Tips pour assurer aux oraux de personnalité

Les concours approchent et avec eux les oraux. Une fois les écrits passés, rien n’est encore joué, il est possible de gagner beaucoup de places avec les oraux, mais aussi d’en perdre beaucoup… alors on prend les oraux au sérieux et on les prépare ! 

Dans cet article, on vous présente 6 tips pour assurer aux oraux de personnalité. 

 

1. Savoir de quoi on parle

Il faut absolument éviter d’hésiter, de bégayer ou que le jury se rende compte que tu ne maîtrises pas le sujet. Dès lors, le jour de l’oral, parle de choses que tu maîtrises, sur lesquelles tu es incollable. De cette manière tu auras l’air sûr de toi et tu seras convainquant ! C’est tout ce que cherche le jury finalement, des étudiants qui ont confiance en eux et en ce qu’ils disent. 

 

2. Préparer vos entretiens

Et pour savoir de quoi on parle le mieux est de se préparer à l’avance. En fonction de l’école que tu passes et des attentes de celles-ci, révise tes arguments. Il faut connaitre les spécificités de l’école pour relier tes expériences et tes projets avec ce que propose l’école. 

lire plus : Questions classiques pour les oraux

 

3. Ne pas mentir 

Mais surtout, pour savoir ce que l’on dit l’essentiel est de dire la vérité. N’essaye pas d’inventer des expériences, le jury s’en rendra compte en te posant des questions. Une telle attitude est disqualifiante en oral de personnalité car les écoles de commerce ne sont pas là pour recruter des menteurs. Qui plus est le jury considérera que tu n’as rien à apporter à l’école si tu es obligé de mentir pour être intéressant.

 

lire plus : 6 principes de persuasion pour exceller à l’oral

 

4. S’appuyer sur ses expériences, et tirer du positif de chacune d’entres elles

L’important n’est pas d’avoir beaucoup d’expériences professionnelles, les jurys savent que vous sortez de prépa et donc que vous n’avez pas eu l’occasion de travailler. Ce qui compte est de savoir tirer le positif de vos expériences (qu’elles soient professionnelles ou non).

Dès lors il faut que tu mettes en relation ce que tu as fait dans le passé avec ce que tu veux faire plus tard. En quoi ce que tu as fait peut avoir un impact positif sur ta future carrière ?

Par exemple, si tu as été bénévole dans ton club de sport lors de compétition, tu peux en faire part au jury en disant que tu as appris grâce a cette expérience, le travail d’équipe et que tu apprécies cela. 

 

5. Faire des phrases courtes 

Il faut absolument être clair dans ce que tu relates. Tu dois être percutant, le jury doit tout de suite comprendre la où tu veux en venir. Pour cela il faut faire des phrases courtes et simples. Evite à tous prix les phrases trop longues et trop compliquées qui ne se finissent pas. Cela va te perdre toi et le jury.  

 

6. Avoir une attitude positive

Le langage corporel compte pour beaucoup dans ce qu’une personne va retenir de toi. Si tu es stressé, mal à l’aise ou gêné, cela va se traduire sur ton visage et ton corps. Il est important de savoir masquer ces signes apparents de stress pour ne pas que cela prenne le dessus sur ce que tu dis. Tous les comportements parasites sont à proscrire (le gigotement, la main dans les cheveux, jouer avec ton stylo…). Si tu te reconnais dans ces tics, prends en conscience et travaille sur toi pour éviter de les faire le jour j. 

Avant d’être convaincant dans les paroles il faut l’être dans la posture, dans l’attitude, car c’est ce que tu dégages qui va frapper le jury. Alors tiens toi droit et regarde le jury dans les yeux pour capter son attention. 

… et enfin sois souriant il faut que le jury ait envie de t’écouter. 

Vous pourriez aussi aimer