faut la reformuler jusqu’à ce qu’elle expose parfaitement le problème soulevé par le corpus de textes.

 

Étape 3

Construire un tableau croisant les textes et les sous-problématiques (10/15 min) : placer dans les cases les numéros des idées des textes correspondant à chacune des sous-problématiques. Les idées ne doivent pas forcément toutes être utilisées, elles doivent absolument coller avec la question posée.

Étape 4

Rédaction des paragraphes au brouillon (4H) : voici un exemple de structure d’une synthèse :

 

Question Globale

(Sauter une ligne)

Q1 ? Auteur 1 pense que… Au contraire, pour Auteur 2…. Enfin, Auteur 3 prolonge cette idée en affirmant que…

(Sauter une ligne)

Q2 ? Auteur 2… Auteur 3… Auteur 1… 

(Sauter une ligne)

Q3 ? Auteur 3…. Auteur 1… Auteur 2….

(Sauter une ligne)

Étape 5

Recopiage + relecture (45 min) : Nos conseils pour réussir la synthèse

 

1. Commencer par analyser les textes séparément

Ne pas prendre en compte les autres textes. L’enjeu est justement de confronter ces 3 textes. Ne pas directement chercher des idées communes.

 

2. Prendre son temps pour rédiger. 

Pour la synthèse, vous n’avez que 300 mots à écrire en 4 heures. Alors au lieu de vous précipiter, profitez de chaque minute pour produire une synthèse soignée et claire, d’abord rédigée au brouillon. En effet, le style, l’élégance et la fluidité comptent énormément dans cette épreuve : il faut donc bien prendre le temps de trouver les mots justes, qui reflètent au mieux la pensée de chaque auteur. De même, une copie rendue avec une écriture soignée et lisible fera bonne impression, et sera donc forcément mieux notée qu’une copie illisible.

 

3. Compter ses mots au brouillon

Le comptage de mots n’est certes pas la partie la plus intéressante de la synthèse, mais il est vraiment bête de perdre des points pour cela. Alors pour ne pas avoir de mauvaise surprise, comptez d’abord des mots au brouillon. Si jamais vous avez trop ou pas assez de mots, ajustez votre texte au brouillon avant de le recopier.

 

4. Ne pas négliger la phase de relecture

La phase de relecture est essentielle pour s’assurer de ne pas avoir laissé de fautes. En effet, celles-ci sont très pénalisées : 3 fautes = 1 point en moins. L’orthographe doit donc être irréprochable, et cela nécessite une relecture.

Vous devez également profiter de cette dernière étape pour recompter les mots : le décompte doit être clairement indiqué en fin de copie.

 

 

Dorian Zerroudi

Rédacteur chez Mister Prépa, j'ai à coeur d'accompagner un maximum d'étudiants vers la réussite !

Vous pourriez aussi aimer