Zoom sur les pays émergents

Zoom sur les pays émergents

 

📸 Ne manquez aucune information concours en nous suivant au quotidien sur notre compte Instagram 📸

 

Dans les années 1980, les marchés boursiers se sont considérablement développés un peu partout dans le monde. C’est dans ce contexte que l’économiste néerlandais Antoine van Agtmael parle de « pays émergent ». En effet, en 1981, il désigne les pays en développement offrant des opportunités pour les investisseurs comme des pays émergents.

Des années 1960 aux années 1980, on appelait ses pays les Nouveaux Pays Industrialisés (NPI). Ces pays s’étaient intensément développés grâce à un important décollage industriel. Cependant, cette appellation est devenue obsolète car l’industrie n’est plus le seul vecteur d’émergence et de développement.

Les notions de pays émergents et d’émergence sont relativement imprécises mais des spécialistes ont proposé des critères afin de définir si un pays fait partie, ou non, des pays émergents.

Nous pouvons tout particulièrement distinguer 3 critères pour définir ce qu’est un pays émergent.

  • Revenus intermédiaires : le pays doit avoir un revenu par habitant en parité de pouvoir d’achat compris entre 10 et 75 % du revenu moyen de l’Union européenne.
  • Croissance et rattrapage économique : le pays doit avoir connu, durant au moins une décennie, une croissance supérieure à la moyenne mondiale (2,974 en 2018). Le pays connait une période de rattrapage économique, ce qui fait de lui un acteur plus important dans la création de richesses mondiale.
  • Transformations institutionnelles et ouverture économique : l’émergence économique doit permettre au pays de se développer et de prendre part à la mondialisation.

Les pays émergents représentent près de 50 % de la richesse créée dans le monde et les deux tiers de la population mondiale.

Nous pouvons différencier plusieurs catégories de pays émergents, dont notamment les BRICS, les NPIA, les Tigres asiatiques et les Next Eleven.

             Les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud)

Les BRICS sont un groupe de pays émergents défini en 2001 par Jim O’Neill, économiste de la banque d’investissement Goldman Sachs. En 2011, l’Afrique du Sud est ajoutée.

Ils représentent 16 % du PIB mondial en 2001 puis 27 % en 2011.

Les pays du BRICS représentent une population de 3 milliards d’habitants, soit 41 % de la population mondiale.

La Chine, l’Inde et le Brésil sont considérés comme les grandes puissances émergentes actuelles. La Russie est une puissance en voie de restauration. Quant à l’Afrique du Sud, il s’agit encore davantage d’une puissance régionale.

               Zoom sur la Chine, seconde puissance mondiale

La Chine est devenue en 2011 la deuxième puissance économique de la planète. Elle détrône ainsi le Japon et devient la première puissance du continent asiatique. En décembre 2014, la Chine devance les États-Unis et devient la première puissance économique mondiale en revenu par habitant en parité de pouvoir d’achat (PIB PPA).

               Zoom sur l’Afrique du Sud, pays le moins influent du groupe BRICS

L’Afrique du Sud est une puissance industrielle qui s’est construite sur l’exploitation de ses matières premières, plus précisément, de l’extraction de mines d’or et de diamants. Johannesburg est l’un des centres d’extraction de métaux précieux les plus importants du monde. Le secteur tertiaire produit également de nombreuses richesses, notamment le tourisme de haut de gamme qui est en plein essor dans le pays. Cependant, l’Afrique du Sud se classe seulement au 29ème rang économique mondial.

Le Brésil est la 7ème puissance économique mondiale, la Russie est la 8ème, juste devant l’Inde 10ème puissance économique mondiale.

Le premier sommet des pays BRIC a eu lieu en 2009 en Russie. En 2011, le troisième sommet des BRIC, qui a lieu en Chine, est aussi le premier sommet des BRICS, avec l’adhésion officielle de l’Afrique du Sud. La Nouvelle banque de développement a été inaugurée en 2015. C’est une institution conçue comme une alternative à la Banque mondiale. En 2019, lors du onzième sommet, les BRICS affichent leur ambition de lutter pour un multilatéralisme « renforcé et réformé » et « plus ouvert ».

             Les Nouveaux Pays Industrialisés d’Asie (NPIA) ou les « quatre Dragons » : Corée du Sud, Taïwan, Singapour, Hong Kong

Les Nouveaux pays Industrialisés d’Asie (NPIA) se caractérisent par une stratégie de développement commune qui repose sur cinq principes fondamentaux.

  • La réforme agraire, qui permet le décollage industriel. Les mesures de développement agricole permettent la création d’une classe moyenne nécessaire pour créer une demande interne.
  • L’industrialisation par la promotion des exportations. Les NPIA développent la production de biens destinés à l’exportationafin de profiter de leurs avantages comparatifs procurés par une main d’œuvre abondante et bon marché.
  • L’intervention active de l’État. L’État crée les infrastructures nécessaires à l’industrialisation, met en place des mesures protectionnistes, choisit les secteurs considérés comme prioritaires pour l’industrialisation.
  • Une généralisation de la scolarisation. Une politique scolaire active permet l’augmentation du taux d’alphabétisation et l’apparition d’une main d’œuvre qualifiée.

Cette stratégie de développement a apporté des résultats concrets pour les NPIA, qui sont désormais des économies très ouvertes. En effet, les exportations représentent environ 30% du PIB des NPIA. 

Aujourd’hui, nous pouvons même parler de pays développés à part entière à propos des NPIA. Ils jouissent d’un PIB PPA par habitant équivalent à celui de l’Union européenne. 

Cependant, cette stratégie présente quelques limites. En effet, la croissance économique n’est pas toujours synonyme de développement.

                  Les Tigres asiatiques : Thaïlande, Vietnam, Malaisie, Indonésie, Philippines

Ces États dits « Nouveaux Pays Exportateurs » (NPE) sont des pays émergents qui succèdent à la vague de développement des quatre Dragons asiatiques. Ils connaissent un processus de croissance économique tirée par les IDE des pays industrialisés. Grâce notamment aux IDE du Japon et des quatre Dragons, ces pays ont réduit leur chômage et améliorent petit à petit leur niveau de vie.

             Les Next Eleven

Les Next Eleven sont un ensemble de onze pays (Mexique, Nigéria, Egypte, Turquie, Iran, Pakistan, Bangladesh, Vietnam, Corée du Sud, Indonésie et Philippines) susceptibles de compter parmi les plus importantes économies du monde dans le courant du XXIèmesiècle.

Cette liste de pays a été établie en 2005 par Jim O’Neill, économiste de la banque d’investissement Goldman Sachs.

Les pays ont été choisi en fonction de leur stabilité macroéconomique, leur maturité politique, leur ouverture commerciale, leurs politiques d’investissement et leur qualité du système éducatif. Les Next Eleven réalisent 7 % du PIB mondial en 2009.

L’émergence de ses pays inquiète certains auteurs, qui parlent même de basculement du monde. Sylvia Delannoy dans son livre Géopolitique des pays émergents (2012) mentionne une redéfinition des grands équilibres mondiaux, qui, selon elle, a déjà commencé.

 

📸 Ne manquez aucune information concours en nous suivant au quotidien sur notre compte Instagram 📸

Vous pourriez aussi aimer :
Nous lançons le concept des E-Admisseurs pour vous faire découvrir les Grandes Écoles en toute transparence !