Misterprepa

Khâgne : Top 5 des ressources pour progresser en philosophie

Sommaire

L’épreuve de philosophie consistant en une dissertation sur un thème -à savoir la métaphysique pour cette année-, les ressources à se procurer pour approfondir ses connaissances sur le sujet sont en théorie infinies. Néanmoins, vous trouverez dans cet article quelques astuces pour hiérarchiser les supports les plus importants afin de progresser en philosophie et d’aborder cette épreuve sereinement.

 

Lire plus : Khâgne : 10 astuces simples pour progresser en philosophie

 

Un porte-vues des textes fournis en classe

Le premier support absolument primordial à avoir tout au long de l’année avec vous reste un porte-vues qui recense tous les textes distribués par votre professeur. En effet, votre professeur adopte une certaine logique pour mener son cours ; il est donc essentiel de ne pas éparpiller ses textes dans tous les sens et de les ranger au fur et à mesure dans un porte-vues afin de visualiser l’ensemble des textes étudiés pendant l’année. Vous l’aurez compris : les textes étudiés en cours constituent votre premier support de travail !

 

La petite astuce : vous pouvez numéroter les textes distribués, et reporter le chiffre à chaque prise de notes correspondante, de sorte à retrouver rapidement et facilement les notes prises sur chaque texte.

 

Des ouvrages ciblés sur le thème de l’année

En parallèle des cours magistraux dispensés par votre professeur, il est bien entendu stratégique d’effectuer quelques lectures complémentaires pour avoir plus de références et d’exemples à votre disposition. Pour cibler les œuvres les plus pertinentes et ne pas perdre de temps, vous pouvez demander conseil à votre professeur, mais aussi consulter notre article qui recense les auteurs philosophiques incontournables en métaphysique. Pensez à prendre quelques notes sur vos lectures, notamment en relevant une citation, un exemple, etc. Votre copie n’en sera que plus pertinente, et vous vous démarquerez ainsi du reste des étudiants qui se seront limités aux références les plus classiques.

 

Vos cours de Terminale et d’hypokhâgne

Si vous les avez encore, il serait bon de retrouver vos anciens cours de philosophie, à savoir vos cours de Terminale mais aussi et surtout vos cours de philosophie d’hypokhâgne. De cette manière, vous pourrez approfondir des références avec lesquelles vous êtes déjà familiers, et ainsi compléter votre cours de l’année. Les cours de Terminale ne sont pas à dévaloriser : bien qu’ils soient certes moins approfondis, ils vous permettent de vous remémorer certaines références canoniques en plus de vous donner certaines pistes à explorer. Par ailleurs, vous pourriez bien retomber sur des dissertations intéressantes pour le thème de l’année ! Vous l’aurez compris : il faut faire feu de tout bois !

 

Lire plus : Khâgne : zoom sur la spécialité philosophie

 

Un manuel de philosophie de Terminale

Dans la continuité de l’idée précédente, il n’est pas inutile de vous procurer un manuel de philosophie de Terminale. En effet, non seulement ces manuels sont organisés par thème -ce qui vous permet d’identifier rapidement et facilement le chapitre qui vous intéresse-, mais en plus ils sont en général vulgarisés, ce qui permet d’approcher certaines références d’une manière plus digeste. Pour un thème aussi difficile et opaque que celui de la métaphysique, il est tout à fait stratégique d’avoir une première approche vulgarisée du sujet, pour ensuite seulement gagner en précision et en complexité. Par ailleurs, les citations et les exemples-clés seront déjà relevés, ce qui vous facilité le travail !

Vos propres dissertations !

Finalement, il s’agit de ne pas oublier que vos propres dissertations s’avèrent être de formidables ressources et supports de travail ! Plutôt que de lire les appréciations en diagonale et d’abandonner sa copie dans un coin de son bureau, il vaut mieux les conserver précieusement pour pouvoir les relire et en tirer quelque chose. Ainsi, avant chaque devoir surveillé, il est judicieux de relire ses anciennes dissertations pour, avec un regard neuf et plus mature, identifier les problèmes de votre copie : quelles références faut-il retravailler ? Quels exemples auraient pu être davantage développés ? De cette manière, vous aurez vos erreurs à l’esprit et mettrez un point d’honneur à vous améliorer sur ces différents points dans votre prochain devoir.

 

Lire plus : Khâgne : que faire de toutes ses dissertations ?

Newsletter
Picture of Marie Mouret
Marie Mouret