Prépa ECG : comment progresser en mathématiques appliquées ?

Dans cet article, on va se focaliser sur une seule matière et pas n’importe laquelle : les mathématiques. Cette matière est l’une des plus importantes en classe préparatoire donc elle ne peut absolument pas être négligée. Ici, je vais vous donner le plus de conseils possibles afin que vous puissiez bien progresser en mathématiques quel que soit votre niveau initial. Personnellement je suis convaincu que tout le monde peut réussir à s’en sortir en mathématiques avec du travail, de la régularité et aussi une extrême rigueur. Les maths ne doivent plus être le frein qui vous empêche d’atteindre vos objectifs. Ici, on va principalement s’intéresser aux mathématiques 1, c’est à dire les épreuves de maths d’Ecricome, de L’Em Lyon et de l’Edhec car les mathématiques parisiennes sont différentes dans leur contenu mais aussi dans la façon de les travailler.

L’importance du cours

Tout d’abord, le plus important est de connaître les bases du cours. Sans comprendre les bases du cours, vous ne pourrez rien faire en mathématiques. J’insiste sur le fait que ce soit les « bases » du cours qu’il est nécessaire de savoir car le cours de mathématiques dans sa globalité peut quelque fois paraître incompréhensible avec les démonstrations des propriétés etc… De plus, ces passages ne sont vraiment pas très utiles pour décrocher une bonne note en maths, ainsi, il est inutile de perdre du temps à tout apprendre par cœur. L’important est de trier et extraire l’essentiel qui vous fera gagner des points. Voici quelques exemples du cours à savoir sur le bout des doigts (les dérivés, les primitives, l’ensemble de définition des fonctions classiques, les conditions nécessaires pour savoir si une matrice est diagonalisable, les 3 justification d’une fonction à densité …)

Lire plus : L’importance des maths et comment travailler le cours 

Pour ceux qui ont des difficultés en maths

  • Tout d’abord, il faut bien comprendre que les maths 1 c’est comme des gammes, ce sont toujours les mêmes types d’exercice qui reviennent en boucle. De plus, les sujets sont extrêmement longs, en ce sens, pour décrocher une note convenable ou même dans certain sujet une bonne note, il suffit parfois de réaliser que la moitié du sujet. Ces deux choses sont essentielles pour comprendre comment bien travailler les mathématiques en classe préparatoire.
  • En sachant cela, il va maintenant falloir prioriser certains domaines étudiés en mathématiques (fonctions, fonction à deux variables, algèbre linéaire, probabilité …) car vous ne pourrez pas tout maîtriser parfaitement et tout travailler ne serait qu’une perte de temps. Vous allez donc choisir les domaines dans lesquels vous êtes le plus à l’aise, et vous allez les travailler de manière approfondis, ce qui vous permettra d’aller au bout des exercices de ce domaine. En effet, dans les exercices, les premières questions sont souvent simples et reviennent de manière récurrente, mais ensuite, plus on avance dans l’exercice plus les questions sont originales et nécessitent une plus grande réflexion.
  • Pour ce qui est des autres domaines vous ne les laissez pas complètement tomber, vous allez juste moins les travailler. Le but étant de reconnaître les questions qui reviennent tout le temps et de pouvoir les traiter rapidement, par exemple « Est ce que la famille de vecteurs est libre ? » dans l’algèbre ou encore « les dérivés et les primitives pour réaliser un bon tableau de signe et de variations d’une fonction » dans les fonctions. Lorsque vous avez repéré les questions qui reviennent le plus souvent, vous allez essayer d’en faire un maximum de manière récurrente pour développer des habitudes rédactionnelles. Ces habitudes vous feront gagner du temps le jour du concours. Dans ces questions dites plus « simples », il ne faut surtout pas négliger la rédaction mais s’exercer à chaque fois en rédigeant rigoureusement comme si vous étiez en DS. C’est essentiel pour développer des habitudes rédactionnelles. Se dire « c’est bon je sais faire, donc je vais gagner du temps sans rédiger vu que ce n’est qu’un exercice » c’est le meilleur moyen de perdre des points bêtement pour la rédaction le jour du DS voir du concours. Pour savoir quelle est la bonne rédaction à réaliser, vous pouvez demander à votre professeur ou vous pouvez trouver de bonne rédaction sur les corrigés d’annales. Ainsi, vous allez savoir faire un panel de questions types qui reviennent sans cesse dans les sujets. Ce travail va vous permettre d’avoir des points gratuits car vous ne serez pas surpris par ces questions et vous y répondrez rapidement et avec une bonne rédaction.

Lire aussi : L’essentiel pour avoir une excellente rédaction en mathématiques !

Lire aussi : Kit de maths pour s’organiser et travailler avec Mister Prépa

Les maths pour ceux qui voient la matière comme un point fort

Enfin ceux pour qui les maths vont être un point fort, les personnes qui visent le 20 en mathématiques, je vous conseille de faire le plus tôt possible des annales entières. Pour cela, il faut d’abord finir le programme le plus tôt possible et ensuite dans votre planning, il faut réussir à mettre au moins une fois par semaine 4h de maths d’affilé comme si vous étiez en DS. Votre objectif est de finir le sujet en 4h en laissant pratiquement aucune question sans réponse. Dans chaque sujet il y aura peut-être une ou deux questions dont vous ne connaîtrez pas la réponse, Il faudra alors bien les retravailler pour savoir faire le plus de choses le jour du concours et mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre la note maximale.

Lire plus : Comment se démarquer en mathématiques 

Lire plus : témoignage : « comment avoir 20 partout en maths » ?    

Pierre Fessy

Actuellement à Audencia, j'ai la volonté d'aider au maximum les étudiants de classe préparatoire afin qu'ils puissent atteindre leurs objectifs !

Vous pourriez aussi aimer